Est-on victime des apparences ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on penser par soi-même ? Penser, est-ce calculer ? >>


Partager

Est-on victime des apparences ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-on victime des apparences ?



Publié le : 30/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Est-on victime des apparences ?
Zoom

Se poser en tant que victime, ne serait-ce pas dire que c'est indépendant de notre volonté ? Dans ce cas-là, qu'est ce qui dans les choses et les êtres font qu'ils ne peuvent être perçus que comme des apparences ? Tout n'est-il que simulacre ? Est-ce que cela vient des choses elles- mêmes ? Qu'est-ce qui dans la perception fait que l'on confond réalité et apparence ? Dans quelle mesure ne nous rendons-nous pas victimes ? C'est par nous-mêmes que nous les rendons comme telles. Pourquoi l'homme ne se contente-t-il que des apparences ? Et qu'est- ce que cela lui apporte-t-il ? Qu'est-ce que cela lui enlève ? Pourquoi se contenter des apparences fait de l'homme une victime ? Dans quelle mesure l'homme peut-il parvenir à ne plus être qu'une victime ? Il faudrait démontrer que l'homme est capable de sortir de ce statut de victime, capable de dépasser les apparences. Le fait d'avoir conscience que l'on est face à des apparences ne nous enlève-t-il pas ce statut de victimes ? Références utiles : Platon, La République.

Introduction :

Les apparences sont le lieu de l'erreur et de l'illusion. Tantôt nous nous trompons sur les choses et les autres à cause des apparences, tantôt ce sont les autres qui se trompent sur nous. Nous sommes donc au moins deux fois victimes des apparences.

Mais les apparences sont aussi le seul moyen d'entrer en rapport avec la réalité. Les choses nous parviennent par leur apparence, nous apparaissons nous même aux autres comme apparences. Si nous ne voulons pas êtres victimes de notre rapport au monde, il nous faut donc comprendre comment bien vivre avec les apparences.

Problématique :

Les apparences nous trompent mais pourrions nous exister sans elles?

 



Pourquoi se contenter des apparences fait de l'homme une victime ? Dans quelle mesure l'homme peut-il parvenir à ne plus être qu'une victime ? Il faudrait démontrer que l'homme est capable de sortir de ce statut de victime, capable de dépasser les apparences. Le fait d'avoir conscience que l'on est face à des apparences ne nous enlève-t-il pas ce statut de victimes ? Références utiles : Platon, La République. "Ils nous ressemblent (Allégorie de la Caverne)" PLATON - Au livre VII de La République, Platon (428-348 avant J.-C.) fait décrire par le personnage de Socrate un curieux monde. Dans ce passage, connu sous le nom d'allégorie de la Caverne (ou encore de «mythe de la Caverne »), apparaissent d'étranges personnages, enfermés depuis leur naissance dans une grotte, enchaînés, et ne contemplant que les ombres portées des objets. L'interlocuteur de Socrate dans ce dialogue, Glaucon, s'étonne de ce bizarre tableau.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Est-on victime des apparences ? Corrigé de 1257 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-on victime des apparences ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • yoyo973-255283 (Hors-ligne), le 24/02/2015 é 24H23.
  • orangina07042004-175 (Hors-ligne), le 22/09/2013 é 22H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Est-on victime des apparences ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit