NoCopy.net

Stendhal la chartreuse de parme

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< TPE feu La belle au bois dormant >>


Partager

Stendhal la chartreuse de parme

Littérature

Aperçu du corrigé : Stendhal la chartreuse de parme



document rémunéré

Document transmis par : tessoune44-291911


Publié le : 30/10/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Stendhal la chartreuse de parme
Zoom

Nous étudions La Chartreuse de Parme écrit par Stendhal en 1839. Cette œuvre se déroule en Italie et raconte l\'histoire de Fabrice del Dongo qui, après avoir tué un homme se retrouve emprisonné à Parme. Il tombe amoureux de Clélia, la fille du geôlier et s\'abandonne à la contempler depuis sa cellule. Nous nous demanderons comment Stendhal met en scène l\'intimité amoureuse de Fabrice et de Clélia. Nous y répondrons en deux parties, d\'abord en étudiant le coup de foudre de Fabrice, puis la stratégie d\'évitement de Clélia. Tout d\'abord, on peut remarquer que dans cet extrait que Fabrice tente et espère se faire remarquer par Clélia. On peut constater qu\'il a passé sa matinée à attendre l\'arrivée de Clélia avec les mots « enfin » et « après une si longue attente ». En effet, il ne veut absolument pas rater son passage. Par ailleurs, l\'expression « inexprimable joie » traduit la passion naissante de Fabrice pour Clélia. Le seul fait de la voir le comble. Or il reste « immobile » et « sans respiration » : il ne fait aucun geste, ni aucun bruit ne sachant pas comment attirer son attention. En premier lieu, il use de stratagèmes d\'enfant en ayant l\'idée « de frapper un peu avec la main contre les barreaux » afin d\'attirer son attention puis se ravise. Il est si horrifié par son idée qu\'il veut même se punir : « je mériterais que pendant huit jours elle envoyât soigner ses oiseaux par sa femme de chambre ». 





Lecture Analytique n°4 :

Mais enfin, à son inexprimable joie, après une si longue attente et tant de regards, vers midi Clélia vint soigner ses oiseaux. Fabrice resta immobile et sans respiration, il était debout contre les énormes barreaux de sa fenêtre et fort près. Il remarqua qu’elle ne levait pas les yeux sur lui, mais ses mouvements avaient l’air gêné, comme ceux de quelqu’un qui se sent regardé. Quand elle l’aurait voulu, la pauvre fille n’aurait pas pu oublier le sourire si fin qu’elle avait vu errer sur les lèvres du prisonnier, la veille, au moment où les gendarmes l’emmenaient du corps de garde.

Quoique, suivant toute apparence, elle veillât sur ses actions avec le plus grand soin, au moment où elle s’approcha de la fenêtre de la volière, elle rougit fort sensiblement. La première pensée de Fabrice, collé contre les barreaux de fer de sa fenêtre, fut de se livrer à l’enfantillage de frapper un peu avec la main sur ces barreaux, ce qui produirait un petit bruit ; puis la seule idée de ce manque de délicatesse lui fit horreur. Je mériterais que pendant huit jours elle envoyât soigner ses oiseaux par sa femme de chambre. Cette idée délicate ne lui fût point venue à Naples ou à Novare.

Il la suivait ardemment des yeux : Certainement, se disait-il, elle va s’en aller sans daigner jeter un regard sur cette pauvre fenêtre, et pourtant elle est bien en face. Mais, en revenant du fond de la chambre que Fabrice, grâce à sa position plus élevée, apercevait fort bien, Clélia ne put s’empêcher de le regarder du haut de l’œil, tout en marchant, et c’en fut assez pour que Fabrice se crût autorisé à la saluer. Ne sommes-nous pas seuls au monde ici ? se dit-il pour s’en donner le courage. Sur ce salut, la jeune fille resta immobile et baissa les yeux ; puis Fabrice les lui vit relever fort lentement ; et évi...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Stendhal la chartreuse de parme Corrigé de 1431 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Stendhal la chartreuse de parme" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Stendhal la chartreuse de parme

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit