Vocabulaire: CONVAINCRE.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vocabulaire: CONTRAIRE. Vocabulaire: CONVICTION. >>
Partager

Vocabulaire: CONVAINCRE.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Vocabulaire: CONVAINCRE.



Publié le : 6/7/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Vocabulaire: CONVAINCRE.
Zoom

Amener l'acquiescement de l'esprit, persuader étant amener celui du coeur ou de la volonté.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Vocabulaire: CONVAINCRE.  	Corrigé de 115 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Vocabulaire: CONVAINCRE. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

C'est si vrai que Voltaire, désireux de toucher un large public a choisi la forme du conte philosophique pour diffuser ses idées subversives. De même Les Misérables de Victor Hugo ont beaucoup plus contribué à faire avancer le socialisme militant que les oeuvres théoriques des penseurs sociaux. Et si les oeuvres écrites ne connaissent pas toujours une large diffusion dans le public, leur capacité à convaincre et à émouvoir lorsqu'elles empruntent les canaux de la fiction, en font une source appréciée pour les adaptations au cinéma ou à la télévision, ce qui leur donne la notoriété.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Il est aisé de convaincre un enfant que ce qu'on lui veut enseigner est utile : mais ce n'est rien de le convaincre, si l'on ne sait le persuader. En vain la tranquille raison nous fait approuver ou blâmer; il n'y a que la passion qui nous fasse agir (...), ROUSSEAU, Émile, III.

Ajouté par webmaster

Dans le -Cerf, on remarquera avec quel art il a employé à dessein tout le vocabulaire de l'ancienne vénerie : si ce vocabulaire était perdu, c'est là qu'il faudrait le retrouver, ménagé de la façon la plus ingénieuse et la plus large., SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, 21 juil. 1851.

Ajouté par webmaster

-Convaincre (...) marque un acquiescement de l'esprit produit par des preuves qui forcent de convenir que celui qui parle a raison, et ne laissent rien à objecter. -Persuader (...) exprime un acquiescement de la volonté, gagnée à ce qu'on lui propose, et comme tournée ou convertie., LAFAYE, Dict. des synonymes, Convaincre...

Ajouté par webmaster

Langage de la force : ainsi tout le vocabulaire désignant la dynamique des conflits, dont le terme de refoulement est le plus connu et le mieux étudié dans ses mécanismes, mais aussi tout le vocabulaire économique, investissement, désinvestissement, surinvestissement, etc., P. RICOEUR, Une interprétation philosophique de Freud, -in La Nef, n° 31, p. 117.

Ajouté par webmaster

Si l'on examine les aires d'emploi de --ité, on constate qu'elles sont essentiellement constituées par deux zones différentes. a) Philosophie et psychologie : -altérité..., apostériorité... b) Vocabulaire industriel et scientifique; ce suffixe désigne la qualité d'un métal, d'un produit, etc. : -aluminité..., aviabilité, etc. Le suffixe --ité s'étend aussi aux aires d'emplois qui présentent des analogies de formations : économie politique..., linguistique..., médecine... Cette utilisation dans le vocabulaire scientifique donne au suffixe une valeur de prestige qui en étend l'emploi dans le vocabulaire commercial : -infroissabilité, lavabilité, etc. On n'est pas surpris aussi d'en constater l'expansion dans le style journalistique ou administratif (...), J. DUBOIS, le Système suffixal, p. 38-39.

Ajouté par webmaster

Le mot -intermédiaire, - qui est un des plus beaux du vocabulaire humain : l'abeille est l'intermédiaire entre le miel et la fleur, la musique, l'intermédiaire entre le son et l'oreille - est devenu le mot honteux du vocabulaire français. Le rôle d'intermédiaire, qui est dans la civilisation moderne un rôle égal à celui du créateur (...) relève tout juste, chez nous, du démarcheur ou de l'entremetteur., GIRAUDOUX, De pleins pouvoirs à sans pouvoirs, p. 131.

Ajouté par webmaster

Définitions de éloquent, adjectif Flexion m. s. éloquent m. pl. éloquents f. s. éloquente f. pl. éloquentes PhonétiqueAfficher l'API éloquent, éloquente [élòkâ], [élòkât] Étymologie IXe XXIe s. XIIIe Du latin eloquens, ?qui exprime'. Indice de fréquence47 fréquent Parmi les 10 000 mots les plus fréquents. Recherches par critères Définition contient éloquent Rime avec éloquent Qui est capable de convaincre, de persuader par la parole. Un politicien, un vendeur éloquent. Qui sert à convaincre, à persuader. Un discours, un exposé éloquent. PAR EXTENSION ? Qui signifie bien ce qu'il veut signifier; expressif, probant. Des graphiques éloquents. Un silence éloquent. Une mimique éloquente.

Ajouté par webmaster

(...) je refusais la direction de l'infirmerie (...), MARTIN DU GARD, les Thibault, IX, p. 244 ( Convaincre, cit. 13).

Ajouté par webmaster

(...) cela n'est pas capable ni de convaincre mon esprit, ni d'ébranler mon âme., MOLIèRE, Dom Juan, V, 2.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Vocabulaire: CONVAINCRE.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo