LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR Gîtes de Julio CORTAZAR

Aperçu du corrigé : Gîtes de Julio CORTAZAR

Gîtes  CORTAZAR Né en 1914, Julio Cortázar vécut en France de 1951 à sa mort, en 1984. Cependant, il a situé le plus souvent ses récits en Argentine, son pays d'origine. Peut-être la dictature avec ses lois et son organisation répressives explique-t-elle la prédilection de l'auteur de Gîtes pour la nouvelle fantastique où le désordre et le fantasme l'emportent sur la loi. Gîtes, recueil contenant les principales nouvelles du recueil intitulé Bestiario en espagnol, fut traduit en français en 1968. Cortázar réunit en 1976 toutes ses nouvelles en trois volumes: Rites, Jeux et Passages, titres indiquant l'existence d'une autre réalité à laquelle nous introduit l'écriture. Les nouvelles de Cortázar ouvrent un espace d'étrangeté dans le quotidien.
CORTAZAR Julio  Né en Argentine, il est venu s'installer très tôt à Paris, ville où il est décédé. Certains affirment qu'il est le plus important prosateur de l'Argentine après Jorge Luis Borges. Il appartient, par ses contes : Bestiario (1951) ; Las Armas secretas (1959) ; Historias de cronopios y de famas (1962), à la littérature fantastique. Mais sa fantaisie est d'une extrême originalité : elle peut témoigner d'un sens tragique et caricatural, elle peut approcher “ l'objectivité ” du nouveau roman, elle peut nous présenter l'image d'un monde voué à l'échec et à la futilité. Cortàzar n'est cependant pas un nihiliste. Il ne l'est pas grâce à l'ironie et à l'humour, pas toujours noir, de son œuvre faite d'une imagination mathématique. Il ne l'est pas non plus dans son magnifique roman de tendance réaliste, Los Premios (1960). On pourrait se permettre une opinion : si Octavio Paz, Mexicain, est le plus grand poète de l'Amérique latine de l'après-guerre, Cortázar en est le plus original prosateur. Autres œuvres : Les Feux, le feu (1966), Octaèdre (1974), Façons de perdre (1977), Un certain Lucas (1979), Nous l'aimons tant, Glenda (1980), Heures indues (1982). Il a également publié un essai politique pour la défense du régime cubain : Le Livre de Manuel (1973).

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit