NoCopy.net

Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi les hommes parlent-ils plutôt que se ... Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la ... >>


Partager

Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?
Zoom

On n'a pas coutume de dire qu'un fleuve qui transporte des cailloux, des graviers, des sables et qui par ses alluvions forme un delta, ou qu'un castor qui construit un barrage, travaille au sens propre du terme. Seul l'homme travaille. Il convient donc de déterminer en quoi le travail constitue une activité spécifiquement humaine.
D'autre part, l'homme a le souvenir d'un âge d'or, d'un paradis perdu, d'un état «primitif« de l'humanité où il n'y avait pas de travail. Cette nostalgie de ce qui n'est plus témoigne que le travail est vécu comme une servitude.



iii : L'ouvrier est soumis à des impératifs de rendement, on se sert de sa force productrice pour accumuler du capital. L'ouvrier est en ce sens privé de sa liberté, car lui-même utilisé comme un outil, de la même façon que Aristote disait de l'esclave grec qu'il est "le prolongement de la main de son maître".. iv : L'ouvrier lui même finit par être considéré comme une marchandise : il échange sa vitalité productrice contre une (maigre) somme d'argent. Paroxysme de la déshumanisation.   - Ce constat est celui de l'exploitation capitaliste de l'homme par l'homme et est ce qui motive Marx à créer ce qu'on a appelé le marxisme, qui vise à réabiliter l'homme dans une société sans classe, par la révolution prolétarienne.   - Il n'y a donc pas besoin d'aller chercher dans l'histoire des grecs pour trouver une adéquation entre travail et aliénation, servitude (servus = esclave en latin), l'histoire récente de l'évolution des modes de production nous suffit : d'un point de vue subjectif, le travail apparaît comme déshumanisant, devenu nécessaire pour subvenir, et ayant perdu son caractère créatif, le travail s'impose à l'homme, dès l'enfance, comme une punition.   Mais, si le travail n'est que servitude et même si ce constat semble de prime abord sans appel, il faut se demander pourquoi l'homme continue à voir dans le travail une des valeurs fondatrices de la société moderne. Le travail n'est-il que servitude ?   2/ Le travail comme libérateur   Le travail n'est pas que servitude, voyons dans quelle perspective il peut, tout au contraire, s'avérer être un plein élan vers la liberté.   "A la vérité, le règne de la liberté commence seulement à partir du moment où cesse le travail dicté par la nécessité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ? Corrigé de 3897 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • FranckPL-217509 (Hors-ligne), le 29/10/2013 é 29H21.
  • cynding (Hors-ligne), le 14/03/2011 é 14H17.
  • Justine43593 (Hors-ligne), le 02/01/2011 é 02H21.
  • Spitfire33 (Hors-ligne), le 14/11/2010 é 14H21.
  • Nanoukgg (Hors-ligne), le 04/11/2010 é 04H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit