LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< New York et le Caire TP SVT pillule oestroprogestative >>


Partager

Correction du commentaire composé Emile Zola, Thérèse Raquin (la scène du meurtre)

Littérature

Aperçu du corrigé : Correction du commentaire composé Emile Zola, Thérèse Raquin (la scène du meurtre)



document rémunéré

Document transmis par : gringtsu-288844


Publié le : 2/5/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Correction du commentaire composé Emile Zola, Thérèse Raquin (la scène du meurtre)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Correction du commentaire composé Emile Zola, Thérèse Raquin (la scène du meurtre)




Alors Laurent se leva et prit Camille à bras-le corps.
Le commis éclata de rire.
- Ah ! non, tu me chatouilles, dit-il, pas de ces plai-
santeries-là? Voyons, finis : tu vas me faire tomber.
Laurent serra plus fort, donna une secousse. Camille
se tourna et vit la figure effrayante de son ami, toute
convulsionnée. Il ne comprit pas ; une épouvante vague
le saisit. Il voulut crier, et sentit une main rude qui le
serrait à la gorge. Avec l\'instinct d\'une bête qui se
défend, il se dressa sur les genoux, se cramponnant au
bord de la barque. Il lutta ainsi pendant quelques
secondes.
-Thérèse ! Thérèse ! appela-t-il d\'une voix étouffée
et sifflante.
La jeune femme regardait, se tenant des deux mains à
un banc du canot qui craquait et dansait sur la rivière.
Elle ne pouvait fermer les yeux ; une effrayante contrac-
tion les tenait grands ouverts, fixés sur le spectacle horri-
ble de la lutte. Elle était rigide, muette.
-Thérèse ! Thérèse ! appela de nouveau le malheu-
reux qui râlait.
A ce dernier appel, Thérèse éclata en sanglots. Ses
nerfs se détendaient. La crise qu\'elle redoutait la jeta
toute frémissante au fond de la barque. Elle y resta pliée,
pâmée, morte.
Laurent secouait toujours Camille, en le serrant d\'une
main à la gorge. Il finit par l\'arracher de la barque à
l\'aide de son autre main. Il le tenait en l\'air, ainsi qu\'un
enfant, au bout de ses bras vigoureux. Comme il pen-
chait la tête, découvrant le cou, sa victime, folle de rage
et d\'épouvante, se tordit, avança les dents et les enfonça
dans ce cou. Et lorsque le meurtrier, retenant un cri de
souffrance, lança brusquement le commis à la rivière, les
dents de celui-ci lui emportèrent un morceau de chair.
Camille tomba en poussant un hurlement. Il revint
deux ou trois fois sur l\'eau, jetant des cris de plus en
plus sourds.
Laurent ne perdit pas une seconde. Il releva le collet
...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1383 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Correction du commentaire composé Emile Zola, Thérèse Raquin (la scène du meurtre)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit