La Prose du Transsiberien

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dissertation : De quels moyens les &eacu ...

La liberté des uns s&rs ...
>>


Partager

La Prose du Transsiberien

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : La Prose du Transsiberien



document rémunéré

Document transmis par : mikoumed123-278188


Publié le : 12/6/2016 -Format: Document en format HTML protégé

La Prose du Transsiberien
Zoom



La prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France, Blaise Cendrars

LA n°1 « En ce temps-là j’étais… »



Intro : XXème siècle =&gt; développement des moyens de transports / Transsibérien fini en 1916 – Plus de 9000 kms – une semaine pour faire tout l’itinéraire de Moscou à Vladivostok

Nouveaux horizons = nouvelles sources d’inspiration pour les poètes

La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France : poème écrit en 1913 par Blaise Cendrars (pseudonyme tiré de braise et cendre, allusion au Phoenix / naissance en 1887- mort en 1961) et illustré par Sonia Delaunay (1885-1979). S. Delaunay décida de créer une œuvre répondant au poème =&gt; accordéon de 2 m de haut.   « Premier livre simultané » : 446 vers libres, sorte de voie ferrée colorée, voyage par l’évocation du voyage réel, par l’écriture et la peinture.

Cendrars est un poète du début du 20ème siècle. Un poète moderne, un poète voyageur qui a vécu avec une grande intensité et dont les textes reflètent toute l’énergie.

La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France est un long poème écrit en vers libre qui date de 1913. Il y évoque un voyage en Transsibérien et des souvenirs de son adolescence au cours de laquelle il fut envoyé comme apprenti à Saint-Pétersbourg.



idée directrice

Citation et procédé

interprétation

Lyrisme et évocation de souvenirs réels ; l’auteur parle de ses sentiments, son poème évoque un voyage qu’il a réellement fait au cours de son adolescence



noms propres v4 « Moscou », « Kremlin »…+ indications chiffrées « 16.000… »

v. 34 → allusion à la révolu° russe = histoire réelle



référence à son passé : v2 « mon enfance », v.3 « j’avais à peine 16 ans »… + nombreux déterminants possessifs v8 « mes yeux », « mes mains » v18 + mise en valeur de la première personne du singulier, notamment dans les premiers vers, avec la reprise de « j’étais » (v. 1, 3-4) et « j’avais » (v. 2 et 5) + « je » se trouve en début de vers trois fois de suite, des vers 2 à 4



imparfait « j’avais », « j’étais »…





évocation de ses sentiments à l’adolescence : v7 « mon cœur brûlait », v.26 conditionnel passé « j’aurais voulu »



v19 « réminiscences » + anaphore/polysyndète « et »







métaphore filée (1) du feu : « mon adolescence était si ardente et si folle » (v. 6), « mon cœur (…) brûlait » (v. 7).



v.10 et 11 : « Et j&...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Prose du Transsiberien Corrigé de 1813 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Prose du Transsiberien" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



La Prose du Transsiberien

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit