NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un homme peut-il m'être totalement étranger ? Faut-il être seul pour être soi-même ? >>


Partager

Si l'on veut penser par soi-même, faut-il craindre toute influence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si l'on veut penser par soi-même, faut-il craindre toute influence ?



Publié le : 2/10/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Si l'on veut penser par soi-même, faut-il craindre toute influence ?
Zoom

Les influences nuisent à ma liberté de penser. Pour penser par soi-même, il faut douter de tout ce que croit ou pense l'opinion commune. MAIS, ma pensée est le résultat des influences que je reçois de ma famille, de l'école, ..., de la société. Craindre toute influence, c'est s'enferme dans un monde clos.



Descartes, dans le Discours de la méthode, prend le parti de rejeter tout ce qu'on lui avait enseigné, ainsi que tout ce qui pouvait faire l'objet de la plus petite incertitude. Il faut d'abord prendre la mesure des erreurs du passé, des erreurs enracinées en soi-même. En clair, il faut remettre en cause le pseudo savoir dont on a hérité et commencer par le doute :« Je déracinais cependant de mon esprit toutes les erreurs qui avaient pu s'y glisser auparavant. Non que j'imitasse en cela les sceptiques, qui ne doutent que pour douter ; car, au contraire, tout mon dessein ne tendait qu'à m'assurer, et à rejeter la terre mouvante & le sable, pour trouver le roc & l'argile. « (« Discours de la méthode «, 3ième partie).Il pouvait ainsi entreprendre la construction de sa propre réflexion en étant sûr de ne plus subir l'influence de connaissances mal assurées. Le doute est, pour Descartes, la condition de possibilité même d'un accès à la vérité. Et l'on sait, qu'au bout de ce doute méthodique et hyperbolique, sortira la certitude de l'existence d'un sujet à la première personne du singulier ("Je pense donc je suis"). Penser par soi-même, c'est aussi se connaîtreIl ne s'agit pas pour Socrate de se livrer à une investigation psychologique, mais d'acquérir la science des valeurs que l'homme porte en lui. Cette science importe essentiellement - bien avant de connaître la nature ou les dieux.


  • I) Si l'on veut penser par soi-même, il faut craindre toute influence extérieures.

a) L'opinion d'autrui m'empêche de penser librement.
b) Penser par soi-même, c'est douter (Descartes).
c) Penser par soi-même, c'est aussi de connaître.

  • II) Il n'y a pas à craindre toute influence si l'on veut penser par soi-même.

a) L'homme doit tout à ses semblables.
b) Il n'y a pas d' être en soi et pour soi.
c) La connaissance de soi passe par la reconnaissance d'autrui.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3495 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Si l'on veut penser par soi-même, faut-il craindre toute influence ?" a obtenu la note de :

6.8 / 10

Corrigé consulté par :
  • rbstni-280778 (Hors-ligne), le 03/11/2016 é 03H17.
  • carilefo-266316 (Hors-ligne), le 15/11/2015 é 15H18.
  • ozil347-262823 (Hors-ligne), le 01/10/2015 é 01H17.
  • PaulineBaure-262206 (Hors-ligne), le 16/09/2015 é 16H14.
  • RemiGogic-250056 (Hors-ligne), le 15/12/2014 é 15H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit