NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Désirer est-ce forcément s'exposer à souffrir ... Le désir est-il seulement créateur d'illusion ... >>


Partager

Est-il vrai qu'on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il vrai qu'on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-il vrai qu'on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Est-il vrai qu'on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas ?




DÉSIR (lat. de-siderare, regretter l'absence d'un astre -sidus)

Désirer, c'est tendre consciemment vers ce que l'on aimerait posséder. Le désir est conscience d'un manque. Comme conscience, il est le propre de l'homme dans la mesure où seul celui-ci est capable de représentations intellectuelles (l'animal a des besoins»). « Le désir est l'idée d'un bien que l'on ne possède pas mais que l'on espère posséder » (Malebranche). Comme manque, il est aussi spécifiquement humain dans la mesure où ne manque jamais que ce qu'on a le souvenir d'avoir possédé et le regret d'avoir perdu. Le désir se définit donc paradoxalement comme nostalgie, en son essence insatisfait; impossible espoir de retrouver ce qui appartient à un passé révolu. Le désir, en définitive, se nourrit du fantasme de ressusciter le bonheur enfui : il est une impuissante révolte contre l'irréversible.

CONNAISSANCE (lat. cognoscere, chercher à savoir)


Le terme de connaissance désigne d'abord l'acte par lequel la pensée s'efforce de saisir et de définir un objet qui se présente à elle. Il désigne ensuite le savoir résultant de cette action. On oppose principalement croyance et connaissance, non par le degré de certitude éprouvé soit par le sujet qui croit, soit par le sujet qui connaît, mais par le fait que la croyance n'est pas nécessairement fondée en raison, autrement dit n'implique pas nécessairement l'idée de vérité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1906 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il vrai qu'on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • vivelusc (Hors-ligne), le 19/10/2011 é 19H17.
  • Olivia12473 (Hors-ligne), le 15/11/2008 é 15H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit