LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'unanimité peut-elle être un critère de la ... Que pensez-vous de cette réflexion : Mieux v ... >>


Partager

La vérité est-elle tyrannique?

Philosophie

Aperéu du corrigé : La vérité est-elle tyrannique?



Publié le : 15/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La vérité est-elle tyrannique?
Zoom

La vérité s'impose, ou du moins devrait s'imposer, à tous. Sur cette idée générale se fonde l'idée que la vérité peut être la source d'un accord indiscutables entre les hommes, que celui qui dit « vrai » doit être écouté et suivi. De ce point de vue, la vérité est un pouvoir absolu, mais néanmoins légitime : car en effet, encore faut-il qu'elle soit justifiée. Ce sont par les raisons qui fondent une vérité que celle-ci acquiert son pouvoir. Néanmoins, on peut se demander si ce fondement de la vérité existe bel et bien. En effet, l'habitude ou la coutume tient souvent lieu de raison, et ce pouvoir ne saurait être remise en cause sans qu'une certaine violence s'exerce sur l'individu. Ainsi, absolutisme et violence caractérisent la vérité (on peut tuer au nom de la vérité), qui paraît justifier tous les actes. Dès lors, la vérité n'est-elle pas tyrannique, tirant son pouvoir d'une usurpation originelle qui se maintient par la coutume qu'elle instaure et la violence qu'elle admet ?



De ce point de vue, la vérité est un pouvoir absolu, mais néanmoins légitime : car en effet, encore faut-il qu'elle soit justifiée. Ce sont par les raisons qui fondent une vérité que celle-ci acquiert son pouvoir. Néanmoins, on peut se demander si ce fondement de la vérité existe bel et bien. En effet, l'habitude ou la coutume tient souvent lieu de raison, et ce pouvoir ne saurait être remise en cause sans qu'une certaine violence s'exerce sur l'individu. Ainsi, absolutisme et violence caractérisent la vérité (on peut tuer au nom de la vérité), qui paraît justifier tous les actes. Dès lors, la vérité n'est-elle pas tyrannique, tirant son pouvoir d'une usurpation originelle qui se maintient par la coutume qu'elle instaure et la violence qu'elle admet ? I)       La vérité, un pouvoir légitime. -       On doit remarquer en premier lieu que la vérité, contrairement à la tyrannie, tient son pouvoir de la légitimité qu'elle porte en elle. Cette légitimité tient aux raisons qui la fonde, et qui la distinguent de la simple opinion. En effet, il ne suffit pas de savoir, encore faut-il savoir qu'on sait.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2762 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La vérité est-elle tyrannique? " a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • manzor77-250037 (Hors-ligne), le 15/12/2014 à 15H14.
  • emma-241418 (Hors-ligne), le 23/10/2014 à 23H02.
  • flo-225504 (Hors-ligne), le 30/12/2013 à 30H18.
  • julien-218933 (Hors-ligne), le 04/11/2013 à 04H19.
  • souz-215171 (Hors-ligne), le 10/10/2013 à 10H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit