LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Emmanuel Lévinas, Ethique et infini (1982) F ... >>

FICHE DE LECTURE POUR Poèmes Saturniens de Paul Verlaine

Aperçu du corrigé : Poèmes Saturniens de Paul Verlaine

Poèmes Verlaine Paul Verlaine prétend que les natifs de Saturne ont "Bonne part de malheur et bonne part de bile" et place son recueil sous le signe de cette "Fauve planète, chère aux nécromanciens", imitant Baudelaire qui, avant lui, qualifie ses Fleurs du mal de "livre saturnien / Orgiaque et mélancolique". De fait, ce recueil de quarante poèmes de longueur inégale, répartis sous quatre titres : Melancholia, Eaux-fortes, Paysages tristes et Caprices, assortis d'un poème préliminaire, d'un prologue et d'un épilogue, exhale une indéfinissable et tenace mélancolie. Melancholia, consacré à l'amour et au souvenir, oscille entre le sarcasme du blasé dépressif et la nostalgie naïve d'une pureté déjà perdue. Eaux-fortes et Paysages tristes esquissent des scènes ou des tableaux mi-réels, mi-rêvés qui dénoncent une imagination lugubre et même morbide. Caprices est peut-être la section la plus "parnassienne", bien que s'y fasse jour une inspiration variée et même disparate. On trouve des poèmes d'un érotisme qui rappelle Baudelaire et des poèmes descriptifs qui traitent, non sans traits parodiques, de sujets héroïques ou historiques chers aux parnassiens. L'épilogue se clôt sur un premier art poétique qui défend, avec une application suspecte, la thèse du travail en art et du refus de l'inspiration.
Paul Saturniens  Paul Verlaine. Poète français (1844-1896), chef de file du mouvement symboliste. Fils d'un officier, Verlaine est né le 30 mars 1844 à Metz. Il fait ses études secondaires au lycée Bonaparte à Paris. Ses premières oeuvres, dont les "Poèmes saturniens" (1866), sont caractérisées par l'anti-romantisme propre aux Parnassiens auxquels Verlaine était alors associé. Il s'intéresse plus à la technique du vers qu'aux sentiments. En 1870, Verlaine se marie mais abandonne sa femme deux ans plus tard pour voyager et vivre avec Arthur Rimbaud, qui a alors 17 ans. Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse au cours d'une querelle en 1873; il est emprisonné pour deux ans. En prison, il écrit "Romances sans paroles" (1874), qui s'inspire de sa vie avec Rimbaud. C'est également en prison que Verlaine renoue avec le catholicisme. Cette reconversion est à l'origine d'un volume de poésie religieuse, "Sagesse" (1881). Verlaine enseigne le français en Angleterre de 1875 à 1877, puis retourne en France où il enseigne l'anglais pendant un an. Verlaine tente sans succès, avec son élève Lucien Létinois, qu'il appelait son fils adoptif, de s'établir comme fermier. Létinois meurt en 1883. "Amour" (1888) concerne essentiellement Létinois. Le reste de la vie de Verlaine se compose de périodes de débauches alcooliques alternant avec d'ascétiques périodes de repentir. Avec la publication de son ouvrage critique "Les Poètes Maudits" et du recueil de poésies "Jadis et Naguère" (1884), Verlaine se fait connaître comme poète symboliste, tourné vers le rêve et l'illusion. Verlaine exerce une influence considérable sur les poètes qui le suivent. La sonorité de sa poésie est souvent plus importante que la signification des paroles, ce qui la rend difficile à traduire. Il est aussi l'auteur d'ouvrages autobiographiques dont "Mes Hôpitaux" (1892), "Mes prisons" (1893), et "Confessions" (1895). Verlaine meurt le 8 janvier 1896

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit