Devoir de philosophie.com : le site d'aide à la dissertation et au commentaire de texte en philosophie

»Créer un compte Devoir-de-philo
»
bandeau_philo
pub_fiche

Rechercher un sujet précis

 

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser

pub_fiche1
Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

Publiez et gagnezPubliez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents en suivant la démarche ci-contre.

Documents rémunérés

Chosisissez votre document puis sa catégorie et son titre


Titre :


Titre :


Titre :


Titre :

 

La question du jour

Question N°299

Kant pense qu'aucun acte ayant valeur morale n'a peut-être jamais été accompli ?

A)

Oui

B)

Non

C)

???

 Voir la correction 


Nombre d'inscrits : 13


Bienvenue sur Devoir de philosophie !

Ce site, conçu pour les collégiens et les lycéens, comporte 161478 documents dans toutes les matières de l'enseignement primaire et secondaire

En espérant que "Devoir-de-Philosophie.com" vous apportera pleine satisfaction et que notre collaboration sera vivifiante intellectuellement et fructueuse par ses résultats au baccalauréat.


Derniers sujets disponibles

La douche après la gym, un prof voyeur

  Nous avons quinze et seize ans et nous sommes les plus «formées» de toutes les élèves de notre collège qui font de la gym. Voici notre problème. Après la gym, le prof vient vérifier si on se lave bien et puis, quand on...
Ejaculations nocturnes

  J'ai seize ans et depuis l'âge de quatorze ans et demi, j'éjacule en dormant au moins deux à trois fois par semaine. C'est généralement un peu avant l'heure de me lever pour aller au lycée que je rêve que je couche avec une fille et...
Peur d'être enceinte en se masturbant

  J'ai quinze ans, je m'appelle Stéphanie et j'ai eu mes règles il y a quatre mois. Parce que je suis très religieuse, je n'aurai pas de rapport sexuel avec des garçons avant de me marier, mais voilà: je suis très angoissée parce que,...
Jeunes homosexuels sado-masochistes

  Nous sommes deux garçons de dix-huit et vingt ans, nous nous aimons et nous vivons ensemble. Nos amis, nos parents, tout le monde se détourne de nous, ne veut plus nous voir parce que nous sommes homosexuels et surtout peut-être à cause de...
Désir de vie de couple par deux filles de quinze et seize ans

  Nous avons plusieurs gros problèmes car nous sommes deux filles qui nous aimons et voulons vivre ensemble. Nous sommes homosexuelles. Premier problème: comment l'annoncer à nos parents et qu'est-ce qu'ils vont dire? Deuxième problème: ce n'est pas parce qu'il n'y aura pas de garçons dans...
Conséquences d'une première expérience homosexuelle féminine

  Voici mon histoire: j'ai quinze ans. Il y a quelques mois, ma meilleure amie m'a embrassée puis m'a caressée sans que je la repousse. Ensuite, elle m'a fait l'amour. C'est la première et la seule fois et quand je revois cet après-midi, j'ai...
Un signe d'homosexualité?... en érection, le pénis dévie de côté!

  Mon frère m'avait dit que le garçon dont la verge en érection allait sur le côté (à droite ou à gauche) était homosexuel. L'autre jour, un ami de deux ans de plus que moi (j'ai dix-sept ans) m'a proposé de coucher avec...
L'amour à trois

  A dix-sept ans, je suis tombée amoureuse de mon amie qui sort avec un copain: elle, elle a dix-sept ans et demi et lui aussi. Un jour, chez moi, ils ont commencé à faire l'amour et puis, comme je les regardais, ils m'ont appelée, m'ont...
Un homosexuel qui ne veut pas l'être

  Je crois être en retard sur les autres parce que ça n'est que depuis quelques mois que ma sexualité commence à me poser un problème alors que j'ai presque dix-huit ans. Et aussi, elle est différente des autres car ce n'est que devant...
Baiser et appareil dentaire

Baiser et appareil dentaire Je m'appelle Sophie, j'ai douze ans et demi et je porte depuis presque deux ans des appareils pour remettre mes dents en place en haut et en bas. Ça ne me gêne pas du tout, j'y suis habituée depuis longtemps....
Comparez les différents textes du corpus.

Par conséquent, qu'ils recourent à la critique directe (essai, textes 1 et 3) ou indirecte (apologue, textes 2 et 4), les quatre textes du corpus présentent une même finalité : fustiger «le plus grand des flatteurs», l'amour-propre.||Le corpus proposé présente une très...
Éloge de la passion en elle-même

Les classiques, lorsqu'ils condamnaient la passion ou essayaient d'en maîtriser les effets jugés dévastateurs et aliénants, faisaient volontiers une exception pour la « passion de la vérité », seule digne d'éloge parce que purement orientée par l'activité rationnelle. Ce qui, historiquement, a...
« Il suffit de savoir qu'elles sont bonnes pour ne les pouvoir désirer avec trop d'ardeur »

Descartes établit dans cet extrait la compatibilité entre désir et inten­tion morale. Sans doute serait-il insoutenable que n'importe quel désir puisse être moral. C'est donc en sélectionnant les objets désirés, et en n'affirmant comme désirables que ceux qui nous apparaissent à la...
L'inconscient peut-il constituer un objet scientifique ?

Que l'inconscient ne puisse être objet de science n'est en soi guère déplorable. Les utilisations de la psychanalyse (dans la publicité par exemple, ou dans son usage « social » tel qu'il s'est développé aux États-Unis) sont déjà suffisamment inquiétantes pour qu'on...
Le langage n'est-il pas le mode d'expression de l'intelligence ?

En effet, une fois les bases de la pensée posées, c'est par l'échange d'idées que la pensée s'enrichit : Voilà qui est une personne, aussi brillante soit-elle aura une pen- plus intéressant   sée limitée par son conditionnement dont elle ne se rendra pas compte. Or,...
Indices d'humanité ?

Chaque homme participe de l'humanité dès lors qu'il en manifeste les caractères fondamentaux. Mais la difficulté vient précisément de ce que ceux-ci ne peuvent s'énumérer de façon close ou définitive : l'humanité est au contraire ouverture vers, tension vers ce qui peut...
Liberté & Caractère (Bergson)

Texte qui ne manque pas d'intérêt pour la défense d'une liberté du sujet compatible avec ses transformations. Toutefois, si l'on s'intéresse à la portée morale de la liberté, on constate que Bergson, ici, laisse penser que la part d'hétéronomie peut être dominante....
Aristote et l'amusement

||Aristote invite ici à ne pas s'égarer dans le simple amusement, à ne pas y perdre trop de temps. L'amusement a son utilité, mais il convient de ne pas lui accorder une importance excessive : il nous éloignerait de la possibilité d'accéder...
Toute personne est-elle par définition ou principe respectable ?

Analyse du sujet   • On a intérêt à d'abord recenser les expressions dans lesquelles intervient le terme « respect » (respect de la patrie, des biens, du dra¬peau...) • Le respect est-il le même (en intensité, en fondement) dans tous ces cas...
Plaisir et volonté

Analyse du sujet _________________________ ·  Qu'est-ce qui « plaît» ? Rapport au plaisir (et à sa recherche éven­tuelle). ·  Acquiescer au plaisir, est-ce faire acte de volonté ? ·  Quand montre-t-on le plus de volonté : en obéissant à un penchant immédiat, ou en...
Tout individu n'est-il pas de bonne volonté ?

L'homme de bonne volonté, lorsqu'on prend l'expression au sens plein, réalise sans doute une des figures les plus hautes de l'humanité : n'attendant aucun bénéfice de sa conduite, il n'a pas d'autre motivation que la satisfaction de faire ce qui est en...
Une justice universelle ?

Même si elle ne se fonde que sur des sentiments vagues, l'idée de jus­tice universelle mérite d'être maintenue, ne serait-ce qu'à titre de pari sur le maintien d'une humanité se respectant elle-même. Un penseur hégélien pourrait faire valoir que ce préconcept finira,...
Y a-t-il systématiquement complémentarité des droits et des devoirs, ou peut-on au contraire avoir des droits sans avoir de devoirs ?

Dans le système juridique d'une démocratie moyenne, les hommes ne peuvent avoir de droits sans que ceux-ci s'accompagnent de devoirs, puisque qu'il s'agit d'équilibrer les relations entre les citoyens pour garantir l'existence d'une égalité de principe. Le fait que cette réciprocité ne...
BERGSON ET LA CONSCIENCE ANIMALE

Radicale est la différence entre la conscience de l'animal, même le plus intelligent, et la conscience humaine. Car la conscience correspond exactement à la puissance de choix dont l'être vivant dispose ; elle est coextensive* à la frange d'action possible qui entoure...
LA VIOLENCE, LE DROIT

L'état de nature, cette guerre de tous contre tous a pour conséquence que rien ne peut être injuste. Les notions de droit et de tort, de justice et d'injustice n'ont dans cette situation aucune place. Là où il n'y a pas de...
LE POUVOIR - ROUSSEAU

C'est beaucoup que d'avoir fait régner l'ordre et la paix dans toutes les parties de la république ; c'est beaucoup que l'État soit tranquille et la loi respectée : mais si l'on ne fait rien de plus, il y aura dans tout...
Comment juger les systèmes politiques ?

Il n'y a donc pas et il ne saurait y avoir de régime politique absolument préférable à tous les autres, il y a seulement des états de civilisation plus perfectionnés les uns que les autres. Les institutions bonnes à une époque peuvent...
Le vrai n'est-il que scientifique ?

Si toute vérité ne devait être admise qu'à la condition d'être conforme aux exigences d'une preuve scientifique, la pensée se trouverait considé­rablement appauvrie. Un tel souhait ne fait que refléter une illusion prove­nant d'un côté d'une survalorisation de la science, qui reste une démarche récente dans...
Qu'est-ce qu'une preuve scientifique ? Quels autres genres de preuves peut-il exister ?

Si toute vérité ne devait être admise qu'à la condition d'être conforme aux exigences d'une preuve scientifique, la pensée se trouverait considé­rablement appauvrie. Un tel souhait ne fait que refléter une illusion prove­nant d'un côté d'une survalorisation de la science, qui reste...
BERGSON ET LE HASARD

Une énorme tuile, arrachée par le vent, tombe et assomme un pas­sant. Nous disons que c'est un hasard. Le dirions-nous, si la tuile était simplement brisée sur le sol ? Peut-être, mais c'est que nous penserions vaguement alors à l'homme qui aurait...
« connaître l'homme » et sciences humaines ?

||Il n'est pas indifférent de rappeler que la mise au point des sciences de l'homme, avec l'ambition de se séparer de tout point de vue philo­sophique (ou de s'y substituer), est historiquement liée au développement du capitalisme industriel et à la recherche...
Y a-t-il une définition scientifique de la vie ? du vivant ?

Affirmer que le vivant est connaissable, c'est définir pour la biologie une tâche scientifiquement cohérente. Encore faut-il préciser que ce qui est ainsi connaissable du vivant, c'est sa structure, son fonctionnement, mais certainement pas ce qui le fonde initialement. Si la vie...
La pensée est-elle irréductible au calcul ?

||Calculer (n') est (qu') une modalité du penser. Si le premier recélait en lui la richesse du second, il y a longtemps que les ordinateurs réfléchi­raient à notre place, ou, si l'on préfère, il ne serait pas nécessaire qu'une pensée commence par...
Expérience et vérification

En soulignant les principaux caractères de l'expérience scientifique, on constate qu'elle est d'une rare exigence — ce qui la rend évidemment hors de portée de la pensée commune. Cette dernière est en général inca­pable d'en saisir directement aussi bien les enjeux que...
La connaissance commune est-elle, pour la connaissance scientifique, un point d'appui ou un obstacle ?

Autres sujets —        La connaissance scientifique n'est-elle qu'une croyance argumen­tée ? (S, 1989). —        La science découvre-t-elle ou construit-elle son objet ? (L, 1992). —        Le développement des sciences conduit-il à penser qu'il n'existe aucune vérité définitivement établie ?...
Liberté et morale chez SAINT THOMAS D'AQUIN.

L'homme est libre : sans quoi conseils, exhortations, préceptes, inter­dictions, récompenses et châtiments seraient vains. Pour mettre en évi­dence cette liberté, on doit remarquer que certains êtres agissent sans discernement, comme la pierre qui tombe, et il en est ainsi de tous...
Peut-on déceler entre imaginaire et réel des relations plus subtiles, peut-être même une complémentarité ?

L'imaginaire et le réel, loin de se contredire brutalement, n'en finis­sent pas de communiquer et d'échanger leurs qualités. Au point qu'il peut arriver que le réel lui-même, dans sa quotidienneté, s'aligne sur l'imagi­naire et s'en trouve sérieusement modifié : peut-être la contagion...
Une humanité, une langue ?

Analyse du sujet ·    Sujet en apparence simple à aborder : la question se comprend aisé­ment, mais le risque est ici de faire étalage d'informations trop nom­breuses (notamment empruntées à la linguistique) sur les différents aspects de...
Comment penser la condition humaine ?

Il y a [...] deux vues classiques. L'une consiste à traiter l'homme comme le résultat des influences physiques, physiologiques et socio­logiques qui le détermineraient du dehors et feraient de lui une chose entre les choses. L'autre consiste à reconnaître dans l'homme, en...
Science et rationalisme

Affirmer que le progrès scientifique devrait faire disparaître les croyances irrationnelles, c'est méconnaître à la fois ce qui rend ce progrès possible et ce qui fonde les croyances. L'ignorance de la réalité du travail scienti­fique peut d'ailleurs provoquer des croyances irrationnelles à...
Savoir et croyance

||L'accroissement du savoir humain est en réalité indépendant des fon­dements de la croyance : il n'a ni les mêmes sources, ni les mêmes objec­tifs que cette dernière. Il peut en conséquence exister entre ces deux domaines une sorte d'extériorité ou d'étanchéité qui...
Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?

On peut distinguer la compréhension historique de la connaissance telle qu'elle se construit à l'égard des phénomènes de la nature. Toute loi scientifique concerne aussi bien le passé que l'avenir de la nature. Les constantes historiques doivent laisser place au jeu des...
Agent de l'histoire ?

||Lorsque Marx entend « faire descendre la dialectique hégélienne du ciel des idées sur la terre des hommes », il commence par considérer que c'est par son travail que l'homme est producteur d'une Histoire. Bien que, au début de cette dernière, l'accès...
Y a-t-il des domaines, concernant l'existence humaine, dans lesquels on peut légitimement prendre la nature comme modèle ?

||||Qu'on s'en félicite ou qu'on le déplore, la nature est ce à l'égard de quoi l'homme n'en finit pas de prendre ses distances. Dès lors, les modèles auxquels il peut recourir sont de son invention propre, mais ne peuvent provenir de la...
L'existence est-elle d'un ordre qui ne se prête pas à un traitement logique ?

||Vouloir démontrer une existence, c'est prétendre réduire le réel à son traitement logique, c'est-à-dire confondre notre relation au monde et nos capacités logiques à formuler des vérités, qui ne peuvent être conçues comme coïncidant avec le « réel ». Autres sujets —        Est-il ...
Alain et l'avenir

Il y a l'avenir qui se fait et l'avenir qu'on fait. L'avenir réel se compose des deux. Au sujet de l'avenir qui se fait, comme orage ou éclipse, il ne sert à rien d'espérer, il faut savoir, et observer avec des yeux...
Se débarrasser du passé ?

||Le passé d'un homme n'a rien d'inerte ; il est au contraire sans cesse retravaillé, réinterprété à partir des exigences de chaque projet, c'est-à-dire de l'avenir tel que peut le construire une liberté dans le réel. La liberté d'un homme sans passé...
Alain et la perception

Vous dégagerez l'intérêt philosophique du texte suivant, en procédant à son étude ordonnée. La perception est exactement une anticipation de nos mouvements et de leurs effets. Et sans doute la fin est toujours d'obtenir ou d'écarter quelque sensation, comme si je veux cueillir un fruit...
Pourquoi la compréhension de l'histoire ne peut-elle se réduire à une simple chronologie ?

Cournot « S'il n'y a pas d'histoire proprement dite là où tous les événe­ments dérivent nécessairement et régulièrement les uns des autres, en vertu des lois constantes par lesquelles le système est régi, (...) il n'y a pas non plus d'histoire, dans le...
CONSEILS DE MÉTHODE (dissertation et commentaire)

||GRILLE D'AUTOCORRECTION Étape                    Question 1.   Lire le sujet = Le modifiez-vous ? Le considérez-vous dans sa totalité ? Commentaire À éviter. La copie doit traiter tous les aspects de la question.   2.  Poser le sujet    Faites-vous apparaître z Il faut avertir rapide‑ un problème dans                ment le lecteur de...
JEAN-JACQUES ROUSSEAU: résumés et analyses de son oeuvre philosophique

Des deux sortes de dépendance, celle des choses et celle de la société, seule la première doit s'appliquer aux enfants, afin que l'on suive l'ordre de la nature. Il faut aller lentement, au rythme de l'enfant et, surtout, pratiquer une éducation négative:...
DAVID HUME : Enquête sur l'entendement humain - Traité de la nature humaine. Essai pour introduire la méthode expérimentale dans les sujets moraux

La première section identifie « philosophie morale » et « science de la nature humaine », laquelle constitue la base de toutes les disciplines. Hume se situe dans une perspective newtonienne : de même que Newton détermine les lois et les forces...
CHARLES-LOUIS DE S ECONDAT DE MONTESQUIEU : De l'esprit des lois

||Montesquieu est le Newton de la politique : il a appliqué aux lois l'esprit scien­tifique. D'ailleurs, nous vivons dans une société aménagée par Montesquieu, où exécutif, législatif et judiciaire sont, en principe, séparés.   Avant Rousseau, avant les Principes de la philosophie du droit,...
L'homme est-il pleinement l'agent de son devenir ou bien l'histoire est-elle faite par autre chose que l'action humaine ? L'histoire des hommes est-elle leur histoire ?

devient pas pianiste comme un têtard devient grenouille. Ce sont des décisions, individuelles ou collectives, qui ont contribué à nous faire devenir ce que nous sommes. Mais étions-nous totalement libres de les prendre ? Pour devenir pianiste demain, je dois décider aujourd'hui...
LES LUMIÈRES DU XVIIIE SIÈCLE

Quand s'impose l'idée d'un tribunal de la raison soumettant tout à sa loi et privilégiant les faits, la méfiance envers les dogmes reli­gieux et l'argument d'autorité se trouve systématiquement prati­quée. L'Aufklârung (nom allemand de la philosophie des Lumières, de l'allemand Auficliirung, éclaircissement)...
KARL MARX : L'Idéologie allemande - Manifeste du parti communiste - Le Capital Critique de l'économie politique

D'où, pour comprendre ce type d'échange, l'analyse de la transformation de l'argent en capital (section II) et surtout, dans la section III, l'étude de la pro­duction de la plus-value, valeur en contrepartie de laquelle le producteur n'a pas de rétribution. Ainsi s'éclaire...
AUGUSTE COMTE : Cours de philosophie positive - Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique

Après six chapitres consacrés à définir et préciser les notions fondamentales de raison des choses, d'ordre, de hasard et de probabilité, ainsi que leur emploi général, Cournot examine méthodiquement un vaste champ de connaissances humaines (chap. VII à XXIII). Il part de...
Nietzsche : fiches de lecture

C) Seconde dissertation: « La "faute", la "mauvaise conscience" et ce qui leur ressemble » Après s'être penché (Première dissertation) sur tes valeurs morales, Nietzsche se tourne maintenant vers la faute et la mauvaise conscience, en bref vers le sen­timent moral, dont ii...
SOEREN KIERKEGAARD : Post-Scriptum définitif et non scientifique aux Miettes philosophiques (par J. Climacus) - Ou bien... Ou bien (L'Alternative) - Crainte et Tremblement - Le Concept de l'angoisse

C) Deuxième partie : le problème subjectif. Le rapport du sujet à la vérité du christianisme ou: devenir un chrétien La deuxième partie traite du comment: comment devenir chrétien ? comment atteindre la vérité ? Pour Kierkegaard, en effet, « le comment de...
ALEXIS DE TOCQUEVILLE: De la démocratie en Amérique (résumé et analyse)

Si l'égalité risque d'étouffer le désir de liberté, Tocqueville montre comment réciproquement la pratique de la liberté prévient les hommes d'aimer cette forme pernicieuse d'égalité qu'est l'égalité dans la servitude. De la démocratie en Amé­rique a exercé une influence durable sur la...
ARTHUR SCHOPENHAUER: Le Monde comme volonté et comme représentation (Résumé et analyse)

Il n'est donc pas étonnant que Nietzsche, Freud et Bergson se déclarent expli­citement descendants de la pensée de Schopenhauer, même s'ils ont été bien au-delà des prémisses de celui-ci. Il eut une grande influence sur le monde des arts, sur les livrets de...
GEORG WILHELM FRIEDRICH HEGEL : Principes de la philosophie du droit - La Phénoménologie de l'esprit - Encyclopédie des sciences philosophiques

CONCLUSION GÉNÉRALE   Hegel est un point culminant dans la philosophie occidentale. Après lui, rien ne sera comme avant. Ses thèmes ont exercé une formidable influence sur le me siècle et une partie du xx e. De Marx à Lénine, jusqu'à l'École de Francfort,...
FRANCE MÉTROPOLITAINE - RÉUNION SEPTEMBRE 1996 - SÉRIES TECHNIQUES (sauf F11 et F12)

  Aristote « L'être le plus intelligent est celui qui est capable de bien uti­liser le plus grand nombre d'outils : or, la main semble bien être non pas un outil, mais plusieurs. Car elle est pour ainsi dire un outil qui tient lieu...
LE XIXE SIÈCLE (Philosophie)

Enfin, face au système rationnel totalisant (Hegel), Kierkegaard, Schopenhauer et Nietzsche affirment leur originalité et pensent à contre-courant. Le premier donne à voir la subjectivité concrète. C'est sur les ruines de la métaphysique dogmatique et intellectua­liste que la vision métaphysique du monde...
JEAN-PAUL SARTRE: L'imaginaire Psychologie phénoménologique de l'imagination - L'Être et le Néant Essai d'ontologie phénoménologique

B) CHAPITRE II : LE CORPS La conscience, c'est le corps en tant qu'il y a une facticité du pour-soi. Le corps désigne l'aspect contingent de ma situation (ibid., p. 371). Mais il y a aussi le corps-pour-autrui : le corps d'autrui indique...
MARTIN HEIDEGGER : Être et Temps (Sein und Zeit) - Lettre sur l'humanisme

||A)  Introduction C'est à l'Être et à La pensée de l'Être que se réfère d'emblée Heidegger, annon­çant ainsi la substance des développements ultérieurs. Qu'est-ce que la pensée ? L'accès à L'Être : « Ce qui "est" avant tout, est l'Être. La pensée accomplit...
LUDWIG WITTGENSTEIN: Tractatus logico-philosophicus (Résumé et analyse)

Wittgenstein soutient la thèse d'une nature figurative de la langue qui « dépeint » le monde par transposition projective. « Le tableau est une transpo­sition de la réalité » (2.12, p. 33). Ce qu'il doit avoir de commun avec la réalité c'est...
GASTON BACHELARD: Le Nouvel Esprit scientifique - La Formation de l'esprit scientifique

Ce dernier chapitre forme un bilan concernant l'ensemble de l'ouvrage : l'esprit scientifique se constitue comme un ensemble « d'erreurs rectifiées ».   La science décolore, désenchante le monde et lui enlève sa saveur vitale, sa magie existentielle : « D'un seul coup, c'est...
ALAIN: Système des Beaux-Arts - Propos sur l'éducation - Éléments de philosophie (résumé et analyse)

D)   Livre quatrième: « De l'action » L'action suppose le déterminisme, à savoir l'idée qu'un ensemble de causes détermine un ensemble d'effets. Elle ne suppose pas le fatalisme, à savoir l'idée d'un destin irrévocable. Notre avenir n'est pas joué d'avance.   Alain s'attache, en particulier,...
HENRI BERGSON (1859-1941): L'Évolution créatrice - Essai sur les données immédiates de la conscience - Matière et Mémoire. Essai sur la relation du corps à l'esprit

Bergson analyse ici les grandes directions divergentes de l'évolution de la vie. À partir de l'élan originel, La vie se fragmente en manifestations qui s'éloignent de plus en plus de l'harmonie du début, et ce sans qu'il y ait une direction précise...
EDMUND HUSSERL (1859-1938): Méditations cartésiennes - La Philosophie comme science rigoureuse - Idées directrices pour une phénoménologie (ldeen 1)

Quel est donc le dessein de Husserl? Décrire la voie de la connaissance philosophique : « En d'autres termes, la voie qui mène à une connaissance des fon­dements derniers, au plus haut sens du terme, c'est-à-dire à une science philoso­phique, est la...
SIGMUND FREUD (1856-1939): L'Avenir d'une illusion - L'Interprétation des rêves - Introduction à la psychanalyse

Surmonter la détresse puérile : le cri de Freud résonne hardiment. La science permettra le désillusionnement. Freud prolonge ainsi te Feuerbach de L'Essence du christianisme (1841), qui parlait d'une réappropriation de l'essence humaine par l'homme. L'Avenir d'une illusion continue la philosophie des...
HANNAH ARENDT : La Condition de l'homme moderne (résumé et analyse)

||Irréductible à la vie animale, le monde humain se tisse à l'intérieur des rela­tions que les hommes, dans leurs irréductibles différences, entretiennent entre eux. C'est pourquoi il ne dépend que d'eux de bâtir te monde ou de le détruire. Lorsque disparaît la...
Comment expliquer que l'homme transforme la nature ?

||Introduction ·       Le travail est au service des besoins naturels A -Par nature, l'homme ne se suffit pas à lui-même B - L'homme ne travaille qu'en vue du repos C - La transformation illimitée de la nature est contre nature ·       Le travail est en lui-même un...
Toute oeuvre d'art nous parle-t-elle de l'homme ?

||Au-delà des approches sentimentales ou documentaires des oeuvres, on doit admettre qu'elles ne nous « parlent » que de l'homme. Mais c'est toujours de manière indirecte, de biais, ou silencieusement : ce qu'elles affirment, c'est la position de l'esprit relativement à la...
L'ART Série ES, Groupe I et série L, Groupe II, juin 1997

L'ART Série ES, Groupe I et série L, Groupe II, juin 1997   Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant, en procédant à son étude ordonnée. À quoi vise l'art, sinon à nous montrer, dans la nature et dans l'esprit, hors de nous et en nous, des...
LES ÉCHANGES - MONTESQUIEU

L'effet naturel du commerce est de porter à la paix. Deux nations qui négocient ensemble se rendent réciproquement dépendantes : si l'une a intérêt à acheter, l'autre a intérêt à vendre ; et toutes les unions sont fon­dées sur des besoins mutuels. Mais,...
Tout travail est-il servile ?

·    Sujet très classique, et « facile » pour peu que l'on s'attache à la définition philosophique du travail, et non à de simples remarques historiques ou sociologiques. ·    Quels sont les auteurs ayant approfondi le concept de travail ? ·    La formulation de...
LA PRATIQUE ET LES FINS

Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant, en procédant à son étude ordonnée. N'a-t-on pas un mot qui désignerait, non une jouissance comme le mot bonheur, mais qui cependant indiquerait une satisfaction liée à notrre existence, un analogue du bonheur qui doit nécessairement accompa¬gner...
Le vrai nous libère-t-elle ou nous contraint-elle ?

||Dans quelque domaine que ce soit, l'appropriation de la vérité est pénible. Mais c'est bien ce qui fait son prix, et lui confère une capacité en réalité libératrice : la façon dont elle nous oblige ensuite à certains com­portements aboutit dialectiquement à...
Homme libre et déterminisme naturel ?

Les deux affirmations proposées sont compatibles. Elles n'impliquent pas que l'homme n'obéisse plus à aucune loi. Elles signifient bien plutôt que les lois qu'il observe sont en priorité celles que produit sa liberté (lois de la morale, ou politiques).||  Peut-on affirmer à la...
LEIBNIZ : Nouveaux Essais sur l'entendement humain - Principes de la philosophie ou Monadologie

Leibniz ne serait-iL pas aveugle au tragique du monde ? En refusant d'isoler La souffrance humaine du tout de l'univers, il a pu édifier une doctrine de l'harmonie universelle. Le tout de l'univers est bon. D'où l'escamotage du tragique. Cette doc­trine grandiose...
MICHEL DE MONTAIGNE (1533-1592) : Les Essais (Résumé et analyse)

Montaigne se soucie aussi de l'éducation (I, XXVI), de l'amitié (I, XXVIII). Qu'un ami véritable est une douce chose ! Ce premier livre des Essais porte forte­ment la marque de l'amitié avec Étienne de La Boétie (« Parce que c'était moi, parce...
MACHIAVEL (1469-1527): Le Prince - Résumé et analyse

L'ordre politique exige une conduite rationnelle. C'est cette dernière que Machiavel dévoile dans sa vérité, hors du champ des valeurs morales. De nombreux hommes d'État, y compris à l'époque contemporaine, ont médité Le Prince et fondé leur action sur l'analyse de Machiavel:...
JOHN LOCKE (1632-1704): Deux traités du gouvernement civil (résumé et analyse)

Locke a montré que le contrat social est un consentement libre. Il a ainsi, à travers la critique de l'absolutisme, exprimé l'évangile du libéralisme. La philoso­phie politique de Locke aura un retentissement considérable, en Angleterre d'abord, où le régime constitutionnel se réclame...
L'aube des temps nouveaux

||La « Renaissance » est la période historique allant du xve siècle à la fin du xvie siècle. Correspondant aux débuts des « Temps modernes », elle exprime l'essor intellectuel provoqué par le retour aux idées et à l'art gréco-latins. Un âge nouveau   Ce...
La pratique et les fins

  LE TRAVAIL LES ÉCHANGES 1. LE TRAVAIL 184 Qu'est-ce qui pousse l'homme à travailler ? STRASBOURG, JUIN 1983: C ET D. 185 Le travail est-il une obligation, une contrainte, ou une néces¬sité ? ROUEN, JUIN 1983: B. 186 Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant à partir de son étude...
La connaissance et la raison

  LE LANGAGE 1. LANGAGE 95 Héritage de mots, héritage d'idées. POITIERS, JUIN 1983: B. 96 Les mots nous éloignent-ils des choses ? REIMS, JUIN 1983 C ET D. 97 En quoi le langage est-il spécifiquement humain ? ROUEN, JUIN 1983 B. 98 Dégagez l'intérêt philosophique de ce texte à partir...
L'homme et le monde

L'homme et le monde LA CONSCIENCE 1 Peut-on considérer le corps comme le malheur de la conscience ? AIX-MARSEILLE, JUIN 1983 : A. 2 La conscience peut-elle errer ? PARIS-VERSAILLES-CRÉTEIL, JUIN 1983: C et D. 3 Pourquoi l'homme peut-il parfois désirer l'inconscience ? CAEN, SEPTEMBRE 1982 • B. 4 La...
Les cicatrices d'acné

  Ma soeur qui a dix-huit ans soigne son acné depuis huit mois. Ça va mieux. Elle n'a plus de boutons pour le moment mais elle doit continuer tous les médicaments. Le gros problème, c'est qu'elle a des cicatrices, peut-être parce qu'elle ne n'est...
Les morpions

  Je voudrais savoir ce que l'on appelle «les morpions». - Comment les reconnaître? D'où viennent-ils? - Comment les attrape-t-on? - Où vivent-ils sur le corps? - Sont-ils dangereux et comment s'en débarrasser ? ...
Extrait de Théophile de Viau, Pyrame et Thisbé. Commentaire

Cette scène clôt l'histoire tragique des amours de Pyrame et Thisbé en réunis­sant les deux amants dans la mort, dans une mise en scène émouvante par la parole et les images. Elle se rapproche du dénouement* de Roméo et Juliette, qui continue...
Paul Verlaine, Après trois ans. Commentaire complet

Verlaine brosse donc un paysage à la Watteau, tout en nuances sensuelles. Ce tableau est le lieu de l'expression des sentiments du poète, qui tente de calmer son inquiétude en affirmant que le temps n'est rien, en niant ses ravages, mais qui...
Les obsèques de la lionne (La Fontaine)

Analyses stylistiques précises, même si celles-ci ne sont pas toujours claire­ment interprétées. Des remarques justes dans la première partie. Votre deuxième partie est moins pertinente car vous parlez de « virtuosité » du langage. Cela pourrait être dit de n'importe quel texte...
Comparez les différents textes du corpus.

Analyse du corpus Ce corpus est composé de deux essais (textes 1 et 3), d'un apologue (texte 2) et d'un dialogue argumentatif (texte 4). Pour traiter ce sujet, une bonne connaissance de l'objet d'étude « Convaincre, persuader, délibérer : formes et fonctions de...
Comment la versification contribue-t-elle au grandissement épique ?

Analyse du corpus Ce corpus n'est composé que de trois textes ; pourtant, ils sont assez longs et l'en­semble est imposant. Il n'en faut pas moins lire les trois scènes avec la plus grande attention. Elles présentent...
Où se trouvent Les didascalies? Quels intérêt& présentent-elles?

Analyse du corpus Ce corpus de textes de théâtre est composé de trois extraits de scène d'exposition*. C'est ce que le spectateur découvre lorsque le rideau se lève, ce que le lecteur découvre en ouvrant le livre. Mis à part ce point commun, les textes...
Boulimique après le départ de sa mère

  J'ai dix-huit ans et je suis fille unique. Depuis que je suis seule avec mon père (ma mère nous a quittés il y a un an), je n'arrête pas de manger, je suis boulimique, je me réveille la nuit pour aller dans...
Boudin

Tous mes copains et aussi mes copines me traitent de «boudin». Il y en a même un qui m'a dit «grosse vache». C'est vrai que je suis trop grosse car je pèse 70 kilos, je n'ai pas encore quatorze ans et je ne suis...

Les auteurs du programme de philosophie

Platon - Aristote - Épicure - Lucrèce - Sénèque - Cicéron - Épictète - Marc-Aurèle - Plotin - Augustin - Averroès - Thomas d'Aquin - Ockham - Machiavel - Montaigne - Hobbes - Descartes - Pascal - Spinoza - Locke - Malebranche - Leibniz - Vico - Berkeley - Montesquieu - Hume - Rousseau - Diderot - Kant - Hegel - Schopenhauer - Tocqueville - Comte - Cournot - Stuart Mill - Kierkegaard - Marx - Nietzsche - Freud - Husserl - Bergson - Alain - Russell - Bachelard - Heidegger - Wittgenstein - Popper - Sartre - Arendt - Merleau-Ponty - Levinas - Foucault

Les Notions du Programme de philosophie

LE SUJET : 
La conscience - La perception - L'inconscient - Autrui - Le désirLes passions - L'existence - Le temps


LA NATURE - LA CULTURE :
Le langage - L'art - La technique - Le travail - La religion


LA CONNAISSANCE - LA RAISON :
La théorie - L'expérience - La démonstration - La logique - Mathématique - L'interprétation - La vérité - Le vivant - La matière - L'esprit


LA POLITIQUE :
La Justice - Le Droit - L'État - Le pouvoir - La sociétéL'histoire - La violence


LA MORALE :
La responsabilité - La liberté - Le devoir - La personne - Le bonheur - La métaphysique - La philosophie

Les repères philosophiques

Absolu / Relatif - Abstrait / Concret - En acte / En puissance - Analyse / Synthèse - Cause / Fin - Contingent / Nécessaire / Possible - Croire / Savoir - Essentiel / Accidentel - Expliquer / Comprendre - En fait / En droit - Formel / Matériel - Genre / Espèce / Individu - Idéal / Réel - Identité / Égalité / Différence - Intuitif / Discursif - Légal / Légitime - Médiat / Immédiat - Objectif / Subjectif - Obligation / Contrainte - Origine / Fondement - Persuader / Convaincre - Ressemblance / Analogie - Principe / Conséquence - En théorie / En pratique - Transcendant / Immanent - Universel / Général / Particulier / Singulier - Rationnel / Raisonnable

Devoir de philosophie.com : le site d'aide à la dissertation et au commentaire de texte en philosophie