Commentaire Caligula - Camus

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Anaïs Gary

ANALYSE DE TEXTE ...
biographie >>


Partager

Commentaire Caligula - Camus

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire Caligula - Camus



document rémunéré

Document transmis par : Ryan63-288652


Publié le : 27/4/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Commentaire Caligula - Camus
Zoom



Albert Camus était un philosophe, un dramaturge mais aussi un écrivain du XXème siècle. Il est né en Algérie en 1913 et il est mort en France en 1960. Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre dont Caligula, qui fut publié en 1944. Elle fait partie, avec l'Étranger (roman, 1942) et le Mythe de Sisyphe (essai, 1942) de ce que l'auteur a appelé le « cycle de l'absurde ». Elle met en scène Caligula, héros éponyme et empereur romain tyrannique qui agit avec excès, en quête de l’impossible. Dans cette scène de dénouement, Caligula fait, seul devant son miroir, le bilan de sa vie avant d’être sauvagement assassiné. On peut donc se demander dans quelles mesures ce dénouement est un dénouement tragique. Pour cela, on va voir la dimension tragique et pathétique présente dans cette scène, puis on verra la folie qui envahit Caligula au fil du temps.



En premier lieu, on peut remarquer que cette pièce de théâtre contient une dimension tragique mais aussi pathétique. En effet, Camus utilise un vocabulaire particulier : c’est un vocabulaire pathétique. On peut le voir grâce aux termes suivants : « peur », « lâcheté », « pleurant », « haine ». Ces mots permettent d’inspirer la pitié du lecteur. De plus, l’auteur se sert du champ lexical de la mort pour non plus inspirer la pitié mais la terreur. Il est présent avec les termes suivants : « vivant », « frappe », « poignarde », « bruits d’armes ». De même que le vocabulaire utilisé, la ponctuation joue un rôle important dans le texte d’Albert Camus puisqu’elle caractérise le registre path&eacut...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Commentaire Caligula - Camus Corrigé de 1279 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire Caligula - Camus" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Commentaire Caligula - Camus

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit