Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Science et religion s'opposent-elles ? La fonction première du langage est-elle de r ... >>


Partager

Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?



Publié le : 6/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?




Autrement dit, les rapports polémiques entre les constructions théoriques et les faits nouveaux sont à la source d'une plus grande rationalisation du réel et de progrès de la raison elle-même. La certitude n'est que subjective Je peux être certain d'un fait dont j'ai fait l'expérience directe («j'ai chaud»); mais il est impossible de l'être de la même façon d'un fait que je n'ai pas moi-même expérimenté («tu as chaud»). Il convient donc d'être très prudent lorsqu'on affirme une chose.   [S'il y a correspondance entre croyance et réalité, on peut alors parler de vérité. En effet, les critères de vérité ne se limitent pas aux seuls rapports de cohérence entre les diverses croyances.] Il y a des vérités établies En ramenant les propositions complexes à des propositions simples et en ramenant chacune de ces propositions au fait simple qu'elle décrit, le philosophe doit être en mesure de résoudre un certain nombre de problèmes et d'accéder à une véritable connaissance expérimentale. Il ne s'agit donc plus de croyance, mais de savoir. C'est là la méthode cartésienne: Pour Descartes, le problème de la vérité se réduit à une question de méthode. Si la faculté ne fait défaut chez personne, la lumière naturelle ou la raison étant identique en chacun, son application doit être réglée. La logique, la géométrie et l'algèbre, trois sciences vraies, peuvent servir de modèle pour établir une méthode universelle permettant de s'acheminer sans peine sur la voie de la vérité, à la condition de les débarrasser de leur superflu et de leurs défauts.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ? Corrigé de 2946 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • johnnybananas-255701 (Hors-ligne), le 02/03/2015 é 02H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    Le vrai n'est-il qu'une affaire de croyance ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit