Vocabulaire: ENTENDEMENT.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vocabulaire: ENTÉLÉCHIE. Vocabulaire: ENTITÉ. >>


Partager

Vocabulaire: ENTENDEMENT.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Vocabulaire: ENTENDEMENT.



Publié le : 31/7/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Vocabulaire: ENTENDEMENT.
Zoom

Faculté de comprendre, opposée aux sensations. Pour Descartes, c'est l'organe des représentations en général, par opposition à la volonté; par opposition aux sens c'est la faculté de créer des idées générales el raisonner sur elles :« Toutes nos façons de penser peuvent être rapportées à deux générales, dont l'une consiste à apercevoir par l'entend nie t et l'autre à se déterminer pur la volonté ». — Malebranche : « La faculté de recevoir différentes idées et différentes modifications dans l'esprit est entièrement passive et j'appelle cette faculté ou cette capacité entendement. » — Pour Locke, « il n'y a rien dans l'entendement qui n'ait été auparavant dans les sens ». — Leibniz : « La puissance d'apercevoir est ce que nous appelons entendaient : il y a la perception des idées, la perception de la signification des signes et enfin la perception de la convenance ou disconvenante qu'il y a entre quelques-unes de nos idées. » — Pour Kant, l'entendement s'oppose à la raison : c'est la faculté de relier les sensations à l'aide des catégories :« Toute notre connaissance commence par les sens, passe de là à l'entendement et s'achève dans la raison. » — Pour Schopenhauer, c'est la faculté de lier entre elles les représentations intuitives conformément au principe de raison suffisante.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Vocabulaire: ENTENDEMENT. Corrigé de 322 mots (soit 1 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Vocabulaire: ENTENDEMENT." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

  • Entendement

Faculté de l'esprit qui permet à l'homme de comprendre et de connaître par l'usage de concepts.

On oppose généralement l'entendement à la sensibilité.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Les Grecs, nos instituteurs, ont appelé logos, qui est discours, l'entendement de l'entendement., ALAIN, les Idées et âges, -in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 143.

Ajouté par webmaster

Dans le -Cerf, on remarquera avec quel art il a employé à dessein tout le vocabulaire de l'ancienne vénerie : si ce vocabulaire était perdu, c'est là qu'il faudrait le retrouver, ménagé de la façon la plus ingénieuse et la plus large., SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, 21 juil. 1851.

Ajouté par webmaster

Langage de la force : ainsi tout le vocabulaire désignant la dynamique des conflits, dont le terme de refoulement est le plus connu et le mieux étudié dans ses mécanismes, mais aussi tout le vocabulaire économique, investissement, désinvestissement, surinvestissement, etc., P. RICOEUR, Une interprétation philosophique de Freud, -in La Nef, n° 31, p. 117.

Ajouté par webmaster

Si l'on examine les aires d'emploi de --ité, on constate qu'elles sont essentiellement constituées par deux zones différentes. a) Philosophie et psychologie : -altérité..., apostériorité... b) Vocabulaire industriel et scientifique; ce suffixe désigne la qualité d'un métal, d'un produit, etc. : -aluminité..., aviabilité, etc. Le suffixe --ité s'étend aussi aux aires d'emplois qui présentent des analogies de formations : économie politique..., linguistique..., médecine... Cette utilisation dans le vocabulaire scientifique donne au suffixe une valeur de prestige qui en étend l'emploi dans le vocabulaire commercial : -infroissabilité, lavabilité, etc. On n'est pas surpris aussi d'en constater l'expansion dans le style journalistique ou administratif (...), J. DUBOIS, le Système suffixal, p. 38-39.

Ajouté par webmaster

Le mot -intermédiaire, - qui est un des plus beaux du vocabulaire humain : l'abeille est l'intermédiaire entre le miel et la fleur, la musique, l'intermédiaire entre le son et l'oreille - est devenu le mot honteux du vocabulaire français. Le rôle d'intermédiaire, qui est dans la civilisation moderne un rôle égal à celui du créateur (...) relève tout juste, chez nous, du démarcheur ou de l'entremetteur., GIRAUDOUX, De pleins pouvoirs à sans pouvoirs, p. 131.

Ajouté par webmaster

La foi s'assure et s'affermit par l'entendement., ROUSSEAU, Émile, IV.

Ajouté par webmaster

Les facultés sensitives nous ont paru dans les opérations des sens intérieurs et extérieurs, et dans les passions qui en naissent; et les facultés intellectuelles nous ont aussi paru dans les opérations de l'entendement et de la volonté (...) l'entendement n'est autre chose que l'âme en tant qu'elle conçoit; la mémoire n'est autre chose que l'âme en tant qu'elle retient et se ressouvient; la volonté n'est autre chose que l'âme en tant qu'elle veut et qu'elle choisit (...) toutes ces facultés ne sont au fond que la même âme qui reçoit divers noms à cause de ses différentes opérations., BOSSUET, Traité de la connaissance de Dieu, I, XX.

Ajouté par webmaster

« La conscience c'est l'intuition qu'a l'esprit de ses états et de ses actes. » (LALANDE, Vocabulaire.)

Ajouté par webmaster

« Désirer, c'est subir l'empire des choses. » (GoBLoT, Vocabulaire philosophique.)

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Vocabulaire: ENTENDEMENT.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo