NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on convaincre autrui qu'une oeuvre d'art ... L'Homme cherche-t-il toujours à connaître la ... >>


Partager

La vérité dépend-elle de nous ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La vérité dépend-elle de nous ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La vérité dépend-elle de nous  ?
Zoom

La difficulté tient à l’ambiguïté du terme nous. On peut comprendre le sujet ainsi : la vérité dépend elle de chacun de nous individuellement ? Mais le terme « nous » peut aussi être compris de manière collective. « Nous » ne signifierait plus chacun de nous isolément, il s’agirait d’un nous collectif. La vérité doit s’imposer à chacun, il ne peut pas y avoir autant de vérités que d’individus, le terme de vérité ne semble pas pouvoir être mis au pluriel. Cependant la vérité dépend bien des hommes, se sont bien les hommes collectivement qui participent à son élaboration.



En d'autres termes, si nous ne pouvons exiger des théories scientifiques qu'elles soient vérifiables, nous pouvons exiger d'elles qu'elles soient mises à l'épreuve. Il s'agit pour cela de déduire de la théorie examinée des énoncés singuliers ou « prédictions » susceptibles d'être facilement testés dans ExPERIMENTATION : Montage technique visant à la production artificielle de phénomènes dans des conditions déterminées, en vue de contrôler la validité d'une hypothèse. l'expérimentation. Une théorie qui ne résiste pas aux tests sera dite « falsifiée » ou « réfutée » par l'expérience. Si elle passe l'épreuve des tests, elle sera considérée comme provisoirement valide jusqu'à ce qu'elle échoue à des tests ultérieurs ou qu'une théorie plus avantageuse apparaisse.Ainsi alors que, jusqu'ici, une théorie était considérée comme vraie parce qu'elle était confirmée par de nombreuses observations et expérimentations, c'est aux yeux de Popper la « falsifiabilité » ou la possibilité d'être falsifié par l'expérience, qui permettra de faire le tri entre les énoncés scientifiques et ceux qui ne le sont pas : « Un système faisant partie de la science empirique doit pouvoir être réfuté par l'expérience. »Ainsi l'énoncé « Il pleuvra ou il ne pleuvra pas ici demain », étant infalsifiable, sera considéré comme non empirique, puisqu'aucune expérience ne peut l'invalider et comme non scientifique. Autrement dit, l'irréfutabilité n'est pas vertu mais défaut. Et c'est au nom de ce critère de falsifiabilité que Popper peut exclure de la science des théories comme le marxisme et la psychanalyse, théories qui sont totalisantes, qui couvrent la totalité des phénomènes qui se produisent dans leur domaine d'attribution, qu'aucun fait ne pourra jamais contredire.Prenons l'exemple de la psychanalyse.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6473 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La vérité dépend-elle de nous ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • SerialPupil92-247454 (Hors-ligne), le 13/11/2014 à 13H19.
  • kara-217515 (Hors-ligne), le 31/10/2014 à 31H16.
  • lauryltc-222297 (Hors-ligne), le 28/11/2013 à 28H18.
  • semperfii (Hors-ligne), le 27/11/2013 à 27H23.
  • EliseK-215423 (Hors-ligne), le 11/11/2013 à 11H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Son expérience fût-elle légère, c'est une expérience - il dépend de nous de l'assurer; son observation inexacte, c'est une observation - il dépend de nous de la recommencer., J. PAULHAN, les Fleurs de Tarbes, p. 60.

    Ajouté par webmaster

    (...) en vérité, l'excellente et meilleure police est à chaque nation celle sous laquelle elle s'est maintenue. Sa forme et commodité essentielle dépend de l'usage. Nous nous déplaisons volontiers de la condition présente. Mais je tiens pourtant que d'aller désirant le commandement de peu en un État populaire, ou en la monarchie une autre espèce de gouvernement, c'est vice et folie., MONTAIGNE, Essais, III, IX.

    Ajouté par webmaster

    Il ne dépend pas de nous d'avoir ou de n'avoir pas des passions, mais il dépend de nous de régner sur elles. Tous les sentiments que nous dominons sont légitimes; tous ceux qui nous dominent sont criminels., ROUSSEAU, Émile, V.

    Ajouté par webmaster

    Il -(W. James) ne nie pas que la réalité soit indépendante, en grande partie au moins, de ce que nous disons ou pensons d'elle; mais la vérité, qui ne peut s'attacher qu'à ce que nous affirmons de la réalité, lui parait être créée par notre affirmation. Nous inventons la vérité pour utiliser la réalité, comme nous créons des dispositifs mécaniques pour utiliser les forces de la nature. On pourrait, ce me semble, résumer tout l'essentiel de la conception pragmatiste de la vérité dans une formule telle que celle-ci : -tandis que pour les autres doctrines une vérité nouvelle est une découverte, pour le pragmatisme c'est une invention., H. BERGSON, la Pensée et le Mouvant, Sur le pragmatisme de W. James, VIII, 1911.

    Ajouté par webmaster

    Notre histoire particulière dépend de nous encore, non le contexte dans lequel elle s'inscrit : ce qui ne signifie pas qu'elle nous échappe. Agir en tenant compte du contexte., F. MAURIAC, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 78.

    Ajouté par webmaster

    (...) après les écoles littéraires qui ont voulu nous donner une vision déformée, surhumaine, poétique, attendrissante, charmante ou superbe de la vie, est venue une école réaliste ou naturaliste qui a prétendu nous montrer la vérité, rien que la vérité et toute la vérité., MAUPASSANT, Pierre et Jean, «Le roman».

    Ajouté par webmaster

    "Pour établir la vérité, et faire de bons raisonnements, nous n’avons besoin d’autres instruments que la vérité elle-même et le bon raisonnement." > Spinoza, Traité de la réforme de l’entendement

    Ajouté par webmaster

    Ivan ne dit pas qu'il n'y a pas de vérité. Il dit que, s'il y a une vérité, elle ne peut qu'être inacceptable. Pourquoi? Parce qu'elle est injuste. La lutte de la justice contre la vérité est ouverte ici pour la première fois; elle n'aura plus de cesse. Ivan, solitaire, donc moraliste, se suffira d'une sorte de donquichottisme métaphysique., CAMUS, l'Homme révolté, II, -in Essais, Pl., p. 466.

    Ajouté par webmaster

    La manière dont nous aimons ce que nous croyons être une vérité a plus d'importance que la vérité même., MAETERLINCK, la Sagesse et la Destinée, XCVI.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo