Intermezzo de Jean GIRAUDOUX

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR Intermezzo de Jean GIRAUDOUX

Intermezzo de Jean GIRAUDOUX

Aperçu du corrigé : Intermezzo de Jean GIRAUDOUX

Intermezzo  GIRAUDOUX Après Amphitryon 38 (1929) et Judith (1931), Intermezzo est, en 1933, la troisième pièce de Giraudoux mise en scène par Louis Jouvet. Dans cette pièce, Jouvet a trouvé « un vrai texte », une élégance verbale essentielle pour soutenir le jeu de l'acteur. Le titre Intermezzo a été choisi par Giraudoux pour deux raisons : il s'agit d'un intermède dans ses sources d'inspiration, car Intermezzo n'évoque ni légende grecque ni mythe antique, ses sujets privilégiés ; la pièce est aussi un intermède de fantaisie et de rêve dans la réalité quotidienne, mesquine et dérisoire. Dans un petit village du Limousin, une jeune institutrice entretient des rapports étranges avec un mystérieux spectre. De curieux phénomènes se produisent qui déroutent les notables. Giraudoux donne libre cours à sa fantaisie...
GIRAUDOUX Jean  Un spectre a mis en révolution une paisible cité du Limousin. Sous l'influence de cette puissance occulte, les enfants maltraités quittent leurs parents, les pauvres gens gagnent à la loterie, la mort s'empare des personnes les plus âgées, les plus avares et les plus acariâtres. Ce spectre n'est visible que pour la charmante Isabelle, suppléante de l'institutrice : tous les jours, elle le rencontre au crépuscule. Pénétrée de ses enseignements, Isabelle initie ses élèves à une vision toute nouvelle et toute fraîche du monde : les classes ont lieu au grand air, les rebutantes sciences exactes font place à de gracieuses vérités approximatives, les leçons de morale sont remplacées par des fêtes printanières. Le scandale ne peut durer. Un inspecteur est chargé d'une enquête. Les écoliers sont confiés au contrôleur des poids et mesures; mais ce fonctionnaire est amoureux d'Isabelle et donne, lui aussi, un enseignement plein de fantaisie. L'inspecteur fait alors tuer le spectre, qui renaît sous la forme d'un beau sapin et continue à exercer sur Isabelle son pouvoir de séduction. Seul le contrôleur arrive, par la force de son amour, à libérer la jeune fille de ce pouvoir occulte. Vaincu par un vivant, le spectre fait ses adieux à Isabelle, mais elle perd connaissance au cours de l'entretien. Un droguiste conjure pour la réveiller tous les bruits de la ville, Isabelle sort de son évanouissement et reprend contact avec la terre : elle se dispose à épouser le contrôleur et à devenir une femme raisonnable. Tout rentre dans l'ordre :« L'argent va de nouveau aux riches, le bonheur aux heureux ». L'intermède est fini.

Intermezzo de Jean GIRAUDOUX

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit