Sonnets de Luis de Gongora y Argote

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>

FICHE DE LECTURE POUR Sonnets de Luis de Gongora y Argote

Aperçu du corrigé : Sonnets de Luis de Gongora y Argote

Sonnets Argote Gongora Deux grands peintres espagnols se sont intéressés à Gongora : Velazquez qui a fait, du vivant du poète, un portrait devenu célèbre, et, 320 ans après sa mort, Picasso. En 1947, ce dernier a recopié à la plume certains de ses sonnets qu'il a illustrés en marge. Ainsi, Picasso orne en particulier de deux figures féminines, l'une libertine, l'autre quasi religieuse, le sonnet III qui commence par ce vers : « L'urne du pauvre et le royal tombeau... ». Le vers, à la fois rigoureux et baroque, du poète espagnol Gongora (qui a donné son nom à ce type de préciosité du début du XVIIe siècle que l'on a appelé gongorisme), exalte l'éclat de l'éphémère dans un monde vide, voué au néant, au grand nada.

Sonnets de Luis de Gongora y Argote

Corrigé directement accessible



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit