JEAN-JACQUES ROUSSEAU : LETTRE A D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ARISTOTE ARISTOTE >>

FICHE DE LECTURE POUR JEAN-JACQUES ROUSSEAU : LETTRE A D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES

JEAN-JACQUES ROUSSEAU : LETTRE A D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES

Aperçu du corrigé : JEAN-JACQUES ROUSSEAU : LETTRE A D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES

JEAN LETTRE ROUSSEAU Rédigée en trois semaines, cette lettre est une réponse à l'article « Genève » de l'Encyclopédie qui « avait pour but, rappelle Rousseau dans les Confessions, l'établissement de la comédie à Genève ». Or pour celui qui se désigne alors comme le « citoyen de Genève », le théâtre est un fléau. C'est d'abord un mal qui atteint l'âme humaine et corrompt le caractère comme les moeurs. La critique n'est pas très neuve, de ce point de vue. Elle reprend en effet les vieux poncifs hérités des moralistes et des religieux des siècles précédents : le théâtre n'est qu'un divertissement qui détourne non seulement de soi-même mais aussi des autres. Loin d'encourager la convivialité, il a une action désagrégatrice : « L'on croit s'assembler au spectacle, et c'est là que chacun s'isole ; c'est là qu'on va oublier ses amis, ses voisins, ses proches pour s'intéresser à des fables, pour pleurer les malheurs des morts, ou rire aux dépens des vivants... » Rousseau récuse en outre la dimension cathartique du spectacle que les Grecs avaient formulée à propos de la Tragédie : « Ainsi le théâtre purge les passions qu'on n'a pas, et fomente celles qu'on a. » Enfin, la comédie ne vaut guère mieux dans la mesure où, si elle se plaît à fustiger les vices, elle célèbre rarement les vertus... Parfois même elle les tourne en ridicule, à l'instar du Misanthrope de Molière, auquel Rousseau accorde d'ailleurs trop d'attention pour n'avoir pas cédé à l'identification !
ROUSSEAU JACQUES ALEMBERT SPECTACLESLettre à d'Alembert sur les spectacles (1758). Écrite en réponse à l'article Genève (Encyclopédie, tome VII), où d'Alembert, tout en faisant l'éloge de Genève, déplorait les préjugés de cette ville en matière de théâtre. Le théâtre recherche le plaisir et, par là même, il est dangereux. La tragédie présente les passions sous un jour attrayant, et la comédie, par exemple Le Misanthrope, excuse le vice et ridiculise la vertu. A Genève, où les moeurs sont simples et bien réglées, l'institution d'un théâtre aurait des effets désastreux.

JEAN-JACQUES ROUSSEAU : LETTRE A D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit