LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2005-8-8


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
Qu'est-ce qu'un sauvage ?
Pourquoi vaut-il mieux un droit injuste qu'un droit naturel ?
Pourquoi tant de haine ?
l'émotion peut-elle se substituer à la réflexion ?
La loi, de quel droit ?
En quoi le passé nous importe-t-il ?
En finir avec l'histoire a-t-il un sens ?  
Comment définir philosophiquement la volonté ? DÉFINITION (lat. definire, borner, fixer les limites) Log. Opération qui consiste à déterminer l'ensemble des caractères essentiels d'un concept. Ainsi, une définition n'est pas purement descriptive : elle dit moins tout ce qu'est une chose que ce qu'elle ne peut pas ne pas être, autrement dit ce qui lui est strictement nécessaire pour être ce qu'elle est. « La définition fait connaître ce qu'est la c...
Comment comprenez vous le sens du mythe de Prométhée ? ·         En ce sens, ce mythe est l'expression parfaite d'un sentiment humain compris comme manque originaire mais, a fortiori et par conséquent, comme spécificité d'un être qui ne doit sa survie qu'à lui-même. C'est d'ailleurs comme ça que l'on peut interpréter le vol du feu par Prométhée : obligé, pour survivre, et pour faire survivre l'humanité, d'utiliser son intelligence et sa ruse.     II-                Le mythe de Prométhée : la...
Chercher un sens a sa vie, est-ce chercher la vérité ? SENS (lat. sensus; de sentire, sentir, juger) Mot qui rencontre en français trois grandes acceptions bien distinctes : soit il désigne toutes sortes de facultés, faculté de sentir ou de juger (1), soit il est syn. de signification (2), soit il évoque simplement l'orientation d'un mouvement (3). 1. Terme équivoque qui désigne aussi bien la faculté d'éprouver des sensations (l...
Châtier, est-ce faire honneur au criminel ?
Changer est ce devenir quelqu'un d'autre ? Avec le cogito et le « je pense donc je suis », Descartes fonde la souveraineté du sujet. Le moi véritable témoigne de nos actes : « l'âme n'est pas une chose, l'âme est acte » (Alain). L'âme c'est donc le sujet en acte. Or le sujet qui décide est atemporel, ses décisions sont variables au cours du temps mais c'est toujours le même « moi » qui décide   2- Critique de la permanence du sujet : On serait bien en peine de définir u...
Changer d'avis est-ce faire acte de liberté ? ||La première démarche consiste à se demander quels sont les termes qui sont mis en opposition dans cette question. Ici, il s'agit évidemment d' « avis » (et même « changer d'avis ») et « liberté » Alors pourquoi opposer ces deux mots ? Peut-être pour mettre en avant l'ambiguïté que soulève l'idée d'opinion qui, comme on le sait, est une ennemie farouche de la philosophie. Et l'expression « changer d'avis »met précisément ...
Chacun a-t-il le droit de penser ce qu'il veut ? ||■ Un constat. Descartes, dans sa Quatrième Méditation, a souligné que nous sommes doués d'une volonté infinie qui nous donne le pouvoir de douter de tout, y compris de refuser la vérité, sans «qu'aucune force nous y contraigne». En ce sens, chacun a bien en effet le pouvoir de penser ce qu'il veut. ■ Le problème. Cependant, ce pouvoir de penser confère-t-il à chacun le droit de penser ce qu'il veut? Et si le droit de penser était r...
Ceci n'est pas de l'art : peut-on justifier ce jugement ? ||Qu’est ce que l’art ? Beaucoup de théoriciens ont tenté de cerner l’art et de l’enfermer dans une définition, or ils se sont vite heurter à des débats sans fin. Même si la notion d’art à évoluer à travers l’histoire, nous ne pouvons en esquisser une définition rigide. L’œuvre d’art est le produit d’un artiste, la finalité de sa sensibilité : son don de sa vision du monde. Or, il faut s...
Ce qui est réel pour l'homme est-il seulement ce que je peux appréhender par les 5 sens ?
Ce qui est inéchangeable est-il sans valeur ? ||Qu’est-ce qui fait la valeur d’une chose ? La valeur d’une chose est toujours fondée sur sa propriété à être échangée contre une autre chose. La monnaie sert d’intermédiaire entre les deux choses. L’apparition de la monnaie nous fait interroger sur ce qui fait véritablement la valeur d’une chose ou d’un objet. Ce qui ne s’échange pas, ce qui ne fait pas l’objet de cette transaction numéraire...
Ce qui appartient a l'histoire est-il par la même inactuel ? || Eléments de définition ® Histoire = du grec historia, qui signifie recherche, chercher à savoir, rapporter ce qu’on sait. 1° Transformation dans le temps des sociétés humaines ; succession des états par lesquels passe une réalité (individu, pays, civilisation, théorie, champ culturel, etc.) 2° Discipline scientifique qui est l’étude de l’histoire en ce premier sens et qui a pour objet  sa reconstitution et son explicat...
Ce que vaut ma pensée vaut-il mieux que l'opinion commune ?
Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. ? || En tant qu’êtres humains conscient de nous-mêmes, capables de choix, nous pouvons, contrairement aux animaux déterminer notre vie, lui donner un sens, une direction. Cependant notre liberté n’est pas absolue, la conscience ne se meut pas dans une fiction qu’elle construit mais bien dans la vie réelle avec ses lois et ses obstacles. Dès lors quoique conscients, échappe-t-on vraiment à une détermination vitale ? Notre conscienc...
Calculer, est-ce penser ? .../... Si Heidegger dit que la science ne pense pas, c'est parce qu'il attribue un sens spécifique au mot «penser». Ce sens n'est d'ailleurs pas facile à saisir, et il reste, pour Heidegger, plutôt l'objet d'un questionnement que d'une définition. Car «définir», ce serait encore rester dans un mode de pensée conforme à la métaphysique et à la science occidentale, et...
Beauté, résultat d'une technique ou de l'inspiration ?
Avons-nous des responsabilités envers des générations futures ? ||Que ce soit moralement ou juridiquement, chacun doit répondre de ses actes devant autrui, par exemple pour les torts qu'il aurait pu lui causer. La responsabilité suppose donc qu'existe un autre, qui ait des droits et qui puisse les défendre. Mais qu'en est-il de la responsabilité devant des personnes virtuelles ? Y en a-t-il seulement une ? La question se pose notamment lorsqu'il s'agit de se demander si les hommes peuvent être responsables de...
Avons-nous besoin de héros ? ||A quels types de besoins le héros peut-il répondre ? Interrogez-vous par ailleurs sur les dimensions dans lesquelles ce sujet fait sens. Qui a besoin de héros ? La société ? La politique doit-elle s'appuyer sur des héros fondateurs et pourquoi ? L'histoire se nourrit-elle de héros ? Si le héros répond à un besoin, ne devient-il pas finalement une figure finalement très artificielle ? On crée en effet des héros qui sont censés répondre à ces bes...
Avons-nous a faire connaître aux autres le contenu de notre conscience ?
Avoir une opinion équivaut-il à exercer son jugement ?
Avoir conscience est ce simplement savoir ?
Avoir confiance en soi-même, est-ce une illusion ? Devant un tel sujet la réaction immédiate est dubitative : comment pourrais-je douter d'une assurance que je vois se manifester chez moi ou chez autrui en maintes circonstances ? Je sais tout de même faire la différence entre quelqu'un d'audacieux et quelqu'un de timide, et, face aux exigences du quotidien, je sais que ces deux attitudes entraînent des résultats opposés. Il ne doit donc pas s'agir de la notion de confiance dans son acception la p...
Avoir confiance en soi est ce connaître ?
Autrui peut il m'apprendre sur moi-même quelque chose que je ne sais pas ? AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.CHOSE Gén. Tout ce dont on pose l'existence. Méta. Pour Kant, la « chose en soi » subsiste indépendamment du sujet qui se la représente. Ne pouvant être l'objet d'aucune Expérience , elle n'est pas un objet de conn...
Autrui est-il insaisissable ? AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.
Autrui est-il celui qui m'échappe ? AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.
l'homme peut-il connaître les commandements divins ?
Est-ce parce qu'il est semblable ou différent qu'autrui constitue mon identité ?

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo