NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le travail est-il un droit ? Le travail, est-ce la même chose que l'emploi ... >>


Partager

Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?



Publié le : 2/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?




Aussi, si le travail humain naît d'une relation à la nature, il ne reste pas soumis à cette dimension. Par la ruse technique la conscience échappe à la réification qui la guettait, et conquiert par là sa liberté. Le travail apparaît bien ici comme conquête de l'autonomie par la médiation de la technique et de l'outil : il est le lieu d'une médiation par laquelle l'homme se soumet pour être libre. Le travail ne se contente donc pas de satisfaire mon besoin, il me libère du domaine du besoin. C'est ce qui fait qu'on peut dire que le travail ne s'entend pas seulement du travailleur sur la nature, mais aussi du travailleur sur le travailleur : en d'autres termes, il y a un « choc en retour » du travail sur le travailleur. Si le travail constitue une relation médiate et d'enjeu éminemment culturel, c'est grâce à la médiation de la technique. Ceci n'est pas sans conséquences : en effet, le travail est véritablement le lieu d'une dialectique qui est constitutive de l'homme lui-même en tant que tel : dans le travail, l'homme conquiert son humanité et sa liberté. On objectera pourtant qu'il est bien paradoxal de se libérer en se soumettant, et que les inconvénients qui résultent de l'état social de l'homme surpassent en aliénation ce qu'ils apportent en autonomie. Rousseau avait protesté contre la malignité de l'intervention culturelle humaine, et voulait invoquer le bonheur de l'équilibre entre des besoins strictement naturels et la présence, dans la nature, des moyens de les satisfaire. Visant directement Rousseau, Hegel répondra qu'il n'existe rien de tel que des besoins strictement naturels : « C'est une opinion fausse de penser que l'homme vivrait libre par rapport au besoin dans l'état de nature où il n'éprouverait que des besoins naturels soi-disant simples et où il n'utiliserait pour les satisfaire que les moyens qu'une nature contingente lui procure.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6059 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • romaincalle-206933 (Hors-ligne), le 29/04/2013 é 29H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit