LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Caractérisez et appréciez la valeur morale de ... Quelles sont les joies et les peines que vous ... >>


Partager

Les variations de la conscience morale fournissent-elles un argument contre le caractère absolu du devoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les variations de la conscience morale fournissent-elles un argument contre le caractère absolu du devoir ?



Publié le : 26/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les variations de la conscience morale fournissent-elles un argument
contre le caractère absolu du devoir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les variations de la conscience morale fournissent-elles un argument contre le caractère absolu du devoir ?




Bien plus, jusqu'à nos jours là loi considère ce droit comme essentiellement individuel : le titulaire d'une propriété peut faire de ses biens l'usage qui lui plaît sans qu'on puisse avoir contre sa gestion le moindre recours légal; un père de famille qui, pour mener une vie de plaisir, dilapide l'héritage reçu de ses parents n'outrepasse pas son droit absolu et la loi protège l'exercice de ce droit jusque dans ses abus. Mais la conscience moderne se fait de la propriété une conception notablement différente : si elle lui reconnaît toujours une fonction individuelle, elle met en un relief particulier sa fonction sociale ou communautaire : en conscience, le propriétaire ne peut pas faire de ses biens n'importe quel usage; il a le devoir strict de chercher le bien commun, et demain, peut-être, la loi, confirmant les exigences nouvelles de la conscience sur la destination des richesses, le réduira au rôle d'administrateur, au bénéfice principal de la collectivité (nation ou famille), des biens hérités de ses parents ou même de ceux qu'il a pu lui-même amasser par son travail. Le profit, qui fut, dans les temps modernes, la source principale des grandes fortunes, passait naguère pour légitime. De nos jours on doit, pour le légitimer, y voir une prime attribuée à l'entrepreneur pour le risque couru. Mais par là même on accorde indirectement que le profit proprement dit est un vol déguisé au détriment de l'ouvrier ou du consommateur. Nous sommes à la veille de ne plus admettre que deux sources légitimes de gain : d'abord et avant tout le travail personnel; ensuite, l'intérêt des sommes engagées dans les entreprises et collaborant à la production. Qui sait si un jour ne viendra pas où cette seconde source elle-même sera reconnue impure, en sorte que le travail restera le seul moyen moral de gagner sa vie ? Nous le constatons, à moins qu'elle soit assoupie sous la pression de la routine, la conscience morale est naturellement inquiète, découvrant toujours quelque chose à reprendre dans des conceptions jugées irréprochables jusque-là. Aussi évolue-t-elle constamment, en sorte que l'histoire des idées morales est l'histoire de ses variations. II.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2392 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les variations de la conscience morale fournissent-elles un argument contre le caractère absolu du devoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit