JOSEPH DE MAISTRE : LES SOIREES DE SAINT-PETERSBOURG

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR JOSEPH DE MAISTRE : LES SOIREES DE SAINT-PETERSBOURG

Aperçu du corrigé : JOSEPH DE MAISTRE : LES SOIREES DE SAINT-PETERSBOURG

JOSEPH SAINT SOIREES JOSEPH DE MAISTRE : LES SOIREES DE SAINT-PETERSBOURG
SOIREES MAISTRE PETERSBOURG Joseph de Maistre, né à Chambéry, d'une vieille famille de magistrats, est élevé par les Jésuites. Pendant sa jeunesse, il fait partie des ateliers maçonniques et fréquente les chapelles illuministes. Il quitte la Savoie, en 1792, lorsque les troupes révolutionnaires y pénètrent; et il se réfugie en Suisse. Les événements lui inspirent son premier grand ouvrage, Considérations sur la France (1796). Attaché à la maison de Sardaigne, il remplit, de 1802 à 1817, les fonctions de ministre plénipotentiaire à Saint-Pétersbourg, puis se retire en France, où furent publiés la plupart de ses ouvrages : Essai sur le principe générateur des constitutions politiques (1810) ; Du Pape (1819) ; De l'Église gallicane dans son rapport avec le Souverain Pontife (1820); les Soirées de Saint-Pétersbourg enfin (1821), son chef-d'œuvre, qui se présente comme une suite de onze entretiens entre un chevalier français émigré, un sénateur russe mystique et l'écrivain lui-même. Le catholique et le monarchiste. Comme Bonald, Joseph de Maistre pense que Dieu intervient sans cesse dans les affaires humaines et en particulier dans les destinées des peuples. Les Considérations sur la France font apparaître cette action de la Providence dans la marche de la Révolution; les Soirées de Saint-Pétersbourg portent le sous-titre significatif : « Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence ». Comme Bonald encore, il voit dans le monarque absolu un représentant de Dieu. Les révolutionnaires ont usurpé les fonctions divines en tranchant les jours du roi de France et en rédigeant une constitution; ils ont justement expié leur présomption et leur impiété par les exécutions de la Terreur et par les hécatombes des guerres. L'illuministe et le visionnaire. A la différence de Bonald, cependant, Joseph de Maistre s'est nourri des théosophes et des illuministes. Il accepte leurs doctrines, dans la mesure où elles ne contredisent pas celles de l'Église : « J'en suis demeuré à l'Église catholique romaine, non sans cependant avoir acquis dans la fréquentation des illuminés martinistes et l'étude de leurs doctrines une foule d'idées dont j'ai fait mon profit. » A Saint-Martin, il emprunte sa théorie du pouvoir régénérateur du sang et sa foi en la prochaine réalisation de l'unité chrétienne sous le sceptre du pape, dont l'autorité sur le monde catholique doit être aussi absolue que celle du roi sur ses sujets. L'écrivain et l'épistolier. Joseph de Maistre est un écrivain de race. Par la souplesse de son art, il évite toute froideur. Souvent, il soutient des paradoxes sur un ton de défi ou avec une éloquence passionnée; ses tirades sur la mission du bourreau, agent inconscient de la justice divine, ou sur la sainteté de la guerre expiatrice et rédemptrice, brillent d'un sombre éclat. Souvent aussi, il adopte, pour plaire, le ton de la conversation la plus naturelle : ses Soirées de Saint-Pétersbourg sont pleines de verve; sa correspondance avec sa femme, ses filles ou ses amis révèle chez ce doctrinaire intransigeant un homme doux et enjoué, qui s'épanche avec une charmante spontanéité.

JOSEPH DE MAISTRE : LES SOIREES DE SAINT-PETERSBOURG


ATTENTION ! Un délai de 48 heures maximum est nécessaire pour l'obtention de ce corrigé.
Votre aide vous sera envoyée au plus tard le 05/12/2016 à 00h18



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit