NoCopy.net

La vérité est-elle humaine ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité est-elle donnée par l'expérience o ... La vérité est-elle juste ? >>
Partager

La vérité est-elle humaine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La vérité est-elle humaine ?



Publié le : 17/10/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La vérité est-elle humaine	?
Zoom
  • vérité : La vérité concerne l'ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l'adéquation entre le réel et le discours. Qualité d'une proposition en accord avec son objet. La vérité formelle, en logique, en mathématiques c'est l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. La vérité expérimentale c'est la non-contradiction de mes jugements, l'accord et l'identification de mes énoncés à propos d'un donné matériel. On distinguera soigneusement la réalité qui concerne un objet (ce cahier, cette lampe sont réels) et la vérité qui est une valeur qui concerne un jugement. Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion. La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.
  • humain : Sens 1: Personne humaine. Synonyme: individu. Sens 2: Qui a trait à l'homme. Sens 3: Sensible, compréhensif. Synonyme: accessible.

Se demander si la vérité est humaine est une question complexe et ambivalente. Etre humain signifie à la fois ce qui est propre  à l’homme, ce qui lui est relatif, ce qui se rapporte à lui. Etre humain signifie aussi une certaine compréhension et compassion, une sorte de sensibilité, de générosité . Comment nous faut il alors comprendre que la vérité puisse être humaine ? Est-ce au sens où la vérité est relative à l’homme, propre à l’homme, construite par l’homme ? Ou est-ce au sens où la vérité peut être arrangeante pour nous ? La vérité est-elle relative ou absolue ?



 Toute pensée humaine et toute opinion contient un élément accidentel, arbitraire, qui dépend des limites imparties à l'individu par les circonstances, par ses capacités et ses tendances, bref un élément d'erreur. Mais l'opinion humaine tend en général, à la longue, à une forme définie qui est la vérité. Donnons à un être humain quelconque une information suffisante sur une question quelconque, amenons-le à examiner cette question de façon suffisamment approfondie, le résultat sera qu'il arrivera à une certaine conclusion définie ; cette conclusion sera exactement la même que celle que tous les autres atteindront dans des circonstances suffisamment favorables... Il existe donc, à toute question, une réponse vraie, une conclusion définitive, vers laquelle tend l'opinion de chaque homme. Il peut s'en écarter pour un certain temps, mais si on lui donne plus d'expérience et de temps pour y réfléchir, il y atteindra finalement. L'individu ne vit peut-être pas assez longtemps pour atteindre la vérité (tout entière), car il subsiste dans toute opinion individuelle un reste d'erreur. Il n'en demeure pas moins qu'il existe une opinion définie vers laquelle l'esprit humain tend dans l'ensemble et à la longue. L'accord définitif est déjà réalisé sur un grand nombre de questions ; il le sera sur toutes si l'on dispose de suffisamment de temps pour cela. 3 Transition La vérité ne peut ni être humaine ni être inhumaine, l'essence première de la vérité n'est elle pas d'être vraie ? III L'essence de la vérité 1 Le devoir de vérité Texte Kant D'un prétendu droit de mentir par humanité « Être véridique dans les propos dans les propos qu'on ne peut éluder, c'est là le devoir formel de l'homme, quel que soit la gravité du préjudice qui peut en résulter pour soi-même ou pour autrui.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La vérité est-elle humaine	? Corrigé de 3309 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La vérité est-elle humaine ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

C'est là la base même de la conscience car c'est en elle que vont naître les sentiments de l'existence, Pascal écrira d'ailleurs dans « les pensées » que l'homme est un roseau pensant, de même que Che Guevara qui citera « el intelecto en ación es vida ». La suite de ce texte donne la priorité à la vérité. En effet , Sartre expose cette théorie du « je pense donc je suis » comme indubitable « c'est là la vérité absolue de la conscience s'atteignant elle même », ce qui montre que Sartre approuve totalement la théorie de Descartes dans ses méditations à propos du doute et de l'existence, car pour pouvoir penser quelque chose, il faut avoir existé ; tant que l'on pense , on ne peux douter de notre existence, et douter de notre existence reviendrait tout de même à confirmer celle ci puisque si l'on doute , alors on pense. Par ailleurs, « je suis » se rapporte à l'existence , et exister et être sont des termes apparemment similaires.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Ivan ne dit pas qu'il n'y a pas de vérité. Il dit que, s'il y a une vérité, elle ne peut qu'être inacceptable. Pourquoi? Parce qu'elle est injuste. La lutte de la justice contre la vérité est ouverte ici pour la première fois; elle n'aura plus de cesse. Ivan, solitaire, donc moraliste, se suffira d'une sorte de donquichottisme métaphysique., CAMUS, l'Homme révolté, II, -in Essais, Pl., p. 466.

Ajouté par webmaster

On définit la vérité l'accord de la pensée avec la chose : mais un accord ne peut constituer par lui-même aucune vérité; on suppose, quand on dit cela, que la chose est vraie par elle-même et, par conséquent, d'une vérité autre que celle qu'on définit (...) Il faut donc bien en venir à l'idée d'une vérité intrinsèque, qui porte en elle-même sa raison d'être vraie (...), LACHELIER, -in LALANDE, art. -Objectif, Rem.

Ajouté par webmaster

Enfin la vérité s'est manifestée et, pour la première fois, on va voir son règne sur la terre. Son droit est suprême, puisqu'elle est la vérité. Elle doit commander à tous, car, par nature, elle est universelle., TAINE, les Origines de la France contemporaine, II, t. II, p. 2.

Ajouté par webmaster

Les faits essentiels de la géographie humaine ne devront pas êtres négligés par les ethnologues, mais ceux-ci seront plus préoccupés de leurs caractères humains que de leurs caractères géographiques; et ce sera, en vérité, l'oeuvre propre des géographes que d'analyser et d'établir les connexions qui existent entre ces faits et le cadre naturel., Jean BRUNHES, la Géographie humaine, t. II, p. 757.

Ajouté par webmaster

La classe dirigeante -(du XVIIIËe siècle) a compris que ses principes religieux et politiques étaient les meilleurs outils pous asseoir sa puissance, mais justement, comme elle n'y voit que des outils, elle a cessé d'y croire tout à fait; la vérité -pragmatique a remplacé la vérité révélée., SARTRE, Situations II, p. 144.

Ajouté par webmaster

Même la vérité, ils la déforment. à la vérité éternelle, ils substituent chacun leur vérité nationale. Autant de peuples, autant de vérités, qui ne s'admettent pas l'une l'autre et faussent et tordent la vérité., H. BARBUSSE, le Feu, XXIV.

Ajouté par webmaster

"Pour établir la vérité, et faire de bons raisonnements, nous n’avons besoin d’autres instruments que la vérité elle-même et le bon raisonnement." > Spinoza, Traité de la réforme de l’entendement

Ajouté par webmaster

.1 Vous jurez et promettez de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité., H. MONNIER, Scènes populaires, «La cour d'assises», t. 1, p. 75.

Ajouté par webmaster

Ah, la vérité! Que dis-je, la vérité! (...) non, mais tant seulement un millionième de vérité, comme c'est difficile à dire, et qu'on vous le fait payer., Ed. et J. DE GONCOURT, Journal, 28 oct. 1887, t. VII, p. 164.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La vérité est-elle humaine ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo