Devoir de philosophie.com : le site d'aide à la dissertation et au commentaire de texte en philosophie

»Créer un compte Devoir-de-philo
»
bandeau_philo
pub_fiche

Rechercher un sujet précis

 

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser

pub_fiche1
Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

Publiez et gagnezPubliez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents en suivant la démarche ci-contre.

Documents rémunérés

Chosisissez votre document puis sa catégorie et son titre


Titre :


Titre :


Titre :


Titre :

 

La question du jour

Question N°209

Comment appelle-t-on le fait de se donner ses propres lois ?

A)

autonomie

B)

hétéronomie

C)

nomomonie

 Voir la correction 


Nombre d'inscrits : 13


Bienvenue sur Devoir de philosophie !

Ce site, conçu pour les collégiens et les lycéens, comporte 161478 documents dans toutes les matières de l'enseignement primaire et secondaire

En espérant que "Devoir-de-Philosophie.com" vous apportera pleine satisfaction et que notre collaboration sera vivifiante intellectuellement et fructueuse par ses résultats au baccalauréat.


Derniers sujets disponibles

TRANSFORMER LES FORMES POUR TRANSFORMER LES GENS

||qui nous paraît juste, même si dans notre vie politique nous militons pour son triomphe. La vie politique nous oblige sans cesse à supposer des significations connues : significations sociales, significations historiques, signifi­cations morales. L'art est plus modeste — ou plus ambi­tieux...
RÉVOLUTION DU LANGAGE

||› On peut faire un rapprochement entre le point de vue développé par Hugo dans «Réponse à un acte d'accusa­tion» et les réactions provoquées par les thèses de Sartre sur l'engagement de l'écrivain chez les tenants du nouveau roman. Ceux-ci, comme Hugo, affirmaient...
TRAVAIL DANS LA CRÉATION

||abusé d'un vocabulaire nouveau, souvent simple démar­quage du grec ou du latin. Il s'agit d'épurer, de chercher l'ordre et la mesure, d'admettre toute la part d'artisanat qui entre dans le métier poétique. Boileau ne nie pas la nécessité d'un don à l'origine pour...
RÈGLES ET CONTRAINTES

||Ce philosophe imagine une colombe pensant qu'elle vole­rait mieux dans le vide que dans l'air qui offre une résis­tance à sa progression. Or, le moindre physicien sait que, dans le vide, cette colombe ne pourrait pas voler. 11> On l'aura compris, pour Paul...
POÉSIE ET ÉMOTION

||L'émotion propre à la poésie naît de cette rencontre : «Or ce choc, cette étincelle quand il s'agit des hommes, s'appellent émotion. Non pas cette émotion, comme nous l'avons dit, plus ou moins profonde ou à fleur de peau que nous procure un...
POÈMES DE CIRCONSTANCE

se fondent et reposent. Je n'ai que faire des poèmes qui ne reposent sur rien.» Comme Reverdy le fera plus tard, il réfute la thèse selon laquelle certains sujets ne sont pas poétiques : «Qu'on ne dise pas que la réalité manque d'intérêt poé­tique;...
LE POÈTE : CELUI QUI INSPIRE

||La grande poésie est donc bien celle qui inspire, mais on imagine mal que celui qui tient la plume ne soit pas lui-même inspiré. On ne peut mettre le feu chez autrui sans avoir le feu en soi. Pas de grande poésie...
LA POÉSIE N'EST PAS DANS LES CHOSES

||n'est pas dans l'objet, elle est dans le sujet. » Pour lui, la poésie résulte de la transformation du réel, de son « humani­sation » par le créateur : « Le poète est un transformateur de puissances — la poésie, c'est du réel...
Qu'est-ce que la poésie ?

Qu'est-ce que la poésie ? Rappelons la distinction fondamentale entre la fonction référentielle et la fonction poétique du langage. Quand le langage sert avant tout à véhiculer une information, nous sommes dans le domaine de la fonction référentielle. La beauté de l'expression n'entre...
compte, dans cette perspective, c'est la totalité du livre qui contribue à faire le portrait du personnage.

compte, dans cette perspective, c'est la totalité du livre qui contribue à faire le portrait du personnage. On voit ici une possibilité d'articuler un développement quelque peu paradoxal : --> Partir du portrait description (l'auteur interrompt le récit de l'action pour décrire le personnage...
De nombreux sujets portent sur le roman

INTRODUCTION De nombreux sujets portent sur le roman. Les uns, déjà ren¬contrés dans le chapitre sur la lecture, cherchent à voir si vous avez lu de la fiction romanesque et si vous avez bien lu. Nous avons insisté, à ce propos, sur la...
PRENDRE PART AUX LUTTES POLITIQUES DU MOMENT

||« Nous écrivons pour nos contemporains, nous ne vou­lons pas regarder notre monde avec des yeux futurs, ce serait le plus sûr moyen de le tuer, mais avec nos yeux de chair, avec nos vrais yeux périssables. Nous ne souhai­tons pas gagner...
SUJETS POUR EXERCICES

SUJETS POUR EXERCICES I Beaucoup d'auteurs (écrivains, cinéastes) abordent les sujets les plus graves — les plus douloureux même, par­fois — en cherchant à amuser le lecteur (ou le specta­teur). Cette manière de traiter les grands problèmes humains vous plaît-elle ? Vous justifierez votre réponse en...
«Si je veux peindre le printemps, il faut que je sois en hiver; si je veux décrire un beau paysage, il faut que je sois dans les murs, et j'ai déjà dit cent fois que, si jamais j'étais mis à la Bastille, j'y ferais le tableau de la liberté.»

«Si je veux peindre le printemps, il faut que je sois en hiver; si je veux décrire un beau pay¬sage, il faut que je sois dans les murs, et j'ai déjà dit cent fois que, si jamais j'étais mis à la Bastille,...
De nombreux sujets portent sur la lecture, aussi bien pour les dissertations littéraires que pour les dissertations dites «de culture générale ».

De nombreux sujets portent sur la lecture, aussi bien pour les dissertations littéraires que pour les dissertations dites «de culture générale ». Pour ce qui est de l'attitude face aux sujets, il est possible de dégager quelques idées-forces : —4 Avant de privilégier votre...
SUJETS POUR EXERCICES

SUJETS POUR EXERCICES 1 Marthe Robert écrit dans La Vérité littéraire : cc On ne peut pas lire n'importe quoi n'importe quand et n'importe où ... Dans les Ardennes où je voyais toute la journée défiler sous mes fenêtres les ouvrières et ouvriers fondeurs estropiés, je n'ai pas...
Que pensez-vous de cette phrase d'un critique contemporain : « La littérature n'a de vertu que si elle est une initiation à la liberté, sinon une incitation à la liberté.»

|| Que pensez-vous de cette phrase d'un critique contemporain : « La littérature n'a de vertu que si elle est une initiation à la liberté, sinon une incitation à la liberté.» Vous appuierez votre analyse tant sur vos lectures personnelles que sur les textes...
Il faut donc éviter le catastrophisme et distinguer ce média en lui-même des structures qui s'en servent au lieu de le ser­vir

Le sujet invite ensuite à élargir la notion d'engagement et donc à entrer dans la problématique de la citation El : en agissant sur les formes, l'auteur agit sur les sensibilités et indirectement sur la société. IV Aimé Césaire écrit dans Cahier d'un retour...
La durée des oeuvres est celle de leur utilité.

« La durée des oeuvres est celle de leur utilité. C'est pourquoi elle est discontinue. Il y a des siècles pendant lesquels Virgile ne sert à rien.» Quelles réflexions vous suggèrent ces propos de Paul Valéry? V «Écrire, si ça sert à quelque chose, ce doit être...
ACTUALITÉ DU ROMAN

||qui est fait avec la poésie généralement. Je veux dire que j'ai tenté d'aller au-delà des idées concrètes et expli­cables et d'explorer l'homme — non pas le son des mots comme ont tenté de le faire les romans poétiques du début du...
L'AVENTURE D'UNE ÉCRITURE

||I> On peut véritablement parler ici d'écriture analogique : les moments de la fiction ne se succèdent plus en fonction de l'intrigue à laquelle ils participent ; ils se juxtaposent en raison d'une ressemblance que, de l'un à l'autre, le langage souligne.   Même...
ROMAN ET AUTOBIOGRAPHIE

||gie de l'auteur. Rien ne semblait donc plus vain, plus dépassé que de parler de soi-même. Robbe-Grillet se renie-t-il donc lui-même ? Il feint de le croire mais son jeu est plus complexe et les lignes qui pré­cèdent sont à lire en tenant...
DIRE LA VÉRITÉ

Ces considérations valent d'ailleurs surtout pour le XIXe siècle, car le roman aujourd'hui a perdu sa fonction docu­mentaire. Le journaliste s'est substitué à l'auteur de fiction pour dénoncer les dysfonctionnements de la machine sociale. Nous pensons en particulier à ces journalistes qui...
LE MONOLOGUE INTÉRIEUR

||Plus ancien, car dans une certaine mesure, la technique du «monologue intérieur» ne fait que prolonger certaines tech­niques littéraires plus classiques. Celle du monologue théâ­tral, par exemple : en dehors de toute crédibilité, l'acteur, en effet, suspend l'action et se met à...
ROMAN ET MYTHE

le mythe antique a fourni comme un modèle. Si bien que, sans paradoxe aucun, on pourrait affirmer que, dans une large mesure, la littérature moderne est née, à la suite de Joyce, d'un retour jusqu'à ses sources les plus antiques. Précisons cependant que...
L'EFFACEMENT DU SUJET

|| L'utilisation, à contretemps, du « et » se veut caractéristique également d'une écriture qui, par souci du rythme, prend des libertés avec la langue courante. Enfin, le recours systé­matique à l'imparfait coule l'ensemble du texte dans une sorte d'unité de ton qui...
CRITIQUE DE LA DESCRIPTION

||Par le style, la description peut se faire littérature, voire poème et Breton, sans doute, le savait, lui qui vouait une admiration des plus grandes au romancier Joris-Karl Huys­mans (1848-1907) dont l'oeuvre, des sordides chambres que dépeignaient ses romans naturalistes (En ménage)...
CRITIQUE DU PERSONNAGE

|| Flaubert, Proust, Joyce, Kafka, Faulkner : le nouveau roman, très clairement, s'inscrit au terme de cette lignée lit­téraire, usant des mêmes procédés pour détrôner le person­nage romanesque et inventer une nouvelle manière d'écrire. Alain Robbe-Grillet, qui pourtant a souvent marqué son désaccord...
CRÉER DES PERSONNAGES

||Cette idée de faire «concurrence à l'état civil» apparaît ailleurs dans son oeuvre, notamment dans les Illusions per­dues. Dans une préface à l'Histoire des Treize, Balzac va même plus loin puisqu'il s'agit cette fois de faire concur­rence à Dieu : «... faire...
RÉALISME ET ILLUSION

Maupassant évoque ainsi l'exemple des accidents. Sous pré­texte qu'il en arrive sans cesse, vais-je me voir obligé, de temps à autre, de faire tomber une tuile sur la tête de mon personnage principal ou de le faire rouler sous une voiture ? Il...
L'étude des Fonctions de la littérature

INTRODUCTION L'étude des Fonctions de la littérature qui vient d'être faite répondait surtout à la question «Pourquoi écrire ?» Les réponses sont, nous l'avons vu, multiples même s'il semble bien que, le plus souvent, se trouve à l'origine un besoin irrépressible auquel l'écrivain...
L'OEUVRE OUVERTE

||monde moderne, la Terre n'est plus qu'une planète errante et il n'existe plus un livre unique dont on peut tirer la vérité. Les repères s'estompent et l'oeuvre d'art est ouverte, partiel­lement à faire comme la vie de l'homme et comme l'histoire de...
LAISSER UNE TRACE

«Cependant j'ai quelques charmes Qui sont assez éclatants Pour n'avoir pas trop d'alarmes De ces ravages du temps. Vous en avez qu'on adore ; Mais ceux que vous méprisez Pourraient bien durer encore Quand ceux-là seront usés. Ils pourront sauver la gloire Des yeux qui...
CRÉATION ET INSATISFACTION Je n'aime pas l'homme; j'aime ce qui le dévore. André Gide

||«Chacun de mes livres se retourne contre les amateurs du précédent.» Toute sa vie, il préféra une recherche ardente à la quiétude et ce n'est que sur son lit de mort qu'il se résolut à pronon­cer le « Tout est bien» qui sert...
TAPAGE À LA MACHINE ET STYLE Ce n'est pas de la littérature, ce n'est que du tapage à la machine. Truman Capote

quant à lui que cet objectif avait dès le départ été atteint. Il parle en ces termes de l'impression que fit sur lui l'oeuvre de Truman Capote quand il la découvrit :   «C'était un maître incontesté du verbe avant même qu'il fût en...
ART MALADE ET ART SAIN

||Un jour qu'il était venu, en l'absence de celui-ci, tra­vailler dans le bureau de Schiller (1759-1805), Goethe fut fortement incommodé par une très forte odeur qui s'exhalait d'un tiroir rempli de pommes pourries. La femme de Schil­ler lui apprit alors que son...
SINGULARITÉ ET UNIVERSEL

|| L'idée que l'homme est d'abord une histoire a pris encore plus d'ampleur aujourd'hui qu'au XIXe siècle. Cependant, l'accord se fait pour dire que la grande littérature est celle qui réussit à concilier l'enracinement dans une culture don­née et l'ouverture sur l'universel. François...
EXCÈS DE THÉORIE

||Les exemples sont nombreux pour montrer qu'un excès de théorie avant s'avère en général nuisible à la création. Le cas du poète René Ghil (1862-1925), qui systématisa à l'excès les idées contenues dans « Voyelles » de Rimbaud, est significatif à cet...
IMITATION ET ORIGINALITÉ - Valéry

On l'aura compris, pour Valéry, comme pour Alain et Gide, l'imitation n'est que le premier temps d'une maturation, premier temps qui doit être dépassé.   Ayant participé à des jurys de présélection pour un prix de poésie, nous avons pu constater que, malheureusement, le...
POÉSIE EN PROSE

||On est libre bien entendu de ne pas partager l'avis de Suzanne Bernard et de reconnaître au contraire dans Le Spleen de Paris le digne pendant des Fleurs du Mal. Le pas­sage de Baudelaire à la prose est-il véritablement l'effet de la...
Le théâtre est écrit dans le but d'être représenté

INTRODUCTION Le théâtre est écrit dans le but d'être représenté. Pour bien en parler, il est bon d'avoir une certaine expérience de la scène. Vos expériences en ce domaine, même modestes, seront précieuses. Molière, dans la préface de L'Amour médecin, avait attiré l'attention...
Pourquoi étudier les oeuvres ?

Pourquoi étudier les oeuvres, les analyser, les dépiauter par¬fois pour en tirer la quintessence ? Un poème ne se suffit-il pas à lui-même ? Ne faut-il pas se contenter de l'effet pro¬duit sur nous par une pièce de théâtre ? De se...
CONTRE LA CRITIQUE BIOGRAPHIQUE

||Est-ce ironie du destin littéraire ? Toujours est-il que Proust a été après sa mort l'une des cibles essentielles de cette cri­tique biographique dont il avait pourtant montré la vanité. Les analystes de son oeuvre ont cherché à découvrir derrière celle-ci la...
CONJURER LA PEUR ... le besoin d'expliquer l'inexplicable et de dissiper la peur. Georges Simenon

Alain («Propos» du 22.7.1908) pensait que la société était née de la peur. «Je crois que la Société est fille de la peur et non de la faim. » Les hommes, selon lui, sans défense durant leur sommeil, auraient commencé à s'organiser pour dormir. Ils se...
LE CRITIQUE ÉCRIVAIN Roland Barthes

||Quelles conclusions tirer, pour le critique, de cette nature spécifique de l'oeuvre littéraire ? Puisque le texte ne se résume pas en une signification unique, le critique doit renoncer au rêve vain de dire la vérité de l'oeuvre dans la mesure où...
IL N'Y A PAS DE CLEF UNIQUE

||Conscient de cette inévitable rivalité entre l'écrivain et son critique, certains romanciers, plutôt que de s'exténuer à la dénoncer, ont su en jouer avec particulièrement d'habileté. Ainsi, Alain Robbe-Grillet encourageant selon les périodes des discours critiques totalement opposés — ceux de Barthes,...
LE TEXTE OUVERT Il n'y a pas de vrai sens d'un texte. Paul Valéry

|| Mais s'il n'existe pas « un vrai sens du texte», que dire des séances de torture infligées aux candidats au bac ou à d'autres examens ? Quelle signification peut bien avoir, dans ce cas, l'explication de texte ou ses succédanés ? Si Valéry...
AUTRES SUJETS COMMENTÉS

AUTRES SUJETS COMMENTÉS La presse qualifie volontiers certains événe-ments ou faits divers de «tragiques». L'emploi de ce terme vous paraît-il conciliable avec l'illustration qu'en donne la littérature dans la «tragédie»? Très souvent, il est possible de commencer un devoir en opposant le sens courant d'un...
LA CATHARSIS - Aristote

||Cet effet d'apaisement est possible parce que les passions représentées dans la tragédie sont des passions épurées. La formulation dans une langue particulière, le travail du met­teur en scène, le concours de la musique, le seul fait d'être représentée ennoblissent la passion...
THÉÂTRE ET EXAGÉRATION

||Seul l'excès, affirme ainsi Ionesco, convient à la spécificité du langage théâtral. D'où Ionesco a-t-il tiré une telle conception du théâtre ? Il le confesse lui-même : du spectacle du guignol du Jardin du Luxembourg à Paris auquel il assistait enfant : «J'étais là,...
REFUS D'UN RÔLE MORAL OU POLITIQUE

||A cette conception, Ionesco n'a jamais voulu qu'on amal­game sa pratique dramatique. D'où toute une série de mal­entendus et de polémiques qui ont émaillé sa carrière littéraire. La Cantatrice chauve était la mise en scène déli­rante d'un langage vidé de sa propre...
LA DISTANCIATION Montrez que vous montrez! Bertolt Brecht

||rigoureusement coordonnés, le grand théâtre a tou­jours tressé ensemble et la construction de l'illusion et la dénonciation de celle-ci. Ainsi chez Shakespeare où les scènes de « théâtre dans le théâtre » renvoient au spectateur, selon la technique de la mise en...
LE DRAME ROMANTIQUE

||Il va de soi que, d'un point de vue historique et critique, la grandiose fresque de Hugo relève totalement de l'invrai­semblable voire du délire. Non content d'accumuler les erreurs factuelles, Hugo est contraint de simplifier et de réduire à outrance pour faire...
LA RÉSOLUTION DES CONTRADICTIONS

||Ce qui signifie, en d'autres mots, que le surréalisme ne vise à rien d'autre qu'a un homme réunifié comme l'a parfaite­ment expliqué Maurice Blanchot dans La Part du feu (Gal­limard, 1949) :   «Le surréalisme est une de ces tentatives par lesquelles l'homme prétend...
LA SOURCE DU COMIQUE

||/• L'analyse de Bergson est séduisante et un examen du théâtre moderne ne pourrait que confirmer ce point de vue. Ainsi, dans La Cantatrice chauve (1950) d'Ionesco, la mécanisation a envahi le langage. Les protagonistes parlent pour parler, utilisent des formes consacrées...
LA RÈGLE DES UNITÉS

||Les idées fluctuent sur la question. Le lieu « unique » peut être une région, une ville, un palais, une salle d'un palais, une rue. Chacune de ces solutions pose d'ailleurs des pro­blèmes. Dans les premiers cas, la scène n'est pas un...
JOUER À FROID

||—     Les comédiens qui «jouent d'âme » ne sont bons que par moments et non tout au long d'une pièce ; de ce fait, la qualité du spectacle en souffre. —     Pour les mêmes raisons, le comédien « sensible » ne peut avoir...
CORRIGER LES MOEURS

||le. Le débat sur les rapports entre le théâtre et l'évolution des moeurs qui traverse tout le XVIIe siècle se prolongea au XVIIIe siècle. Les positions de l'Église catholique sont moins rigides, mais les pasteurs protestants de Genève sont cette fois en...
POÉSIE ET TRADITION

|| La citation qui précède éclaire davantage la position de T.S. Eliot. Celui-ci en aucun cas ne se range aux côtés des adver­saires systématiques du nouveau. La tradition, pour lui, n'a de valeur que « vivante ». Le contraire serait d'ailleurs des plus...

Les auteurs du programme de philosophie

Platon - Aristote - Épicure - Lucrèce - Sénèque - Cicéron - Épictète - Marc-Aurèle - Plotin - Augustin - Averroès - Thomas d'Aquin - Ockham - Machiavel - Montaigne - Hobbes - Descartes - Pascal - Spinoza - Locke - Malebranche - Leibniz - Vico - Berkeley - Montesquieu - Hume - Rousseau - Diderot - Kant - Hegel - Schopenhauer - Tocqueville - Comte - Cournot - Stuart Mill - Kierkegaard - Marx - Nietzsche - Freud - Husserl - Bergson - Alain - Russell - Bachelard - Heidegger - Wittgenstein - Popper - Sartre - Arendt - Merleau-Ponty - Levinas - Foucault

Les Notions du Programme de philosophie

LE SUJET : 
La conscience - La perception - L'inconscient - Autrui - Le désirLes passions - L'existence - Le temps


LA NATURE - LA CULTURE :
Le langage - L'art - La technique - Le travail - La religion


LA CONNAISSANCE - LA RAISON :
La théorie - L'expérience - La démonstration - La logique - Mathématique - L'interprétation - La vérité - Le vivant - La matière - L'esprit


LA POLITIQUE :
La Justice - Le Droit - L'État - Le pouvoir - La sociétéL'histoire - La violence


LA MORALE :
La responsabilité - La liberté - Le devoir - La personne - Le bonheur - La métaphysique - La philosophie

Les repères philosophiques

Absolu / Relatif - Abstrait / Concret - En acte / En puissance - Analyse / Synthèse - Cause / Fin - Contingent / Nécessaire / Possible - Croire / Savoir - Essentiel / Accidentel - Expliquer / Comprendre - En fait / En droit - Formel / Matériel - Genre / Espèce / Individu - Idéal / Réel - Identité / Égalité / Différence - Intuitif / Discursif - Légal / Légitime - Médiat / Immédiat - Objectif / Subjectif - Obligation / Contrainte - Origine / Fondement - Persuader / Convaincre - Ressemblance / Analogie - Principe / Conséquence - En théorie / En pratique - Transcendant / Immanent - Universel / Général / Particulier / Singulier - Rationnel / Raisonnable

Devoir de philosophie.com : le site d'aide à la dissertation et au commentaire de texte en philosophie