LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Réhabilitation de la passion ? Mises en cause de l'idéal de vérité ? >>


Partager

Vérité et validité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Vérité et validité ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Vérité et validité ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Vérité et validité ?




Vérité matérielle et vérité formelle On appelle prémisses d'un raisonnement l'«antécédent d'un raisonnement» (J. Salem, Introduction à la logique formelle et symbolique, 1987), c'est-à-dire la (les) proposition(s) dont se déduit la conclusion du raisonnement en question. Or, il est possible qu'un raisonnement soit vrai, alors que sa conclusion, ainsi que ses prémisses, sont matériellement fausses. Voici, par exemple, deux inférences très simples : Tout triangle est trilatère, donc tout trilatère est triangle. Tout triangle est quadrilatère, donc quelque quadrilatère est triangle. «Un instant de réflexion», écrit Robert Blanché à qui nous empruntons cet exemple, «montrera que la première inférence n'est pas valable bien que les deux propositions y soient vraies, et que la seconde est valable bien que les deux propositions y soient fausses» (Introduction à la logique contemporaine, 1968). En d'autres termes : dans la première inférence, chaque proposition est matériellement vraie, mais l'inférence est formellement fausse ; dans la seconde, chaque proposition est matériellement fausse, mais l'inférence est formellement vraie (ou valide). Caractère formel de la vérité dans les sciences hypothético-déductives Il ne faut donc pas confondre la validité d'un raisonnement avec la vérité des propositions qui le composent. La vérité formelle ignore la réalité, elle est seulement l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. Or seule cette vérité formelle intéresse les sciences hypothético-déductives que sont la logique et les mathématiques.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 415 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Vérité et validité ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit