NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les morales et la Morale La recherche du bonheur et les exigences mora ... >>


Partager

La valeur morale d'une action se mesure-t-elle à son utilité sociale ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La valeur morale d'une action se mesure-t-elle à son utilité sociale ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La valeur morale d'une action se mesure-t-elle à son utilité sociale ?
Zoom

Le critère d'utilité est arbitraire. Il réduit les êtres humains à des objets, ce qui est immoral. Le bien n'est pas l'utile.

MAIS...

Utilité et moralité ne s'opposent pas. Pour être vraiment utile, une chose ne peut pas nuire à autrui. elle doit être aussi moralement bonne.



Or, nous sentons bien que la valeur morale se situe sur un plan beaucoup plus élevé que ce calcul utilitaire. Comme l'écrit CICÉRON dans le De Officiis (III, chap. 30), « on dit parfois qu'une chose, qui est très utile, devient moralement bonne; mais c'est qu'alors elle l'est par nature, elle ne le devient pas. Car rien ne peut être utile qui ne soit, en même temps, moral; et ce n'est pas parce que la chose est utile qu'elle est morale; c'est au contraire parce qu'elle est morale qu'elle est utile «. Autrement dit, l'utilitarisme renverse l'ordre des valeurs, ou plutôt il détruit toute valeur en la rabattant sur le plan d'un calcul d'intérêts. Ainsi que l'observe R. LE SENNE (Ouv. cité, p. 392-393 et 406), il y a là une conception qui est en relation avec certaines conditions historiques : « Le développement de l'utilitarisme a été lié au développement de la richesse de l'Angleterre : c'est une morale de commerçant «, une morale « de banquiers pacifistes « qui reste « à la superficie de l'âme humaine en s'enfermant dans la conscience qui perçoit et qui calcule «. Or, ainsi que l'a remarqué l'historien BUCHEZ, une telle étroitesse de vues est extrêmement dangereuse du point de vue moral : « Il n'y a pas un abus de la force, pas une injustice, que la théorie de l'utilité n'ait servi à autoriser.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1199 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La valeur morale d'une action se mesure-t-elle à son utilité sociale ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit