LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'applicabilite des normes internationales pa ... Dante and the comic tradition >>


Partager



Un siècle de travail des femmes en France :

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé :

Un siècle de travail des femmes en France :



document rémunéré

Document transmis par : Plume56-281568


Publié le : 15/11/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br /><br />Un siècle de travail des femmes en France :
Zoom



Un siècle de travail des femmes en France : 1901 – 2011

Résumé

L\'ouvrage « Un siècle de travail des femmes en France » de la collection « Sciences humaines » a été écrit par Margaret Maruani et Monique Meron, et est paru en 2012.

Margaret Maruani est sociologue et directrice de recherche au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Elle dirige également la revue « Travail, genre et sociétés » depuis 1999. Déjà, sa thèse de doctorat de Sociologie était orientée vers les femmes, portant sur le thème de « l\'expression des problèmes féminins dans les syndicats et à travers les conflits sociaux ». Elle est aussi une spécialiste du travail féminin, ayant écrit en 1985 l\'ouvrage « Mais qui a peur du travail des femmes ? » Elle dirige d\'ailleurs le réseau de recherche « Marché du travail et Genre ».

Monique Meron est statisticienne et administratrice de l\'INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques). Elle a été responsable d\'enquêtes nationales et est actuellement directrice de projet au niveau européen, en ce qui concerne la classification professionnelle.

Les deux auteures ont souhaité compter le nombre de femmes travaillant en France, tout au long du XXème siècle. Pour cela, elles ont rassemblé les statistiques du travail, du chômage et de l\'emploi concernant les femmes, de 1901 à 2011.

Le contexte historique impliquant un siècle de données statistiques, il faut en rappeler les évènements majeures en rapport avec l\'ouvrage. L\'activité féminine n\'est pas quelque chose de nouveau puisque au début du XXème siècle, comme en 1975, les femmes représentent 36% de la population active. Durant la première moitié du XXème siècle, une diminution de cette part de la population active est constatée dans les chiffres, souvent expliquée comme étant le fait de la réduction des emplois d\'aides familiales et de la progression du pouvoir d\'achat, rendant moins nécessaire un deuxième revenu au sein du ménage. Au début des années 1960, la main d\'oeuvre est largement masculine, ouvrière et peu qualifiée et souvent seul le « chef du ménage » travaille : l\'image de la parfaite femme au foyer règne. Au cours des cinquante dernières années, l\'emploi s\'est féminisé, tertiarisé et urbanisé et c\'est grâce aux divers recensements de la population qu\'on peut essayer d\'évaluer les grandes évolutions.

Dans cet ouvrage, malgré les nombreux clichés, les deux auteures cherchent à montrer que le travail féminin a toujours existé, et tentent de démystifier les stéréotypes bâtis autour des femmes. Leur but premier est donc de recompter le travail des femmes, et de décrypter la façon de compter.

L\'ouvrage commence par relater les mythes construits autour de la femme, notamment en ce qui concerne leur travail. Les auteures expliquent que dans le débat public actuel, on qualifie souvent le travail des femmes comme un acte moderne, puisqu\'elles n\'auraient pas travaillées dans les époques précédentes. Elles observent également que le travail féminin est confronté à l\'image de la dépendance des femmes à l\'égard de leur mari, que ce soit parce qu\'elles travaillent pour eux ou qu\'elles fassent passer leur carrière après la leur.

Le livre s\'appuie sur l\'histoire des femme et du genre, les travaux statistiques à proprement parlé et la lecture critique des catégories statistiques.

Il est composé de quatre chapitres dans lesquels les co-auteures s\'attardent à développer plusieurs sujets principaux, à savoir : l\'évolution de la place des femmes dans le monde du travail au long du XXème siècle, les mutations dans les carrières professionnelles des femmes, les pénuries d\'emploi et le genre des métiers et ses évolutions jusqu\'à aujourd\'hui.

Le premier chapitre « Paysages et contours de l\'activité » s\'intéresse à la fois aux chiffres concernant le travail des femmes et à la fois aux outils et aux façons de mesurer ces taux d\'activité. Le premier constat est de dire qu\'en un siècle d\'enquêtes, le nombre des femmes recensées comme étant « actives » a doublé entre 1901 et 2011, contrairement aux chiffres des hommes, qui ont eux, peu augmenté. Cela interpelle les auteures dès le départ quant à la question du comptage et de la définition du travail des femmes. En effet, les statistiques indiquent que de la fin de la Première Guerre mondiale jusqu\'aux années 1960, il y aurait un recul continu de l\'activité professionnelle des femmes. Puis à partir des années 1960, le développement du salariat aurait grandement profité aux femmes. La notion sur laquelle in...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3627 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "

Un siècle de travail des femmes en France :"
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit