LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR La Plus Limpide Région de Carlos FUENTES

Aperçu du corrigé : La Plus Limpide Région de Carlos FUENTES

Plus Carlos Région L'oeuvre de Fuentes ( 1928-1982) ne se limite pas au seul roman. Auteur d'essais, il a analysé, en théoricien de la littérature, les écrits des auteurs nord-américains qui nourrissent sa propre création. Ces deux pans de son travail, conjugué à un engagement politique actif, lui valent d'être considéré comme le chef de file de la littérature sud-américaine contemporaine, à l'égal de Vargas Llosa ou de Garcia Marquez. Un portrait de Mexico, dont le pouls continue de battre au rythme du passé et des mythes fondateurs.
Région Limpide FUENTES Né au Mexique, Carlos Fuentes est le fils du diplomate Rafael Fuentes Boettiger, qu'il a suivi dans son enfance dans ses différentes affectations : Panama, Quito, Montevideo et Rio de Janeiro. Étudiant en droit à Mexico, il poursuit sa formation à Genève avant de revenir s'installer à Mexico en 1954. Fondateur avec Octavio Paz et Emmanuel Carballo de la Revista Mexicana de Literatura, il s'est révélé dans les années 50 comme le plus puissant des romanciers de la jeune génération dans son pays. Il a débuté par des contes réalistes, pour se lancer plus tard dans un roman fleuve, dont la technique rappelle celle de John Dos Passos : La Región más transparente (La Plus Limpide Région, 1958). La critique sociale est dans son œuvre d'une grande violence, explosant littéralement dans La Muerte de Artemio Cruz (La Mort d'Artemio Cruz, 1962), qui livre le visage d'un Mexique fourvoyé par un révolutionnaire arriviste. Ces romans, et les suivants (Zone sacrée, 1967 ; Terra nostra, 1975) ont connu un grand succès et ont été traduits en plusieurs langues. Ambassadeur en France de 1974 à 1977, il part ensuite enseigner aux États-Unis jusqu'en 1982 tout en continuant à écrire des romans (La Tête de l'hydre, 1987 ; Les Eaux brûlées, 1981) et des essais (Latin America : At war with the past ; Myself with others, 1986). Il regagne ensuite l'Europe et s'installe en Angleterre, où il enseigne à l'Université de Cambridge.

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit