YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SAINT-MARIN EN 1996 (Géographie politique) SLOVAQUIE EN 1996 (Géographie politique) >>
Partager

YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)



Format: Document en format FLASH protégé

YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)
Zoom

Superficie : 102 173 km2 Point culminant : Mont Djeravica 2 656 m La Yougoslavie est un pays presque enclavé, l'accès à la mer par le Monténégro est rendu difficile par le relief. Le seul débouché fluvial s'effectue par le Danube et les Portes de Fer.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique) Corrigé de 1616 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

L'Albanie normalise peu à peu ses relations avec ces pays . C'est aujourd'hui l'Etat le plus rural et le plus pauvre d'Europe, avec un taux de chômage de près de 20%. Les deux tiers des Albanais vivent dans les campagnes. Toutefois, l'Albanie a entamé son redressement depuis 1994. Sa croissance économique est importante (plus 8%). Premier pays d'Europe de l'Est à avoir voulu adhérer à l'OTAN, l'Albanie est membre du Conseil de l'Europe depuis juin 1995.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Dès 1913 cependant, Ch. Pergameni songeait à une géographie historique -sensu lato «qui aborderait sur un plan historique n'importe quel problème de géographie humaine (...)» La géographie historique (...) est une géographie humaine rétrospective. La définition de Maximilien Sorre : «une manière de concevoir l'histoire comme une succession de géographies» rejoint la géohistoire de Fernand Braudel, qui va au delà des précédentes, puisqu'elle fait, en outre, traverser les tableaux géographiques rétrospectifs par les événements de l'histoire politique., Ch. HIGOUNET, -in l'Histoire et ses méthodes, Encycl. Pl., p. 74-75.

Ajouté par webmaster

La géographie m'a toujours tenté. L'histoire ne peut s'en passer. Je voudrais faire une géographie à la fois physique et politique (...) On y ferait le matérialisme de l'histoire (...) on insisterait sur les circonstances physiologiques, physiques, botaniques, zoologiques, minéralogiques, qui peuvent expliquer l'histoire., MICHELET, Journal de mes idées, -in Émile HENRIOT, les Romantiques, p. 385.

Ajouté par webmaster

La vie de Pierre Verger, disparu en 1996, a été atypique, tant il parvint à se maintenir sur l'arête étroite qui sépare l'observateur du dévot, le compagnon du croyant. Sciences humaines

Ajouté par webmaster

Il poursuit seulement les objectifs de la réforme de l'assurance-chômage instaurée en 1990 puis poursuivie en 1994 et 1996. Claude Bariteau, Québec 18 septembre 2001

Ajouté par webmaster

(...) le botaniste étudie les organes d'une plante, ses conditions de vie, sa position dans la classification; s'il cherche à déterminer son aire d'extension, il dit qu'il fait de la -géographie botanique. Le géologue analyse le mécanisme du phénomène volcanique en lui-même; il a conscience de faire de la -géographie physique lorsqu'il cherche à préciser la répartition des volcans. Le statisticien combine les chiffres en vue d'établir la marche des divers phénomènes démographiques; s'il essaie de se rendre compte de la répartition de la population, il sait qu'il fait de la -géographie humaine., E. DE MARTONNE, Traité de géographie physique, t. I, p. 21.

Ajouté par webmaster

La géographie de cette Méditerranée (...) Géographie de pirates, nécessitant, pour la défense des établissements sédentaires et stables, la construction de petites cités fortifiées., André SIEGFRIED, l'âme des peuples, II, II.

Ajouté par webmaster

«La politique» concerne aussi bien les hommes et les faits que la connaissance que l'on a de ceux-ci (...) Pour le commun, la politique est essentiellement la vie politique, la lutte autour du pouvoir; c'est le phénomène en lui-même. Pour la langue savante, la politique est la connaissance du phénomène., M. PRÉLOT, la Science politique, p. 10.

Ajouté par webmaster

.1 De prison en prison je traversai la Yougoslavie. J'y rencontrai des criminels, violents et sombres, jurant dans une langue sauvage, où les injures sont les plus belles du monde., Jean GENET, Journal du voleur, p. 122.

Ajouté par webmaster

(...) c'est un groupe vraiment spécial des phénomènes superficiels de notre planète que l'ensemble de tous ces faits auxquels participe l'activité humaine; groupe complexe de faits infiniment variables et variés, toujours englobés dans le cadre de la géographie physique, mais qui ont toujours cette caractéristique aisément discernable de toucher plus ou moins directement à l'homme. à l'étude de cette catégorie précisée de phénomènes géographiques, nous donnons (...) le nom de «-géographie humaine»., Jean BRUNHES, la Géographie humaine, t. I, p. 5.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

YOUGOSLAVIE EN 1996 (Géographie politique)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo