NoCopy.net

le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire paul et virginie incipit Cours de philosophie - la conscience >>


Partager

le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon

Littérature

Aperçu du corrigé : le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon



document rémunéré

Document transmis par : Nawwara-292442


Publié le : 7/11/2017 -Format: Document en format HTML protégé

le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon
Zoom

Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Université de Damas
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
Département de Langue et Littérature Françaises
Master 1 en Études Littéraires

Le motif de la Seine dans Aurélien d'Aragon
Symbole de la mort

Mini-Mémoire présenté par
Nawar KHADOUR

Sous la direction de
Dr. Maha BAYARI

Table des Matières
Introduction ………………………………………………………….3
Problématique…………………………………………………..3

Première Partie : La thématique de l'eau…………….4
I.

Quelques notions clès : Motif / thème et symbole…..4

II.

Le thème de l'eau dans la littérature…………………7

Deuxième Partie : La Seine dans Aurélien, symbole de
la mort…………………………………………………………………10
I.

La hantise d’Aurélien pour les noyés………………..10

II.

Bérénice et l'Inconnue de La Seine………………….14

III.

La chanson de la Seine……………………………...18

Conclusion………………………………………………………….20

Bibliographie…………………………………………………………21

Introduction
Dès qu’on évoque la Seine, il vient à l’esprit la beauté de Paris avec
ses différents monuments qui se trouvesnt sur les deux rivages, les
amoureux et les touristes, et d’autres belles images. Chez Aragon et dans
son roman Aurélien il était tout à fait le contraire, Aragon a figuré le
fleuve en tant que monstre qui tue ses victimes en chantant, et qui
enveloppe les cadavres.
Ma recherche s'intitule « Le motif de la Seine dans Aurélien
d’Aragon ». Dans cette étude nous verrons la Seine, avec son eau turbide
et sombre, comme symbole de la mort et de la tristesse soit en assistant
aux scènes de noyade ou en étant une source d’angoisse et de hantises.
La première partie sera consacré, en premier lieu, à expliquer les
trois notions-clés (motif, thème et symbole). Le but de cette partie, est de
montrer la raison pour laquelle on a utilisé le mot motif. En deuxième
lieu, on parlera de la place primordiale de l’élemnt aquatique dans la
littérature en ayant recours aux quelques œuvres.
La deuxième partie, mettra l’accent sur l’aspect spécifique de la
Seine dans notre roman, où nous aborderons trois points essentiels. Tout
d’abord les hantises de notre héros qui ont un rapport fort avec la Seine..
Puis nous presenterons la relation entre la maîtress d’Aurélien Bérénice et
l’Inconnue de la seine et la ressemblance entre les deux visages.
Enfin, nous indiqueron l’effet sonore de la Seine avec son chant
mortifère.

Première Partie : La thématique de l'eau
I. Quelques notions clès : Motif / thème et symbole
Le motif (n.m) : originaire du mot latin ''motivus''. C'est un mot
polysémique, employé dans plusieurs domaines comme l'art, la
musique, la biologie, la mathématique et bien sûr dans la littérature.
En musique par exemple, on appelle « motif » une phrase musicale ou
un fragment complet, se répétant de façon régulière et continue au sein
de l'œuvre. Tandis qu'en art graphique et décoratif, le motif est une
répétition de forme bien définie. Dans le domaine de la biologie, une
séquence d'acides aminés, par exemple, constitue un motif protéique et
une séquence de nucléotides constitue un motif d'ADN. Mais ce qui
nous intéresse c'est le motif littéraire.
En littérature, on appelle « motif » un élément ou un objet,
porteur d’un sens symbolique fort, qui revient plusieurs fois dans
l'œuvre. Son retour tisse des fils entre les différentes scènes où il
apparaît et donne une cohérence forte à l’œuvre.
Depuis toujours ce mot, associé souvent au thème, était un objet
de réflexions et de débats pour plusieurs courants parmi lesquels: la
thématologie, le formalisme, le structuralisme et l'école de Genève. la
plus grande divergence entre les thématologues et les autres courants,
c'est que le premier groupe considère le motif plus abstrait que le
thème, et se trouve à un Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
Error: Mismatch between font type and embedded font file
niveau hiérarchique supérieur. Selon eux, c'est
le motif qui interprète le thème et non l’inverse. Wolfgang Kayser,
l'un des représentants de ce courant, a défini le motif comme une
situation typique, significative, qui se répète. Il nous donne comme
exemple, Roméo et Juliette, l’histoire de leur amour constitue le

thème, et l’amour interdit de deux jeunes amoureux appartenant à des
familles ennemies, constitue le motif. On constate qu'il est plus
abstrait que le thème. Tandis que, dans les études de l’autre groupe
(qui inclut les formalistes et les structuralistes, l’école de Genève…) le
motif, par contre, est concret. Il constitue la « plus petite particule du
matériau thématique » comme Tomachevski a souligné dans son
célèbre article intitulé « Thématique ». Pour ces courants, le thème se
trouve toujours à un niveau d’abstraction supérieur. Il désigne l’unité
de l’œuvre, son idée, sa dimension intellectuelle. Ainsi, on peut dire,
par exemple, que le motif des lunettes illustre le thème du regard, et le
motif de la cage illustre le thème de la captivité.
Après avoir souligné la différence entre le thème et le motif, on
va évoquer le terme symbole puisqu'il appartient parfois au même
champ sémantique. Dans sa définition la plus simple, il est quelque
chose qui repr&eac...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon Corrigé de 4917 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



le motif de la Seine dans Aurelien d'Aragon

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit