GIRAUDOUX Jean, La Guerre de Troie n'aura pas lieu

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Emmanuel Lévinas, Ethique et infini (1982) F ... >>

FICHE DE LECTURE POUR GIRAUDOUX Jean, La Guerre de Troie n'aura pas lieu

Aperçu du corrigé : GIRAUDOUX Jean, La Guerre de Troie n'aura pas lieu

GIRAUDOUX Troie Guerre Paris ayant enlevé Hélène au roi Ménélas, la ville de Troie attend de pied ferme la délégation grecque conduite par Ulysse, chargé de la libérer des Troyens. Hector, le fils aîné du roi Priam, revient de la guerre et, ayant promis à sa femme Andromaque que c'était la dernière, il ne souhaite qu'une chose : la paix. Le prétexte de l'enlèvement d'Hélène lui paraît trop futile pour être la cause d'une guerre. Ainsi essaye-t-il de convaincre son jeune frère Paris de libérer Hélène. Celui-ci y consent d'autant plus volontiers que leur amour n'était qu'une passade mais la prophétesse Cassandre lui révèle que le roi Priam et les intellectuels de la ville ont déjà pris leur décision. Ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour conserver celle qu'ils appellent la beauté, au sein de la cité, même si le prix à payer en est la guerre. Hector, accompagné de sa mère Hécube, essaye bien de les en dissuader, mais rien n'y fait. Le poète Démokos a déjà organisé un concours d'injures afin d'en abreuver l'ennemi. Hector n'entrevoit qu'une issue : convaincre Hélène de rejoindre les Grecs afin d'éviter cette guerre absurde. Hélène y consentirait bien volontiers, mais elle ne se voit pas rentrer chez les siens. Elle s'y voit d'autant moins qu'elle bénéficie, tout comme Cassandre, du don de double vue et qu'elle est incapable d'entrevoir l'image de la paix que cette dernière tente d'évoquer.
Guerre Jean aura lieuRomancier impressionniste d'une ironie et d'une fantaisie poétique exquises, le scintillement érudit de son style fait de lui tantôt baroque, tantôt un précieux : Provinciales (1909), Simon le Pathétique (1918), Adorable Clio (1920), Suzanne et le Pacifique (1921), Siegfried et le Limousin (1922), Juliette au pays des hommes (1926), Bella (1926), Églantine (1927), Combat avec l'ange (1934) sont ses livres les plus caractéristiques. Il fut plus simple, plus direct et plus vraiment classique au théâtre où sa meilleure originalité est d'avoir prêté, sans parodie, à des personnages antiques le langage et l'état d'esprit de notre temps, en des pièces au succès desquelles ne furent pas étrangers d'inoubliables artistes : Amphitryon 38 (1929), Judith (1932), Intermezzo (1933), la Guerre de Troie n'aura pas lieu (1935), Electre (1937), le Cantique des Cantiques (1938), la Folle de Chaillot (posthume).

GIRAUDOUX Jean, La Guerre de Troie n'aura pas lieu

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit