DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU

DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU

Aperçu du corrigé : DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU

DENIS BEAU TRAITE DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU
TRAITE DIDEROT  Denis Diderot. Philosophe, romancier, essayiste, dramaturge, critique littéraire et critique d'art (1713-1784), principal représentant du mouvement encyclopédiste du XVIIIème siècle français. Diderot naît à Langres le 5 octobre 1713 et fait ses études à Paris, chez les jésuites du Collège d'Harcourt. Il exerce dans un premier temps les métiers de précepteur et de traducteur, à des fins alimentaires. "Les Pensées Philosophiques", sa première oeuvre d'importance, publiée anonymement en 1746, est condamnée au feu par le Parlement de Paris; il y révèle sa philosophie déiste, en rupture avec la religion établie. En 1747, il est chargé de la traduction en français de la "Cyclopoedia" de l'Anglais Ephraim Chambers. Diderot, en collaboration avec le mathématicien d'Alembert, transforme ce projet en une oeuvre totalement originale, gigantesque (35 volumes), et controversée: c'est l' "Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers", plus communément appelée l' "Encyclopédie". Avec la collaboration des plus grands écrivains de son temps, dont Voltaire et Montesquieu, Diderot, sceptique et rationaliste, utilise l'Encyclopédie comme une puissante arme de propagande contre l'autorité du clergé et la superstition, le conservatisme et les structures sociales semi-féodales de l'époque. De ce fait, Diderot et ses collaborateurs deviennent vite les ennemis désignés du clergé et de la royauté, et en 1759, le Conseil du Roi supprime officiellement les dix premiers volumes (publiés à partir de 1751) et interdit toute autre publication. Cependant, Diderot continue à y travailler, et les fait imprimer en secret: 17 volumes de texte sont terminés en 1765; des illustrations et des suppléments seront ajoutés jusqu'en 1780. L'oeuvre prolifique de Diderot inclut des romans célèbres, comme "La religieuse" (1786), critique féroce de la vie au couvent, "Le neveu de Rameau" (écrit en 1761, traduit en allemand par Goethe en 1805), une satire étonnante de la société française de l'époque, et "Jacques le fataliste" (1796), qui explore la psychologie de la libre pensée et du déterminisme. La "Lettre sur les aveugles" et "Le Rêve de d'Alembert", un dialogue, exposent ses positions matérialistes, qui lui vaudront d'être interné à Vincennes. Pionnier de la critique d'art, il écrit à partir de 1759 ses "Salons", sur les expositions d'art annuelles de Paris. Sa correspondance constitue un ensemble unique. Catherine de Russie, monarque éclairé, sera son mécène; Diderot exerce en effet, dans l'Europe entière, une influence considérable sur les penseurs des Lumières. Il meurt à Paris le 30 juillet 1784.

DENIS DIDEROT : TRAITE DU BEAU


ATTENTION ! Un délai de 48 heures maximum est nécessaire pour l'obtention de ce corrigé.
Votre aide vous sera envoyée au plus tard le 07/12/2016 à 10h34



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit