<br /> <br /> IP Dans son po&egrave;me &laquo;&nbsp;Le paysage changeur&nbsp;&raquo;, Jacques Pr&eacute;vert d&eacute;nonce l&rsquo;oppression que la classe ouvri&egrave;re subit par l&rsquo;&eacute;tat en Europe.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alonso to be human is to be in relation >>


Partager



IP Dans son poème « Le paysage changeur », Jacques Prévert dénonce l’oppression que la classe ouvrière subit par l’état en Europe.

Echange

Aperçu du corrigé :

IP Dans son poème « Le paysage changeur », Jacques Prévert dénonce l’oppression que la classe ouvrière subit par l’état en Europe.



Document transmis par : faniefortier-293085


Publié le : 20/11/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />

<br />
IP Dans son poème « Le paysage changeur », Jacques Prévert dénonce l’oppression que la classe ouvrière subit par l’état en Europe.
Zoom



IP Dans son poème « Le paysage changeur », Jacques Prévert dénonce l’oppression que la classe ouvrière subit par l’état en Europe. IS#1 D’abord, il projette un environnement clairement insalubre et inhumain chez les travailleurs. P1 Il accentue le fait que les pauvres vivent dans un contexte nocif pour la santé physique et mentale et que cela les rend malades avec les accumulations suivantes : « C’est la soif la poussière la sueur le goudron/ c’est la bronchite la pharmacie les emmerdements les ennuis » (v.4-8), car les gens de la classe ouvrière devaient vivre en continuelle symbiose avec le stress à force de se demander s’ils allaient arriver monétairement un jour, depuis que la Première Guerre mondiale avait éclatée. P2Aussi Prévert personnifie la gueule d’un animal à un homme fatigué qui se regarde dans le miroir le matin et qui ne voit que le visage d’un ouvrier avec « la sale gueule du travail » (v.12). Le fait de qualifier aigrement la gueule de sale donne l’effet que le visage du travailleur est vraiment atroce.P3 L’anaphore « ...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "

IP Dans son poème « Le paysage changeur », Jacques Prévert dénonce l’oppression que la classe ouvrière subit par l’état en Europe."
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



<br /> <br /> IP Dans son po&egrave;me &laquo;&nbsp;Le paysage changeur&nbsp;&raquo;, Jacques Pr&eacute;vert d&eacute;nonce l&rsquo;oppression que la classe ouvri&egrave;re subit par l&rsquo;&eacute;tat en Europe.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit