SARTRE: LA NAUSEE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR SARTRE: LA NAUSEE

SARTRE: LA NAUSEE

Aperçu du corrigé : SARTRE: LA NAUSEE

SARTRE   Antoine Roquentin travaille à la rédaction d'un mémoire qui traite de la vie d'un aristocrate du XVIIIe siècle. Célibataire à trente-cinq ans, il vit retiré à Bouville, après avoir vécu une vie de voyages dont, très vite, il s'est lassé. La Nausée est le journal qu'il a entamé lorsqu'il s'est aperçu, en ramassant un galet au bord de la plage, que les objets ou la perception qu'il en avait avaient changé. Il se demande s'il n'est pas en train de devenir fou. Une transformation s'est opérée et Roquentin va, par le biais de son journal, tenter de déterminer la nature de celle-ci. Les objets les plus ordinaires semblent animés d'une vie propre. Lorsqu'il ramasse une feuille de papier, il n'a plus le sentiment de se saisir d'un objet inanimé mais bien d'être touché, comme si celui-ci s'était transformé en animal vivant. Le monde inanimé des choses provoque en lui une impression d'écoeurement douceâtre, de nausée. Le seul rempart qu'il ait réussi à opposer à cette agression est l'ambiance du café Mably où la musique et l'atmosphère bruyante semblent le protéger. A la bibliothèque, son étude sur Monsieur de Rollebon le laisse indifférent; déçu par les résultats hypothétiques de son travail, il observe les autres lecteurs et plus particulièrement l'« Autodidacte ». Ce clerc de notaire a la particularité de vouloir lire tous les livres de la bibliothèque en en suivant l'ordre alphabétique.
 NAUSEE  Antoine Roquentin s'est fixé à Bouville (Le Havre) pour achever des recherches historiques. Il prend en horreur cette besogne factice, qu'il finira par abandonner. Il note dans son journal, au fil des journées, ses réflexions amères et ses aventures décevantes. Il décrit la morne tristesse d'un dimanche en province; il conte sa visite au musée où s'étalent les portraits des célébrités locales, figées dans leur niaise et agressive assurance; il rapporte avec pitié les propos de « l'autodidacte », un humaniste naïf qui, armé de quelques formules creuses et nourri de quelques idées conventionnelles, se flatte de travailler au salut de ses semblables.

SARTRE: LA NAUSEE

Corrigé directement accessible



Oeuvres connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit