LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De l'universalité des notions morales. Discut ... Y A-T-IL UNE MORALE PERSONNELLE ? >>


Partager

Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?




Je puis avoir la ferme volonté d'être juste sans savoir quoi faire pour l'être.■ C'est à l'intelligence pratique, qui regarde les choses particulières et changeantes, que revient cette tâche délicate ; sa vertu, intellectuelle, est la prudence. « La vertu morale assure la rectitude du but que nous poursuivons, et la prudence celle des moyens pour y parvenir. »■ La prudence apparaît ainsi comme la vertu par excellence du juge, qui, à partir d'un précepte général, doit déterminer le juste dans le cas particulier, et faire preuve d'équité - pour éviter que l'application aveugle de la justice n'aboutisse à l'injustice. Ici, point de démonstration ni d'exactitude ; il s'agit de choses humaines, plusieurs solutions sont défendables. La prudence demande de l'expérience ; c'est pourquoi si l'on peut être mathématicien à douze ans, on ne peut être un « homme sage » avant d'avoir beaucoup vécu. B. - Opinion de Kant : Rappeler sa conception de la vertu, où il ne voit que tension pénible, effort. Kant échappe sans doute à la difficulté, mais il dénature la vertu. Montrer l'exagération de cette théorie et dire pourquoi Aristote a vu plus juste que Kant.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 762 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit