LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Selon votre préférence, faites soit un résumé ... Après avoir fait soit un résumé soit une anal ... >>
Partager

LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL

Echange

Aperçu du corrigé : LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL



Document transmis par : Pauline48216


Publié le : 16/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL
Zoom



On a fait du travail une punition et une déchéance. Le travail, un châtiment et la misère de notre vie ! L'âge d'or de l'humanité, un temps de paresse et d'ignorance ! Je me révolte contre cette double pensée. Mais c'est ne point travailler qui eût été le grand malheur de l'humanité : elle eût été alors vraiment condamnée et à ne rien savoir, et à ne point inventer, et à n'exercer ni son esprit ni sa volonté ; et la privation d'une tâche régulière et utile, loin d'être l'occasion d'un plaisir perpétuel, l'aurait privée de la haute et fine jouissance qui enveloppe le travail en cours et en sa fin. A ceux qui nieraient la beauté morale de ce travail, je rappellerai les paroles de l'historien Augustin Thierry qui, « aveugle, et souffrant sans espoir et sans relâche », trouvait en ses heures de labeur sa suprême consolation.
Mais je repousse pareillement la théorie de ces optimistes modernes qui font du travail une manière de plaisir. Il y a plaisir à faire et à finir sa tâche. Mais le métier lui-même, par l'effort qu'il exige, par les doutes qu'il éveille, est gros de peine et de fatigue, cela est vrai non seulement de l'ouvrier manuel penché sur l'enclume ou sur l'établi, mais de l'artiste qui cherche une forme inédite ou de l'historien qui cherche la vérité...
Douleur et joie se rencontrent également dans la vie de travail, comme elles accompagnent la vie de famille ou le patriotisme. Elles sont tout à la fois la marque et la récompense des devoirs que nous impose notre condition d'hommes.
Car le travail est une nécessité. — Je ne dis pas une nécessité matérielle, un devoir envers soi-même. C'est ravaler le travail, rabaisser le métier ou la profession, que d'y voir une manière de soutenir sa vie, disons le mot, de gagner de l'argent. Que l'argent, le gain, le salaire, soient indispensables à l'exercice d'une profes7 sion, cela va de soi : l'homme de métier a droit à une rémunération en échange de ce qu'il fournit. Mais ce salaire, si important soit-il dans la vie d'un travailleur, n'est qu'un règlement de circonstance. La véritable signification de l'acte de travail apparaît dès qu'on examine son rapport avec l'ensemble des actes humains, dès qu'on regarde l'homme de travail au milieu de la nation. Et je dis que le travail est une nécessité sociale, un devoir envers la patrie.
Le métier, la profession, c'est l'occupation habituelle d'un homme à l'effet d'être utile aux autres hommes. Labourer son champ c'est préparer du pain pour la nourriture de tous ; extraire du charbon c'est préparer du feu pour le foyer de tous; étudier le passé c'est préparer des vérités pour l'enseignement de tous. Qu...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

En 1942, sous le prétexte de rapatrier 6 0000 seront atteints de tuberculose; certains prisonniers de guerre, le F ührer seuls quelque 1 0000 décideront de resconvainc Laval de promouvoir la «relè- ter dans le pays après la guerre. ve», c'est-à-dire d'envoyer des travail- Grâce au S.T.O., l'Allemagne construileurs volontaires en Allemagne. O r, les ra , de 1942 à 1944, environ 6 0000 «vocations» se font rares et, dans c hars e t a utant d'avions. l'ensemble, la relève échoue.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La division du travail anomique : jusqu'ici nous n'avons étudié la division du travail social que comme un phénomène normal; mais, comme tous les faits sociaux, et plus généralement comme tous les faits biologiques, elle présente des formes pathologiques (...), É. DURKHEIM, De la division du travail social, p. 343.

Ajouté par webmaster

On assiste (...) à un élargissement considérable du champ d'application de la notion même de «social». Limitée d'abord aux relations employeurs-salariés, cette notion s'étend (...) à l'ensemble de la communauté nationale (économie de service et économie de besoin)... On tend aujourd'hui à repenser l'économique à travers le social (...) Le salaire n'apparaît plus seulement comme un coût des entreprises mais aussi comme un revenu (...) De ce fait, le mot social, sans perdre sa signification d'un effort vers plus de justice, tend à reprendre le sens plus large qu'il avait à l'origine, concernant l'organisation de la société tout entière., A. PIETTRE, -in ROMEUF, Dict. des sciences économiques, art. -Social.

Ajouté par webmaster

« Ce qui fait la valeur morale de la division du travail [...], c'est que, par elle, l'individu reprend conscience de son état de dépendance vis-à-vis de la société. » Durkheim, De la division du travail social, 1893.

Ajouté par webmaster

.1 Le groupe social de solidarité fonctionnelle, comme la communauté de travail, ne met en relation que les êtres individués. Pour cette raison, il les localise et les aliène d'une manière nécessaire, même en dehors de toute modalité économique telle que celle que décrit Marx sous le nom de capitalisme : on pourrait définir une aliénation pré-capitaliste essentielle au travail en tant que travail., Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 248.

Ajouté par webmaster

On appelle (...) -loyer, le louage du travail ou du service (...), Code civil, art. 1711.

Ajouté par webmaster

Le segment si défini que formait le clan est remplacé par la circonscription territoriale. Émile Durkheim, De la division du travail social, Gallica

Ajouté par webmaster

Est-ce que l'homme, du jour où il est entré dans l'histoire, était totalement affranchi de l'instinct? Émile Durkheim, De la division du travail social

Ajouté par webmaster

Est-ce que, dans les pays démocratiques, les injures adressées au peuple ne déchaînent pas les mêmes colères? Émile Durkheim, De la division du travail social

Ajouté par webmaster

Il y a des obligations professionnelles, purement morales, et qui sont pourtant très strictes. Émile Durkheim, De la division du travail social, Gallica

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



LE TRAVAIL EST UN SERVICE SOCIAL

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo