EPICURE: LETTRE A MENECEE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PASCAL: La preuve et la coutume Freud: « Tu aimeras ton prochain comme toi-mê ... >>

FICHE DE LECTURE POUR EPICURE: LETTRE A MENECEE

EPICURE: LETTRE A MENECEE

Aperçu du corrigé : EPICURE: LETTRE A MENECEE

EPICURE  MENECEE Le bonheur est le fondement de la philosophie morale. Le bonheur est un désir naturel à tout individu. Épicure répond à deux questions * Pourquoi hésite-t-on à philosopher quand on est jeune ? Cette question signifie en fait pourquoi refuse-t-on le bonheur ? Car philosopher c'est atteindre le bonheur. Pour Épicure il est tout à fait insensé de chercher à refuser le bonheur. On a une image fausse de la philosophie. On croit qu'il y a d'autre moyen que la philosophie pour atteindre le bonheur. On hésite à philosopher quand on est jeune, car on peut se poser trop de questions inutiles sur la vie au détriment de la pratique. Quand on est jeune, on peut s'installer facilement dans le conformisme, vivre par rapport aux autres, ou dans un refus de philosopher, c'est à dire de penser par soi-même pour vivre par rapport aux autres, imaginant éviter les questions qui pourraient détourner la recherche du bonheur. Rechercher le bonheur, c'est le refuser en l'anticipant ou en le retardant. Au lieu de vivre le bonheur, on veut prendre du bonheur. Atteindre le bonheur est difficile à cause de cela, mais c'est possible. Il ne faut pas confondre le plaisirs et les plaisirs. Epicure dit que le bonheur est le plaisir de vivre, et non point les plaisirs de la vie. Le plaisir de vivre anime les plaisirs de la vie, pas le contraire. Le plaisir de la vie est à deux Cela explique sa philosophie morale. Épicure ne croit pas au sentiment d'amour, mais à l'amitié. Quand on est jeune, on ne peut qu'hésiter devant les plaisirs de la vie. Les expériences des plaisirs multiples peuvent faire hésiter. Quand on est jeune, on peut être aussi présomptueux c'est à dire imaginer que son seul plaisir est le plaisir. Le plaisir n'est pas seulement plaisir. Pour Épicure, il n'y a pas d'expérience du bonheur, mais le bonheur est une expérience. * Pourquoi hésite-t-on philosopher quand est vieux ?

EPICURE: LETTRE A MENECEE

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit