LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Maurice Merleau Ponty, Phénoménologie de la p ... >>

FICHE DE LECTURE POUR François-René CHATEAUBRIAND: Vie de Rancé

Aperçu du corrigé : François-René CHATEAUBRIAND: Vie de Rancé

François Rancé CHATEAUBRIAND Le livre paraît en mai 1844 et, en dépit de la célébrité de Chateaubriand, ne fait pas l'unanimité de la critique. Il choque les hommes de foi ; on y vit la marque d'un génie vieillissant. Aujourd'hui, cette oeuvre est considérée comme une des plus attachantes de l'écrivain. « Il nous est permis aujourd'hui de douter du sérieux intérêt que M. de Chateaubriand attachait à cette biographie : le romantisme en est la forme et la téméraire croyance à de certains contes calomnieux et invraisemblables en compose le fond. » Chronique du monastère de la maison de Dieu Notre-Dame-de-la-Grande Trappe, 1851. Comment un personnage historique du XVIIe siècle, Rancé, passe de la jouissance à la sainteté.
CHATEAUBRIAND René  Vers la fin de sa vie, Chateaubriand, sur la suggestion de son confesseur, l'abbé Séguin, consent à écrire, en manière de pénitence, la vie d'un religieux du XVIIIe siècle, l'abbé de Rancé. Il retrace, en quatre livres, la jeunesse mondaine, la maturité austère et la vieillesse édifiante de ce saint personnage, qui, bouleversé par la mort d'une femme aimée, s'est converti à trente-sept ans, puis retiré à la Trappe, et qui, par son apostolat, sut restaurer dans son monastère la plus stricte observance de la règle. Chateaubriand retrouve, à chaque étape de cette existence, une image de sa propre vie : mêmes rêves d'aventures, même expérience de la douleur, mêmes remords, même désir de conversion; et la pensée de la mort plane sur l'ouvrage, comme elle hante l'âme de l'écrivain vieilli. La Vie de Rancé, dernier écrit de Chateaubriand, est ainsi une confession voilée, désenchantée et comme involontaire : « Aujourd'hui il n'y a plus rien de possible, car les chimères d'une existence active sont aussi démontrées que les chimères d'une existence désoccupée... Pour peu qu'on ait vécu, on a vu passer bien des morts emportant leurs illusions. Heureux celui dont la vie est tombée en fleurs! »

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit