Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il toujours immoral de mentir ? Pouvons-nous être libres si les autres ne le ... >>


Partager

Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?
Zoom

L'objet extérieur est perçu par l'intermédiaire d'un organe (vue, ouïe, toucher, etc.). Si l'organe est modifié, l'objet restant le même, la sensation est différente. Voici par exemple une expérience bien connue : on plonge une main dans de l'eau chaude et une autre dans de l'eau froide, puis les deux ensemble dans un récipient d'eau tiède : l'une donne alors l'impression de froid, l'autre, de chaleur.Un sens peut également être plus ou moins aigu, suivant l'éducation qu'il a reçue : le toucher permet à un aveugle de connaître une foule de choses que, chez un homme normal, il est impuissant à distinguer avec précision : parce qu'il n'est pas aussi exercé à interpréter les sensations éprouvées. B. - Conditions extérieures : ambiance, perspective.D'autres conditions, plus extérieures, déforment notre connaissance : l'intensité d'une sensation dépend de l'intensité de celle qui l'a précédéeAinsi, quand on passe d'une salle violemment éclairée dans une pièce obscure, on y distingue presque rien, alors que des yeux accoutumés à cette obscurité s'y reconnaissent aisément. Certains ont même affirmé que la sensation n'est que le sentiment d'un contraste; de fait, prolongée sans changement, elle finit par n'être plus perçue. Le point de vue, la perspective, sont encore un élément tout à fait subjectif.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ? Corrigé de 1434 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • MAMEBAR (Hors-ligne), le 16/05/2012 é 16H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    L'absolu s'oppose au relatif. Une idée absolue est une idée forte, unique, qui se veut indiscutable. Une idée relative admet la critique et conduit à la discussion. 

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    • Tant d'humeurs, de sectes, de jugements, d'opinions, de lois et de coutumes nous apprennent à juger sainement des nôtres, et apprennent notre jugement à reconnaître son imperfection et sa naturelle faiblesse : qui n'est pas un léger apprentissage. (Montaigne, Essais, I, 26.)
    • La vérité n'est pas pour le philosophe une maîtresse qui corrompe son imagination et qu'il croie trouver partout ; il se contente de la pouvoir démêler où il peut l'apercevoir. Il ne la confond point avec la vraisemblance ; il prend pour vrai ce qui est vrai, pour faux ce qui est faux, pour douteux ce qui est douteux, et pour vraisemblable ce qui n'est que vraisemblable. Il fait plus, et c'est ici une grande perfection du philosophe, c'est que lorsqu'il n'a point de motif pour juger, il sait demeurer indéterminé [...]. (Dumarsais, Encyclopédie, article « Philosophe ».)

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Que veut-on dire quand on affirme que la connaissance est relative ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit