LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suis-je le même en des temps différents ? La conscience de soi est-ce une connaissance ... >>


Partager

Y a-t-il une unité de la conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il une unité de la conscience ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il une unité de la conscience ?
Zoom

Le pouvoir synthétique de la conscience assure son unité. Le "je pense" unifie la multitude des perpections (KANT). Sans ce pouvoir unificateur, je serais aussi multiples que mes perceptions.



Kant affirme que pour qu'il y ait conscience de soi, deux choses sont requises: le déroulement successif de la diversité (le flux des phénomènes intérieurs ou états de conscience) et la compréhension de ce déroulement, acte qu'il nomme synthèse de l'appréhension. Autrement dit, sans le "je pense" qui accompagne toutes mes représentations, serait représenté en moi quelque chose qui ne pourrait pas du tout être pensé, ce qui revient à dire ou que la représentation serait impossible, ou que du moins, elle ne serait rien pour moi. Kant distingue donc l'aperception empirique qui est l'état intérieur toujours changeant & l'aperception transcendantale, conscience pure, originaire et synthétique qui assure la liaison et donc la connaissance réflexive de ce flux intérieur, permettant ainsi la constitution d'un moi fixe & permanent. Pouvoir dire je, c'est donc avoir conscience d'être un & identique par-delà la multiplicité des états de conscience internes et des expériences vécues. La conscience est autonome Pour Bergson, la conscience se définit comme durée, comme intériorité. Elle s'oppose au monde «objectif» qui est celui de l'étendue et de l'extériorité. Elle est une réalité spirituelle autonome qui se distingue radicalement du monde matériel, qui a ses propres lois. Il est donc faux de dire que la conscience est informée par le dehors, qu'elle ne possède pas d'unité en soi.   [Les états de conscience se succèdent sans se ressembler. J'ai des perceptions plus ou moins claires et toute une partie de mon psychisme m'échappe.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3062 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il une unité de la conscience ?" a obtenu la note de :

5.3 / 10

Corrigé consulté par :
  • Fofana92-263758 (Hors-ligne), le 14/10/2015 é 14H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • KANT: "Le je pense doit pouvoir accompagner toutes mes représentations; car autrement serait représenté en moi quelque chose qui ne pourrait pas du tout être pensé."
    • BERGSON: "Conscience signifie d'abord mémoire."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit