NoCopy.net

Limage de la femme dans le fils du pauvre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DOC

AP Français, mis en sc& ...
>>


Partager

Limage de la femme dans le fils du pauvre

Littérature

Aperçu du corrigé : Limage de la femme dans le fils du pauvre



document rémunéré

Document transmis par : Zahgu-290372


Publié le : 5/9/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Limage de la femme dans le fils du pauvre
Zoom

REPUBLQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE MOHAMED KHIDER – BISKRA
FACULTE DES LETTRES Et DES LANGUES
DEPARTEMENT DES LETTRES ET DES LANGUES ETRANGERES
FILIERE DE FRANÇAIS

MEMOIRE ELABORE EN VUE DE L’OBTENTION
DU DIPLOME DE MASTER
OPTION : LANGUES, LITTERATURES ET CULTURES
D’EXPRESSION FRANÇAISE

DU TEXTE AUTOBIOGRAPHIQUE A L’AUTOFICTION DANS « LE FILS

DU PAUVRE » DE MOULOUD FERAOUN

Directeur de recherche

Présenté et soutenu par :

M. GUERROUF GHAZALI

KECHROUD ZOUHEIRA

Année universitaire 2014 / 2015

REPUBLQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE MOHAMED KHIDER – BISKRA
FACULTE DES LETTRES Et DES LANGUES
DEPARTEMENT DES LETTRES ET DES LANGUES ETRANGERES
FILIERE DE FRANÇAIS

MEMOIRE ELABORE EN VUE DE L’OBTENTION
DU DIPLOME DE MASTER
OPTION : LANGUES, LITTERATURES ET CULTURES
D’EXPRESSION FRANÇAISE

DU TEXTE AUTOBIOGRAPHIQUE A L’AUTOFICTION DANS « LE FILS

DU PAUVRE » DE MOULOUD FERAOUN

Directeur de recherche

Présenté et soutenu par :

M. GUERROUF GHAZALI

KECHROUD ZOUHEIRA

Année universitaire 2014 / 2015

A la mémoire de mon défunt père.
A la plus belle femme et la fleure de ma vie
A ma mère.
A mes frères : Ali, Mohamed, Aymen.
A mes chères sœurs : Zina, Souad, Sabah, Karima, Aicha, Yossra.
A ma grand mère.
A mes anges : Ayouche, Moumen, Farah, Amine, Yassmine, Lamis, Aythoma,
Assil, Abdo.
A mes oncles : Kechroud, Amar, Boumediene, Kamel.
A mes tantes : Messaouda, Salima, Fatiha, Hada, Fahima, Aicha.
A mes cousins : Farid, Mehmoud, Nouri, Mounir.
A mes cousines : Radia, Ikram, Meriem, Lila, Hawa.
A mes collègues : Sawssen, Dorsaf, Nadjla, Mehdi, Biba, Sabrina, Jihad, Afaf,
Sarah, Imen, Imen, Meriem, Lidia, Liza, Fifi, Zahra, Madiha, Sabrina, Soraya,
Wissem.

Tout d’abord, nous remercions Dieu le tout puissant de nous avoir donné
le courage et la force pour réaliser ce modeste travail.
Un grand merci à mon encadreur M. GUERROUF Ghazali, pour son aide,
sa patience, ses précieuses remarques et ses conseils.
Je tiens à adresser mes remerciements et ma profonde gratitude à la
lumière de mes jours à ma mère, à mes amies.
Je tiens aussi à remercier monsieur le chef de la filière du Français et mes
enseignants pour leur soutien inestimable.
Merci à vous tous.

TABLE DES MATIERES

GENERALE…………………………………………………08
INTRODUCTION GENERALE
PREMIER CHAPITRE : « LE FILS DU PAUVRE » A PROPOS DE L’ŒUVRE ET
L’ECRIVAIN.
L’ECRIVAIN.
1. Aperçu général sur l’écrivain : …………………………………………....13
1.1
1.1. Biographie de l’auteur. ……………………………………………….13
1.2
1.2. L’œuvre et le titre de l’écrivain………………………………………14
1.2.1. L’œuvre……………………………………………………….....14
.2.1
1.2.2. Le titre de l’écrivain………………………………………….…17
2. Définition des concepts : ………………………………………………….18
2.1
2.1. L’autofiction………………………………………………………….18
2.2
2.2. Le récit autobiographique………………………………………..…..20

DEUXIEME CHAPITRE :
L’ECRITURE AUTOBIOGRAPHIQUE : UNE VISION RETROSPECTIVE?
1. Le pacte autobiographique et l’autobiographie…………………………...24
1.1. Le pacte autobiographique……………………………………………24
1.2. L’autobiographie………………………………………………………26
1.3. Le style indirect libre dans le récit autobiographique………………....29
2. La narration dans l’autobiographie………………………………………...31
2.1. Le « JE » dans le récit autobiographique………………………………32
2.2. La voix de la société dans le texte autobiographique « Nous »……….35

TABLE DES MATIERES

2.3. Auteur, narrateur et personnage………………………………………37
2.3.1.
2.3.1 L’auteur…………………………………………………………37
2.3.2. Le narrateur…………………………………………………….38
2.3.3.
2.3.3 Le personnage…………………………………………………...39
CONCLUSION……………………………………………………………......44
CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ………………………………………….47

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE

Bien que les premiers textes écrits en langue française par des magrébins soient
produits vers la fin du 19ème siècle et au début du 20ème mais leur reconnaissance en
tant qu’une littérature ayant ses propres spécificités et sa propre identité sous
l’acception unanime de « littérature maghrébine d’expression française » est datée au
milieu des années 1945 1959. Elle est issue, comme l’indique son nom, des pays du
Maghreb soumis à la colonisation française, en l’occurrence dont la première
caractéristique est d’être écrite par des écrivains issus de ses pays et dont l’origine,
selon le cas, berbérophone ou arabophone qui fréquenté l’école du colonisateur
français.
Cette littérature est, doc incontestablement, un résultat de la colonisation du
Maghreb par la France puisque elle a laissé des effets sous forme de ce qu’on appelle
en anthropologie culturelle « l’acculturation » dans ces pays.
Les écrivains des trois littératures, algérienne, tunisienne et marocaine ont utilisé
la langue française comme un moyen pour s’exprimer et d’exprimer la situation
lamentable de leurs peuples dans une tentative de transmettre leur message sous
forme de lettre de doléance pour l’autre par l’acte de raconter ses histoires pendant
la période coloniale.
Dans la littérature maghrébine d’expression française il y a des fondateurs sur
leurs sociétés comme par exemple (Driss Chraïbi, Malek Haddad, Mouloud Feraoun
et Kateb Yacine).
Avec l’écrivain Mouloud Feraoun apparait le premier texte littéraire maghrébin
au début de la révolution Algérienne c’est « le fils du pauvre » (1950). C’est un récit
autobiographique qui met en scène la vie de l’écrivain d’une façon visible, le récit
d’un instituteur d’origine paysanne de la grande et Kabylie.
L’œuvre de Mouloud Feraoun « le fils du pauvre » est un témoignage de l’histoire
de l’Algérie pendant la colonisation et aussi une œuvre enregistré dans le cadre de la
littérature ethnographique.

8

INTRODUCTION GENERALE

En effet, l’œuvre de Feraoun présente le vécu collectif de la société kabyle, il
clarifie sa méthode de vie comme : les traditions, les coutumes etc. Et il restait fidèle de
ces racines kabyles par son écriture ; comme par exemple sa maison familiale, son
village, et les évènements familiaux au cours de la période de sa vie.
La littérature de Feraoun est complaisante, elle est contre le système colonial
dans l’Algérie, elle est basée surtout sur les problèmes douloureux de la société
algérienne.
À travers l’écrivain Feraoun, Cette littérature se base sur la vie de la société
kabyle et aussi la vie des colonisés.
Au cours de cet œuvre qui est un récit autobiographique, donc le terme
autobiographie est considéré comme l’équivalant du mot souvenirs ou bien mémoires :
c'est à dire « écrire sa vie par soi même », ainsi que ce récit relate l’expérience vécue
par l’auteur car celui qui raconte sa propre vie.
L’autobiographie est un récit rétrospectif c’est –à dire le récit qui désigne les
événements passée de la vie de l’écrivain
Notre travail de recherche s’intéresse à l’autobiographie dans le fils du pauvre,
de là nous avons choisi comme intitulé « Du texte autobiographique à l’autofiction
dans le fils du pauvre de Mouloud Feraoun » et à travers cet œuvre on va définir le
terme autofiction comme suivant :
Le terme autofiction apparait pour la première fois en 1977 ; par le théoricien et
le romancier Serge Doubrovsky dans son livre « Les Fils ».
Selon lui l’autofiction : « est un roman autodiégitique dont le personnage
principal porte le nom de Serge Doubrovsky (pacte autobiographique), tandis que
l’indication génétique mentionnée dans la première couverture est bel et bien

« roman »1.

1

Note de lecture.

9

INTRODUCTION GENERALE

Pour lui aussi l’autofiction est : « Fiction, d’événements et de faits strictement

réel. Si l’on veut, autofiction, d’avoir confie le langage d’une aventure à l’aventure
d’un langage en liberté»2.
C'est à dire que dans l’autofiction il y a deux pactes : le premier c’est le pacte
autobiographique (où il y a une identité entre la triade auteur narrateur et
personnage ainsi la vérité dans les faits du récit) ; et le deuxième, c’est le pacte
romanesque, dans ce pacte la couverture sous titré « roman », et l’auteur relate « une
autobiographie fictive » c'est à dire qu’il y a la fiction.
Le choix de ce thème a été fait vu la considération des aspects ethnographique et
autobiographique qui caractérisent le corpus choisi, chose qui sous entend l’évocation
de tout ce qui identitaire et ethnographique.
Pour ce faire nous allons partir de la question suivante qui constituera notre
problématique :
« Quel sont les traces autobiographiques présentes dans l’œuvre du « le fils du
pauvre ?».
Du moment qu’à l’intérieur de tout romancier existe un sociologue, un
psychologue et un historien selon Robert Desnos et en réponse suggérée à la question
précédente nous estimons que :
L’écrivain par sa vision globaliste rend compte de la réalité et peut
faire apprendre par la fiction sur la réalité plus qu’on puisse apprendre de la réalité
elle même.
Dans le roman du « fils du pauvre » la part de la réalité est plus que la
part de la fiction.
D’après L’œuvre de Mouloud Feraoun son écriture ethnique de la
société Kabyle est pleine de description minutieuses et des traditions de cette société.

2

S. DOUBROVSKY cité par Sébastien, HUBIER, Littératures intimes, ED,Armand Colin, Paris, 2003,

p.121.

10

INTRODUCTION GENERALE

Notre objectif de recherche est d’essayer de démontrer le pacte de vérité entre le
protagoniste de l’œuvre Fouroulou et l’auteur Mouloud Feraoun .
Notre travail de recherche se base sur une méthode analytique dans une
approche historique comparative entre la vie de l’auteur et l’itinéraire de Fouroulou le
protagoniste.
Nous avons divisé notre travail en deux chapitres : Le premier chapitre sera
consacré à la présentation du corpus « le fils du pauvre » et de la biographie de
l’auteur. Il y sera question aussi de définir concepts littéraires ayant trait au thème à
savoir l’autobiographie, la narration dans l’autobiographie…
Dans le deuxième chapitre, on va essayer de relever les indices textuels
esthétiques et thématiques renvoyant aux faits réels personnels, sociaux et historiques
vécus par l’auteur.

11

PREMIER CHAPITRE
« Le Fils du Pauvre »
A PROPOS DE L’ŒUVRE ET L’ECRIVAIN

PREMIER CHAPITRE

«Le Fils du Pauvre» A Propos de L'œuvre et L'écrivain

1. Aperçu général sur l’écrivain :
1.1. Biographie de l’auteur :
Considéré comme l’un des pionniers de la littérature maghrébine d’expression
française, Mouloud Feraoun, de son vrai nom Nait Chaâbane, est né le 8 mars 1913 à
Tizi Hibel, l’un des villages de Beni Douala au Sud Est de Tizi Ouzou. Il est issu
d’une famille très pauvre. Cette situation a poussé son père qui est le chef de la famille
à émigrer en France pour aider sa famille.
A l’âge de sept ans, Feraoun est inscrit dans une école loin de son village, il a
obtenu une bourse au collège de Tizi Ouzou pour poursuivre ses études.
Puis à l’école normale de Bouzaréah, où il fait la connaissance du futur écrivain
Emmanuel Roblès, il le retrouve quatorze ans après et entretient dès lors avec lui une
amitié solide qui joue un rôle décisif dans le démarrage de sa carrière de romancier. Il
effectue la plus grande partie de sa carrière d’instituteur en haute Kabylie, non loin de
son lieu de naissance.3
En 1946, Feraoun est nommé directeur de l’école Taourirt Moussa, et en 1960
inspecteur des centres sociaux, ce sera sa dernière fonction au château royal d’El
Biar.
Mouloud Feraoun vit le drame algérien (la guerre de libération) comme une
tragédie personnelle. Malheureusement, sa mort prématurée a interrompu sa carrière
de romancier pourtant bien annoncée vu le rythme de sa production relativement
régulière. Malgré la situation d’instabilité professionnelle et sécuritaire, Il a écrit
plusieurs œuvres comme par exemple« le Fils du Pauvre » 1950, « La Terre et Le

Sang » 1953 et « Les Chemins qui Montent» 1957.

3

POUILLON, François, Dictionnaire des orientalistes de langue française, ED, Karthala, Paris, 2008,

p.381.

13

PREMIER CHAPITRE

«Le Fils du Pauvre» A Propos de L'œuvre et L'écrivain

Au début de la révolution algérienne, Feraoun à écrit « le fils du pauvre » en
1939 et il est publie en 1950, c’est un récit d’un instituteur d’origine paysanne de la
grande et modeste Kabylie.
En 1957, il est nommé directeur de l’école du Clos Salembier, à Algérie,
l’écrivain Mouloud Feraoun à une littérature complaisante qui est contre le système
colonial en l’Algérie et aussi elle est basée sur la situation algérienne et surtout la vie
de la société Kabyle et également le problème douloureux de la déculturation à
laquelle sont soumis les Algériens.
Dans la matinée du 15 mars à l’aube de la reconnaissance officielle de
l’indépendance de l’Algérie que Feraoun fut sauvagement assassiné par un commando
de l’OAS à Ben Aknoun à Alger.
L’écrivain
1.2. L’œuvre et le titre de L’écrivain :
1.2 1. L’œuvre :
L’œuvre de Mouloud Feraoun s’inscrit dans le cadre d’une littérature
ethnographique, c’est le témoignage et le reflet de l’époque coloniale de l’histoire de
l’Algérie. La thématique d’œuvre de Feraoun retrace le vécu et l’état social de la société
Kabyle pendant la colonisation Française en Algérie.
Il a aussi détaillé le mode de vie comm...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Limage de la femme dans le fils du pauvre Corrigé de 11089 mots (soit 16 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Limage de la femme dans le fils du pauvre" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Limage de la femme dans le fils du pauvre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit