LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Maurice Merleau Ponty, Phénoménologie de la p ... >>

FICHE DE LECTURE POUR Lord BYRON: Don Juan, satire épique

Aperçu du corrigé : Lord BYRON: Don Juan, satire épique

Lord satire Juan Cette oeuvre de Byron a été publiée entre 1819 et 1824. Mais la légende de Don Juan est apparue pour la première fois dans une oeuvre de Tirso de Molina, vers 1620. Don Juan est très vite devenu indépendant de son inventeur et du texte fondateur : de nombreux auteurs ont repris cette légende et l'adaptèrent à leur temps. Ainsi, de Molière à Pouchkine en passant par l'opéra de Mozart et le livret de Da Ponte, le mythe de Don Juan s'est fait éternel. Malgré l'originalité de chacun des auteurs qui traitèrent le sujet de Don Juan, le mythe comporte trois unités invariantes : le groupe féminin, le héros Don Juan et Le Mort, père d'une des conquêtes de Don Juan et tué par celui-ci. Byron a délibérément mis de côté ce dernier, favorisant le caractère épique et burlesque de son oeuvre, au détriment du mythe. Ce poème burlesque, très proche d'une comédie cynique, rapproche Byron des grands humoristes du XVIIIe siècle.
Juan BYRON épique George Gordon dit Lord Byron. Poète anglais né à Londres le 22 janvier 1788 et mort en 1824, Lord Byron est l'un des plus importants représentants du mouvement romantique. Son existence courte, emplie d'intrigues et d'aventures, permet de le considérer comme l'archétype du héros romantique. Il effectue ses études à Cambridge. En 1807, Byron publie son premier recueil de poèmes, mal accueilli par la critique écossaise. Byron répond par quelques couplets satiriques: "Le Barde anglais et les éditorialistes écossais" (1809). Cette même année, il entre à la chambre des Lords, puis part pour un voyage de deux ans qui le conduira au Portugal, en Espagne et en Grèce. Il relate son expérience dans son poème "Childe Harold", qui lui apporte une renommée internationale. Le personnage central de ce poème est le premier exemple du "héros byronnien", un jeune homme aux émotions virulentes et hanté par l'impression d'avoir péché dans le passé. Il est inspiré de Byron lui-même. Ce personnage reviendra dans les poèmes suivants, "Le Giaour" (1813), "Le Corsaire" (1814) et "Lara" (1814). En 1815, Byron se marie avec Anna Isabella Milbanke, de qui il aura une fille, Augusta Ada, également connue sous le nom de Lady Lovelace. En 1816, le couple Byron se sépare. Dépité, il quitte l'Angleterre pour ne plus jamais revenir. Il se rend d'abord à Genève, puis à Venise, où il achève "Childe Harold" (1818). Il entame également la rédaction de "Don Juan" (1818-1819). Il voyage pendant deux ans à travers l'Italie et finit par s'établir à Pise en 1821. En 1822, il fonde avec les poètes Percy Bysshe Shelley et Leigh Hunt la revue "Le Libéral", mais la mort de Shelley et une querelle avec Hunt mettent fin à l'entreprise après seulement quatre numéros. "Don Juan", une oeuvre faussement épique en 16 chants achevée en 1823, est une brillante satire de la société anglaise de l'époque. On considère qu'il s'agit du chef-d'oeuvre de Byron. Apprenant que les Grecs viennent de se révolter contre les Turcs, Byron, en dépit de sa mauvaise santé, rejoint les insurgés à Missolonghi. Il engage une forte somme et les Grecs le nomment commandant en chef des troupes en janvier 1824. Byron meurt trois mois plus tard.

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit