Vaincre les maladies infectieuses

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La reine Victoria Giuseppe Verdi >>
Partager

Vaincre les maladies infectieuses

Encyclopédie

Aperçu du corrigé : Vaincre les maladies infectieuses



Document transmis par : odra0boris0porquet45


Format: Document en format HTML protégé

Vaincre les maladies infectieuses
Zoom

Le grand chimiste et biologiste français Louis Pasteur (1822-1895) est le premier à développer la théorie des germes, qui constituera la base de tous les traitements et préventions des maladies infectieuses. En 1885, il applique un vaccin sur un jeune garçon mordu par un chien atteint de la rage et parvient à le guérir. Dès lors, sa renommée devient internationale.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Vaincre les maladies infectieuses Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Vaincre les maladies infectieuses" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ces anticorps, volumineuses protéines, circulent à travers tout l'organisme (sang, lymphe et tissus). Telles des têtes chercheuses, ils se dirigent spécifiquement vers les germes (ou leurs toxines) contre lesquels ils ont été programmés et se fixent dessus. Ils neutralisent les toxines et stimulent l'action destructrice des polynucléaires et macrophages. Il s'agit de l'immunité humorale. Grâce à une mémoire immunitaire assurée par certains lymphocytes, les réponses cellulaires et humorales seront amplifiées à chaque nouvelle infection et deviennent donc plus efficaces. Un conflit entre les germes et l'hôte Il ne suffit pas d'être porteur d'un germe infectieux pour développer une maladie infectieuse. La déclaration de cette maladie dépend à la fois des germes, qui tendent à envahir l'organisme, et de l'organisme hôte (ou "terrain"), qui s'y oppose et tente de les détruire. On parle de pathogénicité.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Pourquoi les hygiénistes se comportent-ils comme si l'homme était un être exposé seulement aux maladies infectieuses, tandis qu'il est menacé de façon aussi dangereuse par les maladies nerveuses et mentales, et par la faiblesse de l'esprit?, Alexis CARREL, l'Homme, cet inconnu, I, V, p. 29-30.

Ajouté par webmaster

Dans l'histoire des maladies infectieuses, les sérums, les vaccins, les méthodes appelées actuellement immunothérapies ont précédé et de loin les chimiothérapies. Quarante ans séparent la découverte du sérum antidiphtérique (1894) de la découverte des sulfamides (1938)., Jean BERNARD, Grandeur et Tentations de la médecine, p. 110.

Ajouté par webmaster

S'il est donc possible et recommandé, dans nos climats, d'éviter les animaux qui sont connus comme réservoirs de virus, il est nécessaire de prévenir certaines maladies infectieuses par diverses pratiques couramment nommées «vaccinations», parce que la vaccine est l'une des plus heureuses découvertes permettant de rendre tel ou tel sujet inattaquable par telle ou telle maladie., G. DUHAMEL, Problèmes de civilisation, p. 74.

Ajouté par webmaster

(...) je vous donne (...) la possibilité de soulager et de vaincre, pendant toute votre vie, cette bizarre affection de l'Ennui, qui est la source de toutes vos maladies., BAUDELAIRE, le Spleen de Paris, XXIX.

Ajouté par webmaster

"Les hommes peuvent bien vaincre leurs passions par des passions contraires: ils peuvent vaincre la peur, ou la douleur, par vanité ... mais ce n'est pas là vaincre, ce n'est pas là se délivrer de la servitude: c'est peut être changer de maître pour quelque temps..." Malebranche, De la recherche de la vérité, II, 3ème partie, IV.

Ajouté par webmaster

Il y a (...) deux sortes de santé, la santé naturelle et la santé artificielle. Nous désirons la santé naturelle, celle qui vient de la résistance des tissus aux maladies infectieuses et dégénératives, de l'équilibre du système nerveux. Et non pas la santé artificielle, qui repose sur des régimes alimentaires, des vaccins, des sérums (...) des examens médicaux périodiques (...) La médecine remportera son plus grand triomphe quand elle découvrira le moyen de nous permettre d'ignorer la maladie, la fatigue et la crainte. Nous devons donner aux êtres humains la liberté et la joie qui viennent de la perfection des activités organiques et mentales., Alexis CARREL, l'Homme, cet inconnu, VIII, XI.

Ajouté par webmaster

Les trois quarts des maladies dont souffrent les indigènes (épidémies mises à part) sont des maladies de carence., GIDE, Voyage au Congo, -in Souvenirs, Pl., p. 810.

Ajouté par webmaster

Cette folie de croire, d'abord que nous puissions vaincre les passions par la volonté; nous ne pouvons les vaincre que par des passions contraires, et par exemple la peur par la vanité., Émile FAGUET, Études littéraires, XVIIËe s., Malebranche, III.

Ajouté par webmaster

(...) Babinski a été incontestablement le père des -maladies psychosomatiques d'une part, des -maladies iatrogéniques d'autre part., H. BARUK, De Freud au néo-paganisme moderne, -in la Nef, n° 31, p. 139.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Vaincre les maladies infectieuses

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo