Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ni le soleil ni la mort ne se peuvent regarde ... Quel est le sens de l'expression : « Il a tou ... >>


Partager

Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La conscience ne peut se figurer sa propre fin. La mort n'est l'objet d'aucune représentation. Vivre, c'est faire comme si l'on existera éternellement. MAIS, la mort marque les limites de notre existence. Il est indispensable de méditer sur elle si nous voulons donner un sens à notre vie. Sans la mort, nous erions irresponsables et vains. Le fait que nous devons mourir est ce qui donner un sens à notre existence.



La question met en cause la position morale de l'homme face à sa propre mort. Doit-il vivre en ignorant la mort ? Mais ce serait reconnaître alors que l'idée de la mort est un obstacle au « bien-vivre «. L'homme doit-il céder à l'illusion de l'immortalité pour vivre en paix, ou trouver au contraire dans la méditation de la mort le secret de son existence ?IntroductionLe sujet présente un double paradoxe. D'abord il suggère que je puisse me donner délibérément une règle qui semble impliquer ou bien un refus de savoir, comme si l'on devait vivre en cultivant l'inconscience et l'aveuglement, ou bien, pour le moins, un refus de tenir compte de ce que l'on sait : vivre comme si je ne devais jamais mourir, c'est soit feindre l'ignorance, et mimer une régression vers un état de nature, comme celui où se trouve le sauvage de Rousseau, dont les « projets bornés comme ses vues s'étendent à peine jusqu'à la fin de la journée «, soit ériger l'inconséquence en principe, puisque je vis selon ce que je sais être faux. Ensuite, même si je sais que je vais mourir, ma vie ordinaire la plus commune semble manifester que je n'y prends pas garde. Lorsque nous nous lançons dans des entreprises, dont nous ne sommes pas sûrs de voir le terme, lorsque les années futures s'inscrivent dans nos projets, n'agissons-nous pas spontanément comme si nous ne devions jamais mourir ? Auquel cas le conseil serait superflu. Ne paraît-il pas plus sensé et raisonnable de rappeler à l'homme son humaine et mortelle condition : memento mori, afin qu'il mette sa vie en accord avec la connaissance qu'il a de la mort à venir ?


  • I) Il faut vivre comme si nous ne devions jamais mourir.

a) La conscience ne conçoit pas sa fin.
b) Nous devons aussi vivre.
c) La mort ne dépend pas de nous.

  • II) Il ne faut pas vivre comme si nous ne devions jamais mourir.

a) La mort fait partie de la vie.
b) Mort, angoisse et éternité.
c) La mort donne un sens à la vie.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ? Corrigé de 2730 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • socohlne-263517 (Hors-ligne), le 11/10/2015 é 11H15.
  • 0504EC62-242035 (Hors-ligne), le 01/02/2015 é 01H15.
  • melanouille-253323 (Hors-ligne), le 27/01/2015 é 27H21.
  • inesaal-244095 (Hors-ligne), le 18/12/2014 é 18H20.
  • jecc-244158 (Hors-ligne), le 12/10/2014 é 12H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • FREUD: "La psychanalyse a pu déclarer qu'au fond personne ne croit à sa propre mort ou, ce qui revient au même, dans son inscient chacun est persuadé de sa propre immortalité." (Essais de psychanalyse).
    • EPICTETE: "Aie chaque jour devant les yeux la mort, l'exil et tout ce qui te paraît effrayant, la mort surtout: tu n'auras alors jamais aucune pensée basse ni aucune désir excessif." (Manuel).
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit