LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Emmanuel Lévinas, Ethique et infini (1982) F ... >>

FICHE DE LECTURE POUR Le Passe-Muraille de Marcel Aymé

Aperçu du corrigé : Le Passe-Muraille de Marcel Aymé

Passe Aymé Marcel C'est un petit fonctionnaire qui s'aperçoit qu'il peut traverser les murs ; ou une femme pouvant se multiplier à l'infini qui disperse dans le monde six mille sept cent répliques d'elle-même. Les gouvernants rationnent le temps de vie, occasionnant ainsi des morts relatives et des résurrections cocasses. Ou bien, ils avancent le temps de dix-sept ans pour arrêter la guerre. C'est une vieille dévote qui entre au Paradis grâce à son voyou de neveu. Un huissier entre aussi au Ciel après un purgatoire curieux. Un enfant voit son rêve de bottes de sept lieues se réaliser. En quelques pages, Marcel Aymé développe des sujets de rêve avec tant de précisions qu'on ne sait plus où est le vrai. Les lieux, le temps, la mort : tout est dépassé.
Marcel Muraille  Marcel Aymé 1902-1967 Né de parents francs-comtois, Marcel Aymé a vu le jour à Joigny dans l'Yonne. Son père était maréchal-ferrant, sa famille comportait sept enfants. Il dut pratiquer des métiers fort différents, tour à tour manœuvre, employé de banque, camelot et figurant de cinéma. Il remporte le Prix Renaudot en 1929 avec son roman La Table aux crevés. C'est le début d'une carrière dont les titres principaux obéissent aux genres suivants : 1° Le roman : Brulebon (1926), la Jument verte (1933), le Moulin de la Sourdière (1936), Gustalin (1937), Travelingue (1941), le Chemin des écoliers (1946) Uranus (1948), les Tiroirs de l'inconnu (1960). 2° Les contes : le Puits aux images (1932), l'Éléphant (1935), Contes du chat perché (1939), Passe Muraille (1943). 3° Théâtre : Vogue la galère (1944), Lucienne et le Boucher (1948), Clérambard, la Tête des autres (1952), les Oiseaux de lune (1956), la Mouche bleue (1957), Louisiane (1961), le Minotaure (1964). 3° Essai : le Confort intellectuel (1949). L'œuvre de Marcel Aymé est d'un satiriste dans ses romans qui s'attaquent aux vices de notre temps : le cinéma, le marché noir, par exemple. Ses contes empreints d'humour témoignent en même temps d'une veine poétique inattendue, alliée au sens du merveilleux. Son théâtre est celui de la farce. Au total, un talent complet et remarquable dans sa diversité.

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit