FERDINAND DE SAUSSURE : COURS DE LINGUISTIQUE GENERALE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ARISTOTE ARISTOTE >>

FICHE DE LECTURE POUR FERDINAND DE SAUSSURE : COURS DE LINGUISTIQUE GENERALE

FERDINAND DE SAUSSURE : COURS DE LINGUISTIQUE GENERALE

Aperçu du corrigé : FERDINAND DE SAUSSURE : COURS DE LINGUISTIQUE GENERALE

FERDINAND LINGUISTIQUE COURS L'ambition de de Saussure est de faire de la linguistique une science descriptive de la langue, au même titre que les sciences de la nature, en laissant de côté l'aspect normatif (grammaire) et l'aspect historique. Comment la langue fonctionne-t-elle, pour ainsi dire d'elle-même? Après tout, tout le monde est capable de parler, même sans bien connaître les règles de grammaire ni l'origine de sa langue. De Saussure établit donc une première distinction: l'étude synchronique (la langue considérée à un moment donné) est préférée à l'étude diachronique (la langue considérée dans son évolution). Il distingue ensuite langue et parole. La langue, c'est le système abstrait de mots et de règles tels qu'ils ont été établis par la société. La parole, c'est la mise en oeuvre individuelle de la langue par le sujet parlant. De Saussure démontre ainsi que c'est en fait la parole, le langage vivant, quotidien, appliqué par chacun de nous, qui forme la langue et la fait évoluer, et non le contraire. Enfin, de Saussure définit la langue comme un système de signes - il forge au passage le terme de sémiologie - et en tire deux conséquences. Premièrement, le signe est une entité à deux faces qui unit un concept (le signifié) et une image acoustique (le signifiant). Le lien entre signifiant et signifié est arbitraire. Deuxièmement, en tant qu'ils font partie d'un système, les signes ne "font pas sens" par eux-mêmes, mais plutôt dans le rapport d'opposition et de différenciation qu'ils entretiennent avec les autres signes. Le sens exact du mot «beau» ne peut être saisi que si on le compare à des mots de sens voisin: joli, charmant, superbe, etc.

FERDINAND DE SAUSSURE : COURS DE LINGUISTIQUE GENERALE


ATTENTION ! Un délai de 48 heures maximum est nécessaire pour l'obtention de ce corrigé.
Votre aide vous sera envoyée au plus tard le 06/12/2016 à 12h12



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit