LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2010-7-22


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
Peut-On Traduire ? Pourtant, traduire peut il se limiter Ă  une opĂ©ration oĂč rien ne se perd Ă  charge que rien ne se crĂ©e ? Non car la traduction n'est pas une translation sans perte, elle ne peut se rĂ©duire Ă  constituer un quelconque enchainement de mot. En effet, traduire un texte mot Ă  mot reviendrait Ă  produire un texte dĂ©nuĂ© de sens car selon les langues l'ordre des mots peut ĂȘtre trĂšs diffĂ©rent.  Une traduction est la restitution d’un or...
La conscience est-elle fiable ? Tout d’abord, le terme « conscience de soi » dĂ©signe l’aptitude d’un ĂȘtre humain Ă  ĂȘtre conscient de ses capacitĂ©s, de ses besoins et de son existence Ă  travers la vision d’un autre ĂȘtre humain. (Hegel). Il dĂ©signe aussi la capacitĂ© humaine de connaĂźtre ses propres Ă©tats psychiques : Je pense que je pense. En effet, dĂšs le moment oĂč un enfant commence Ă  parler de lui Ă  la premiĂšre personne , il se dĂ©finit lui-mĂȘ...
Peut on rompre avec le passé? Cependant une telle rupture pourrait avoir des consĂ©quences fĂącheuses, consĂ©quences nombreuses que nous allons Ă©tudier dans cette deuxiĂšme partie. La fuite que nous Ă©voquions dans une premiĂšre partie, la fuite d'un lourd passif, mĂȘme si l'homme est capable de tout recommencer Ă  zĂ©ro, ne sera bĂ©nĂ©fique que si l'individu tire leçon de ses expĂ©riences antĂ©rieures, d'oĂč l'intĂ©rĂȘt de connaĂźtre son passĂ©: il nous permet, justem...
PEUT-ON REFUSER DE DOUTER ?    Analyse des termes de la question :    - peut-on :  - est-il possible  - est-il permis (a t-on le droit... juridiquement, moralement)    - refuser : ne pas faire qqch volontairement    - refuser tjs / refuser parfois    - douter : dĂ©finition du verbe « douter » : HĂ©siter Ă  croire ; ne pas avoir confiance en quelqu'un ; ĂȘtre dans l'incertitude.    Il y a plusieurs façons de douter :    - doute ordinaire dont tout le mo...
Dissertation gratuite: « Peut-on penser par soi-même sans se soucier de ce que pensent les autres ? » J’ai une activitĂ© intellectuelle donc je pense, de lĂ  je constate mon existence, « je pense, je suis ». Mais, je constate aussi que j'ai constatĂ© mon existence : je constate donc qu'il existe en moi une capacitĂ© de rĂ©flexion sur moi-mĂȘme dĂ©s lors, je pense par moi-mĂȘme.  Suis-je pour autant solitaire dans ma pensĂ©e ? Non ! Je suis un ĂȘtre social et de ce fait je vis avec autrui, avec lequel je me confronte afin qu’il me rec...
Peut-on penser l'art sans référence au Beau ? Si nous nous plaçons dĂ©libĂ©rĂ©ment en cette fin du XX° siĂšcle, tous ceux qui ont rapport Ă  l’art, renonçant Ă  la dĂ©finir, savent nĂ©anmoins comment et de quoi ils l’ont affranchit : de cette nĂ©cessitĂ© occidentale d’impliquer l’art Ă  la recherche du Beau, de l’associer au bon goĂ»t et au plaisir dĂ©sintĂ©ressĂ© dont Kant a prĂ©sentĂ© la thĂ©orie achevĂ©e : la rĂ©volte obstinĂ©e de l’artiste contre la tyrannie du beau, ... ???
Dissertation : Peut-on parler d'un droit à la vie ? ||Le droit ne dĂ©crit pas une rĂ©alitĂ©, mais se rĂ©fĂšre Ă  une valeur ; il ne dit pas ce qui est, mais ce qui doit ĂȘtre. Ce qui est ne se choisit pas, ce qui est existe, mais ce qui doit ĂȘtre se choisit et se discute. Ne pouvant juger du droit par rapport Ă  une rĂ©alitĂ© donnĂ©e, il faut pour l’apprĂ©cier, discuter de la valeur sur laquelle il se fonde. La vie peut elle ĂȘtre une valeur ? Peut-on parler d’un droit Ă  la vie ? || ???
Dissertation gratuite: Peut-on justifier une opinion ?   DĂ©finition de l’opinion : L’opinion est un jugement subjectif sur quelque chose, qui s’accompagne de certitude. Mais c’est un jugement qui n’est pas tirĂ© de façon nĂ©cessaire d’une connaissance antĂ©rieure. C’est Ă  peu prĂšs un syllogisme dont la conclusion serait donnĂ©e mais pas les prĂ©misses (majeure, mineure). Au contraire, une connaissance valable pour tous (objective), se donne avec un raisonnement qui tire de ...
Dissertation gratuite: Peut on juger objectivement de la valeur d'une culture ? Depuis tout temps, les hommes se regroupes et adoptent ainsi le mode de vie, les droits, les tradition et les croyances de leurs groupes sociĂ©tĂ©s. Ces groupes sociales, que l'on nomme culture diffĂ©rent d'une rĂ©gion Ă  l'autre et mĂȘme si on note quelque points communs elles , il existent surtout de grandes oppositions. L'Ă©tude de ces sociĂ©tĂ©, appelĂ©s ethnologie nous permet de mieux les comprendre et les connaitre, mais mĂȘme si grĂą...
Peut on assimiler religion et superstition? ||  La religion est un fait aussi diversifiĂ© qu'universel, on trouve toute sortes de religion Ă  travers notre monde, la religion est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui dĂ©finissent les rapports de l'ĂȘtre humain avec le sacrĂ© ou la divinitĂ©. Une religion particuliĂšre est dĂ©finie par les Ă©lĂ©ments spĂ©cifiques Ă  une communautĂ© de croyants : dogmes, livres sacrĂ©s, rites, cultes, sacrements, prescriptions e... ???
Dissertation gratuite: Penser est-ce calculer ?   Le verbe, ’’penser’’ dĂ©signe un acte, prĂ©cisĂ©ment l’acte de mise en Ɠuvre de la pensĂ©e. Le mot pensĂ© a cependant un sens plus large. La pensĂ©e est en premier lieu soit l’activitĂ© du mental dans toutes les formes d’idĂ©ation, ce qui enveloppe aussi l’imagination, le souvenir, la rĂȘverie, mais aussi le dĂ©lire ou l’hallucination. En ce sens, le rĂȘve est une pensĂ©e. Le rĂȘveur « pense » et pense beaucoup et po...
Dissertation gratuite: N'y-a-t-il de vrai que le vérifiable ? Dans l’Evangile, Thomas ne croyant pas Ă  la rĂ©surrection de JĂ©sus prononce cette phrase : « Je ne crois que ce que je vois ». De fait, il ne croira cette affirmation vraie que lorsqu’il aura vĂ©rifiĂ© et vu JĂ©sus. Dans ce cas, la vĂ©ritĂ© n’existe que par la vĂ©rification. Pouvons-nous pour autant dire qu’il n’y a de vrai que le vĂ©rifiable ?    Le mot « vrai » renvoie au terme « vĂ©rité » qui dĂ©signe une adĂ©q...
N'y a-t-il de moralité qu'intéressée ? La morale peut ĂȘtre dĂ©finie comme l’ensemble des jugements relatifs au Bien et au Mal, concernant les actes humains. De tels jugements ne sont pas de simples constats, mais des apprĂ©ciations, des jugements de valeurs. La rĂ©flexion sur de tels jugements est un systĂšme normatif rationnel. On peut donc dire que la morale est Ă©gale Ă  l’éthique. Si, par dĂ©finition, le terme « intĂ©rĂȘt » dĂ©signe ce qui importe, ce qui est Ă  son...
Naît-on libre ou a-t-on à le devenir ?   « Être libre, c'est faire ce que je veux » : telle est la dĂ©finition la plus courante de la libertĂ©, un homme « libre », selon cette idĂ©e, agit Ă  sa guise sans y ĂȘtre contraint ni empĂȘchĂ©. Un Homme ne serais donc pas libre lorsqu'on contraint sa volontĂ© par des rĂšgles, des ordres et des lois. Être libre serait alors la condition naturelle de l'homme, et la sociĂ©tĂ© en serait le marqueur de son esclavage. D’aprĂšs la DĂ...
Dissertation gratuite: L'Oeuvre D'Art Doit-Elle Être Nécessairement Belle ? Si l’on prend la dĂ©finition du sens commun attribuĂ©e Ă  l’Ɠuvre d’art, il est dit que c’est le rĂ©sultat de la crĂ©ation esthĂ©tique d’un artiste. Il convient dĂšs-lors de s’interroger sur ce qu’est l’esthĂ©tique qui est dĂ©finit comme la science du beau dans la nature et dans l’art. L’Ɠuvre d’art est alors le fruit d’une crĂ©ation artistique esthĂ©tique et donc belle. Art et beautĂ© semble donc indissociable. Dir...
L'obéissance est elle incompatible avec la liberté ? La libertĂ©... Un grand mot qui fait rĂȘver, que tout le monde prĂŽne et que personne ne peut avoir. On vit en sociĂ©tĂ© donc on obĂ©it Ă  des lois, Ă  des rĂšgles. La libertĂ© paraĂźt donc impossible si on la prend dans son sens premier, c'est Ă  dire pouvoir faire tout ce que l'on veut, quand on veut, oĂč l'on veut. L'obĂ©issance est donc incompatible avec cette vision car obĂ©ir Ă  une force supĂ©rieure inclus forcĂ©ment de perdre le libr...
L'IMAGINATION NOUS ECARTE-T-ELLE DU REEL ? || L'imagination a pour fonction de produire des images qui se basent sur le rĂ©el ou s'en Ă©loigne au contraire. En d'autres termes, l'imagination produit des images empruntĂ©es Ă  la rĂ©alitĂ©, copies plus ou moins conformes du rĂ©el. L'imagination a donc plusieurs fonctions, elle peut ĂȘtre reproductrice, c'est Ă  dire basĂ©e sur un fait rĂ©el, une perception, ou elle peut ĂȘtre crĂ©atrice. Dans ce dernier cas, l'imagination manifeste un... ???
Ressources gratuites: L'exploitation technique de la nature constitue-t-elle un idéal pour l'humanité ? A la place de la forĂȘt amazonienne, les paysans brĂ©siliens exploitent les terrains rĂ©cupĂ©rĂ©s afin de cultiver de la canne Ă  sucre. Au premier abord, cela aide leur lutte quotidienne contre la pauvretĂ©. Cependant la dĂ©forestation est une question grave pour ce qu’on appelle le poumon de la planĂšte. Cela pose donc le problĂšme : l’exploitation technique de la nature constitue-t-elle un idĂ©al pour l’humanité ? L’exploitatio...
L'Expérience Sensible Permet-Elle De Fonder La Connaissance?   L ‘origine de la connaissance humaine a toujours intriguĂ© les plus grands penseurs de nos temps. Oui, cette notion trĂšs importante de connaissance bien allouĂ©e a l’espĂšce humaine reprĂ©sente tous nos savoirs, nous permets d’avoir des compĂ©tences et est le fait mĂȘme de connaĂźtre. Plusieurs grands philosophes ont bien argumentĂ© leurs diffĂ©rents points de vue, mais aucune rĂ©ponse n’a su ĂȘtre Ă  la hauteur pour bien rĂ©po...
L'Etat Est-Il Meilleur Pour La Société Que L'Absence D'Etat?   L'Ă©tat dĂ©signe l’ensemble des institutions qui organisent une sociĂ©tĂ© sur un territoire donnĂ©. La notion d'État suppose non seulement la permanence du pouvoir, c'est-Ă -dire que l'État n'apparaĂźt que lorsque le pouvoir s'institutionnalise. Mais Ă©galement une « chose publique » c'est-Ă -dire si le pouvoir de l'État n'appartient pas Ă  son dĂ©tenteur, c'est qu'il dĂ©finit un espace public, communs Ă  tous. Craindre dĂ©signe le fai...
L'Etat doit-il satisfaire l'opinion publique? Si l’on considĂšre l’Etat comme une organisation politique et juridique et non dans le sens gĂ©ographique, on peut s’apercevoir qu’il est en Ă©troite relation avec la sociĂ©tĂ©, car celle-ci est, en outre la cause de son existence. Une sociĂ©tĂ© est un ensemble d’individus qui cohabitent dans un mĂȘme espace .Ils ont par consĂ©quent besoin d’une certaine structure et de rĂšgles pour vivre en paix, et c’est cette structure que d...
LES VALEURS MORALES SONT-ELLES RELATIVES ? La distinction entre Ăąme et corps, esprit et matiĂšre diminue peu Ă  peu. De plus en plus, on crĂ©Ă©e des machines trĂšs performantes, et au cours du temps la science arrive Ă  expliquer le mĂ©canisme de l’homme.  Nous avons deux principes vitaux : notre esprit pensant et notre corps matĂ©riel. Soit les deux sont confondus, soit l’un domine l’autre. C’est un grand combat entre mĂ©canicistes et vitalistes. Mais certaines choses qui ...
Les théories scientifiques sont-elles des croyances justifiées? Les thĂ©ories scientifiques sont-elles que des croyances justifiĂ©es ? Qu’est ce qui dĂ©termine ou non une croyance ? Une croyance est par dĂ©finition un assentiment de l’esprit Ă  une vĂ©ritĂ© pas nĂ©cessairement sensĂ©e. Une croyance justifiĂ©e mĂȘle donc Ă  la fois un consentement de l’esprit et une vĂ©ritĂ© qui est alors justifiĂ©e, donc dĂ©montrable, basĂ©e sur des faits rationnels amenant Ă  une conclusion dĂ©ductible. Qu’es...
Le Travail Peut-Il Transformer L'Homme ? || Peut-on penser que le travail n'est simplement que le propre d'un ĂȘtre soumis Ă  la nĂ©cessitĂ© de travailler afin de survivre ou bien que le travail contribuerait Ă  l'accomplissement de chacun, Ă  une libĂ©ration vis Ă  vis des contraintes extĂ©rieures et ainsi transformer l'homme ?    Au sens courant, le travail dĂ©signe une activitĂ© ayant pour but de produire quelque chose d'utile, de transformer ce que la nature nous donne dĂ©jĂ ... ???
Le travail peut-il nécessairement nous humaniser ? Mais en quoi plus prĂ©cisĂ©ment le travail est-il spĂ©cifiquement humain ? Selon Marx, le travail est l’essence de l’homme. C’est en transformant la nature qu’il obtient le dĂ©veloppement de ses facultĂ©s physiques et intellectuelles. En effet il explique dans Le Capital que ce que les animaux font de maniĂšre plus parfaite que l'homme, relĂšve de l'instinct, tandis que ce que l'homme produit relĂšve de l'esprit. La vision du travai...
Sujet : Le travail est-il ce qui humanise l'Homme ? Autrefois, l’Homme vivait dans son Ă©tat naturel. Ce concept d’ « état de nature » Ă©tait central dans la philosophie des « philosophes des lumiĂšres » qui supposaient que c’était dans cet Ă©tat que l’Homme vivait Ă  l’origine, soit avant la crĂ©ation de la sociĂ©tĂ©. L’Homme vivait alors dans une anarchie naturelle dans laquelle il satisfaisait de son propre chef ces besoins primaires. De ce fait, la notion mĂȘme de t...
CITATION DE LEON BLOY SUR LE SPORT « Le sport est le plus sĂ»r moyen de produire une gĂ©nĂ©ration de crĂ©tins malfaisants » LĂ©on BLOY    Le sport, qu’est ce que ce mot signifie-t-il ? Dans la sociĂ©tĂ© actuelle, il est souvent synonyme de personnes dĂ©chaĂźnĂ©es, de stades bondĂ©s, de dopage, de non-respect et de paris. LĂ©on Bloy dĂ©crit le sport comme un excellent moyen de produire une gĂ©nĂ©ration d’idiots nuisibles Ă  autrui. Mais est-ce vraiment cela, le spor...
RESSOURCE GRATUITE: Le silence a-t-il un sens ? Le silence. Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, oĂč le bruit et le bavardage semblent ĂȘtre devenus la rĂšgle d’or, le silence est une exception. Il est vrai que la valeur du silence paraĂźt nous Ă©chapper, et l’on semble le fuir, comme s’il pouvait nous rĂ©vĂ©ler des choses que l’on voudrait se cacher. Ou bien est-ce seulement parce qu’il nous paraĂźt inutile et sans signification aucune, que nous ne le recherchon...
Le Réel, Est-Ce Ce Qui Saute Aux Yeux ? Ce qui saute aux yeux, c’est ce qui est Ă©vident, ce qui est manifeste, ce qui s’impose. DĂšs lors quoi de plus Ă©vident que le rĂ©el? Le rĂ©el, c’est la totalitĂ© de ce qui existe. Et ce qui est certain, pour l’homme, c’est que ce qui l’entoure existe, donc est rĂ©el. A priori, c’est donc le rĂ©el qui saute aux yeux, perçu par la sensibilitĂ© humaine. Mais cependant, ce qui est perçu n’est pas forcement rĂ©el, et chaque ho...
Le pouvoir technique est-il sans limite ?  La technique dĂ©signe l'ensemble des moyens inventĂ©s par l'homme pour travailler, transformer la nature et changer l'ordre du monde. Des outils les plus simples aux machines robotiques les plus complexes, le dĂ©veloppement de la technique apparaĂźt donc Ă  travers l'histoire comme un “progrĂšs” constant. Du silex jusqu'Ă  la conquĂȘte de l'espace, en passant par l'avĂšnement de l'imprimerie, de la machine Ă  vapeur, des instruments d... ???
COMMENTAIRE DU TEXTE DE JANKELEVITCH: LE PARDON Le pardon est mort dans les camps de la mort, L’imprescriptible, texte de 1971 est publiĂ© pour maintenir jusqu’à la fin des temps le deuil des victimes de la barbarie nazie. Ce texte est une rĂ©action Ă  un projet de 1965 concernant la prescription des crimes de guerre. Ce projet tient Ă  une dimension juridique qui vise Ă  prescrire tous les crimes et dĂ©lits, passĂ© le dĂ©lai de vingt annĂ©es. Le texte nous interroge sur une double d...
Le doute est-il l'échec de la pensée ? L’erreur est de maniĂšre commune le signe de l’échec de la pensĂ©e. L’intelligence se trouve en Ă©chec lorsqu’elle n’arrive pas Ă  connaĂźtre une chose, lorsqu’elle n’arrive pas Ă  se dĂ©terminer dans le jugement. Au final, il s’agit de penser les limites et les conditions de la connaissance vraie, qu’elle soit thĂ©orique ou pratique. Ainsi douter, compris comme la crainte que la contradictoire soit vraie, est-il l’éche...
Le Concept D'Inconscient Est-Il Une Excuse À L'Irresponsabilité ? Selon beaucoup de philosophes, comme par exemple Sigmund Freud, pĂšre de la psychanalyse, la part inconsciente d’un sujet pensant est bien pus grande que sa part consciente. Cet Ă©tat de fait pose un problĂšme majeur et Ă  la philosophie et Ă  la sociĂ©tĂ©. En effet, un individu inconscient de ses actes peut donc nier qu’il en est responsable, puisqu’il ne sait mĂȘme pas qu’il les a commis. En ce cas, il est important de savoir si, p...
L'éducation rend-elle l'être humain libre ? La question de l’éducation par rapport Ă  l’homme libre est une question Ă©pineuse puisque nous pouvons percevoir l’éducation de plusieurs maniĂšres. Nous pouvons l’interprĂ©ter d’abord comme Ă©tant un Ă©norme bagage de connaissances que nous avons absorbĂ© tout au long de notre vie ou encore, nous pouvons la percevoir comme Ă©tant un bagage culturel qui nous Ă  Ă©tĂ© transmis. Personnellement, je crois plutĂŽt que l’éducation...
L'Art ne S'Adresse-T-Il Qu'A Nos Sens ? L’art est immortel. Tandis que les styles changent dramatiquement au cours des annĂ©es, elle est toujours prĂ©sente, et toujours diffĂ©rentes. Chaque Ɠuvre, que ce soit une peinture, une chanson, ou une danse est unique, diffĂ©rente de celle qui la prĂ©cĂšde et celle qui la succĂšde. L’art est une activitĂ© humaine, mais Ă©galement le produit de cette activitĂ©. Un produit crĂ©Ă© avec l’imagination et la crĂ©ativitĂ© de l’individu, ...
L'art est-il évasion de la réalité ?   || 1. On appelle art toute activitĂ© humaine, d’une part en tant qu’elle se distingue de – voire, permet de s’arracher Ă  - la nature, d’autre part en tant qu’elle se fonde sur une maniĂšre rĂ©glĂ©e de faire et Ă  l’intelligence. L’art est donc manifestation de l’esprit. Mais si l’on peut dĂ©finir la technique grĂące Ă  son but utilitaire (permettre Ă  l’homme de s’adapter Ă  son environnement, de maĂźtriser la N... ???
La Vérité Qui Dérange Est-Elle Préférable À L'Illusion Qui Réconforte ?   Un des buts premiers de l’ĂȘtre humain est bien sĂ»r de survivre, mais aussi d’ĂȘtre le plus heureux possible. Afin d’y parvenir, certaines personnes prĂ©fĂšrent se voiler le visage plutĂŽt que de regarder la vĂ©ritĂ© en face puisque cette mĂȘme vĂ©ritĂ© risquerait grandement de faire leur malheur. Prenons une jeune fille qui a le cancer et qui n’a qu’une trĂšs mince chance de s’en sortir. Elle va mourir, mais malgrĂ© cela, l... ???
La Vérité Doit-Elle Être Une Règle Politique? A l’ùre de la sur-mĂ©diatisation, on voit apparaitre des critiques de plus en plus nombreuses Ă  propos de ce que certain appellent aujourd’hui « l’industrie du mensonge », et qui concerne principalement les techniques de manipulations politiques et Ă©conomiques. Ce mouvement contestataire remet en cause la morale des dirigeants politiques, et engendre un dĂ©sir de rĂ©forme du systĂšme. C’est le manque de vĂ©racitĂ© qui leur est p...
Dissertation : La technique s'enracine-t-elle dans le rêve ou dans le besoin ? La technique est l’ensemble des moyens (matĂ©riels ou non) mis en Ɠuvre pour atteindre efficacement un objectif quelconque (indĂ©fini au dĂ©part) jugĂ© utile, liĂ© Ă  la satisfaction d’un besoin ou d’un dĂ©sir. Le sens commun de la technique est l’invention, la fabrication par l’homme d’objet utilisĂ© pour transformer la nature et l’adapter Ă  ses besoins. Nous avons donc tendance Ă  penser que la technique rĂ©sulte d’une nĂ...
La technique a-t-elle perdu l'homme ? Dans toutes nos activités de la vie quotidienne, l'empreinte de la technique est bien là, et elle est comme indélébile ; nos machines que nous utilisons pour cuisiner, pour notre hygiÚne ou pour nos divertissements ne sont que d'anciens procédés techniques retravaillés d'une façon moderne. Mais ce n'est pas seulement un constat actuel, la technique a des origines bien plus anciennes et les nombreuses fouilles archéologiques nous le...
La science est-elle vraisemblable ? Descartes Ă©crivait Ă  Beeckman, le 17 octobre 1630 : « De l’eau est toujours de l’eau ; mais elle a toujours aussi un autre goĂ»t, quand on la boit Ă  la source mĂȘme, plutĂŽt que dans une cruche ou Ă  la riviĂšre. » Si la culture consiste comme dit Alain, Ă  remonter Ă  la source pour boire au creux de sa main, c’est aussi parce que plus fraĂźche, l’eau prise Ă  sa source Ă©tanchera mieux la soif de vĂ©ritĂ©. Mais oĂč est la sour...
La religion est-elle sans raison ?   Sur un sujet comme celui-ci, il ne s’agit pas d’ĂȘtre dogmatique, ni dans un sens, ni dans l’autre. On n’attend pas de vous une diatribe contre la religion ni un plaidoyer en faveur de la religion ou de l’existence de Dieu. Il convient d’interroger le fait religieux comme un fait humain fondamental. Le fait religieux et la croyance traversent Ă  peu prĂšs toutes les sociĂ©tĂ©s humaines, des sociĂ©tĂ©s primitives aux sociĂ©tĂ©...
La Religion Est Elle Qu'Une Consolation Pour Les Plus Faibles ? Une opinion est un ensemble d’idĂ©es que l’on se fait Ă  propos d’un objet en mĂȘme temps que l’on exerce sur lui un jugement par pensĂ©e. Or, on parle d’opinion personnelle, si elle est Ă©mise par une personne considĂ©rĂ©e dans son individualitĂ© et d’une opinion publique quand elle est portĂ©e collectivement par la sociĂ©tĂ© ou prĂ©sentĂ©e comme telle.  Alain, philosophe français du 20iĂšme siĂšcle, Ă©tudie l’origine et les ...
La Recherche De L'Égalité Est Elle Toujours Juste ? Chaque sociĂ©tĂ© est caractĂ©risĂ©e par le fait que les individus y vivent selon des rapports de droits, garantis par des lois. Ces lois ont pour finalitĂ© de rompre avec un Ă©tat de nature, qui serait celui des hommes sans État, et permettent donc d'anĂ©antir la loi du plus fort. Elles tĂ©moignent alors, de la volontĂ© des hommes de vivre dans un monde juste, oĂč l'Ă©galitĂ© rĂšgne. C'est ce que semble aussi confirmer l'histoire avec les n...
La Raison A-T-Elle Toujours Raison ? Pour les Grecs, le mot logos fait jouer de concert pensĂ©e et parole. La vĂ©ritĂ© se dĂ©gage des mots et le dialogue se veut ĂȘtre la recherche du sens vĂ©ritable des choses Ă  deux. Avec le latin ratio, la vĂ©ritĂ© prend son sens dans les mathĂ©matiques.  Avoir raison, cela signifie ĂȘtre dans « le vrai », ne pas se tromper. Or l’homme tend spontanĂ©ment Ă  assimiler ce qui est conforme Ă  la raison avec ce qui est vrai.  DĂšs lors, ...
Ressource gratuite: La Politique Est-Elle Une Science Ou Un Art ? Bien que cerner le terme de « politique» apparaisse comme rĂ©ellement problĂ©matique on peut en dire d'une maniĂšre gĂ©nĂ©rale qu'elle est l’organisation mĂ©thodique,des actions d’un gouvernement au pouvoir sur des bases conceptuelles dĂ©finies et finalisĂ©es en vue de maintenir l’équilibre social. Ce dernier est nĂ©cessaire a la population,ainsi qu’à l’évolution de leurs rapports avec d’autres ensembles gouvernĂ©s.  Mais l...
La Politique nous concerne-t-elle tous ? Depuis sa naissance l'Homme est apte Ă  rĂ©flĂ©chir et ainsi Ă  penser sur le monde qui l'entoure et sur sa propre existence. ExposĂ© Ă  la sociĂ©tĂ© et ses institutions, il est Ă  tout moment influencĂ© par l'autre. Pour penser par soi-mĂȘme, faut-il oublier le point de vue des autres ?  Penser est une activitĂ© spirituelle tournĂ©e volontairement vers la rĂ©flexion et la connaissance. Notre pensĂ©e suit un cheminement pour Ă©laborer un s...
Tout ce qui est naturel est-il bon ? Le terme de naturel n'est pas neutre. Il enveloppe un jugement de valeur qui valorise les production de la nature et dévalorise tout ce qui est par technique, culture, convention, instituions. Cette dépréciation des production humaines est résumé dans le terme d'artificiel. Ce nom est formé à parti du mot art qui en latin signifie simplement technique c'est à dire savoir-faire et compétence. En ce sens, il n'y a rien de péjoratif d...
Que vaut une bonne intention ? « C’est l’intention qui compte » nous rĂ©pĂšte-ton souvent, par extension on comprendra « bonne intention » . Mais est-ce rĂ©ellement l’intention qui a une valeur ? De surcroĂźt, le mot « valeur » semble avoir plusieurs sens : valeur morale et valeur technique, effective, c’est-Ă -dire la vertu d’une bonne intention compte-t-elle rĂ©ellement ; l’acte isolĂ© a-t-il une valeur ?  Une bonne intention apparaĂźt comm...
Ressource gratuite: La lucidité est elle un obstacle au bonheur ? La luciditĂ© se dĂ©finissant comme Ă©tant la tentative de regarder la vĂ©ritĂ© en face, elle semble incompatible avec la notion de bonheur, qui se rĂ©clame de l'imagination: pour l'homme, il semble plus facile d'ĂȘtre heureux en se dĂ©tachant des contraintes du monde qui l'entoure. L'illusion dissimule la vĂ©ritĂ©, l'homme se forge d'illusions pour se protĂ©ger du monde qui l'agresse, mais aussi pour se poser en aveugle face Ă  sa condition....
Hussein ibn Ali Hussein ibn Ali (v. 1854-1931), chĂ©rif de La Mecque (1909-1916), puis roi du Hedjaz (1916-1924), fondateur de la dynastie moderne des HachĂ©mites. Hussein ibn Ali est considĂ©rĂ© comme descendant du clan des HachĂ©mites — dont est issue la tribu du prophĂšte Mahomet (les Qoraychites) — qui, depuis le xie siĂšcle, fournit les gardiens des lieux saints de l’islam. Il passe la premiĂšre partie de sa vie Ă  Constantinople puis, en 19... ???
Ressource gratuite: La liberté est-elle un fardeau ? Un fardeau peut se dĂ©finir comme quelque chose de lourd ou d’encombrant qui n’est pas agrĂ©able Ă  « porter », on souhaite s’en dĂ©barrasser, un fardeau peut ĂȘtre autant rĂ©el que mĂ©taphorique. On peut donc ce demander pourquoi la libertĂ© serait-elle un fardeau ? Cela sous-entendrais qu’elle n’est pas agrĂ©able voir insupportable, et qu’on souhaiterait s’en dĂ©barrasser. La libertĂ© qu’en a elle est un concept dĂ©finiss...
Ressource gratuite: La liberté est-elle une absence de limites ? Est-on libre lorsque nous n'avons plus de limites ? - Qu’est-ce qu’une limite ? Ce qui nous empĂȘche de faire ce que l’on dĂ©sire ? Une limite raisonnable, imposĂ© par soi-mĂȘme afin de vivre selon des principes ? Ou alors des limites imposĂ©es par notre environnement (famille, amis, sociĂ©tĂ©, lois) afin de ne pas entraver la libertĂ© d’autrui : « Ma libertĂ© s’arrĂȘte oĂč commence celle de l’autre » ? Les lois encadrent les hommes, afin qu’ils ne se heurtent pas en mo...
Ressource gratuite : La justice n'est-elle que l'expression de rapports de force? Exemple d'introduction:    « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». Par cette phrase, La Fontaine nous rappelle, certes ironiquement, que le plus fort est souvent celui face à qui l'on finit par céder. Pourtant, la force peut-elle réellement établir une forme de justice? La justice, en effet, suppose de réguler les rapports entre individus afin, notamment, d'éviter les conflits, d'assurer une forme de paix et d'équ...
DM Phliosophie: La justice et la Loi Le terme "justice" dĂ©signe, en tant que justice positive, l'institution judiciaire d'un Etat. Mais la justice renvoie aussi Ă  la valeur morale du respect des droits de chacun. Être juste, c'est donner Ă  chacun les mĂȘmes droits. La loi, quant Ă  elle, est une rĂšgle qui prescrit des devoirs, des droits et des interdictions, de maniĂšre Ă  rĂ©guler les coexistences. Elle peut ĂȘtre positive, inscrite conventionnellement dans le droit d'un...
Ressource gratuite : La Diversité Des Opinions Rend-T-Elle Vaine La Recherche De La Vérité ? Sujet de prĂ©occupation croissant, le respect de l’environnement et les consĂ©quences de l’activitĂ© humaine sur la nature soulĂšvent de nombreuses questions et controverses. En effet, suite aux diffĂ©rentes confĂ©rences sur le sujet comme les Grenelle de l’environnement mais aussi les reportages comme celui d’Al Gore une vĂ©ritĂ© qui dĂ©range, tout le monde semble pouvoir porter un jugement sur cette question prĂ©occupante. Ainsi ch...
Ressource gratuite : La culture travaille-t-elle à nous humaniser ? La culture nous rend-elle plus humain, plus sociable, plus accommodant ? La culture, terme difficile Ă  dĂ©finir, passe par ce que nous avons Ă©tĂ©, ce que nous sommes et ce que nous serons. Nos mƓurs, nos coutumes, nos traditions, notre maniĂšre de penser, de vivre et de voir le monde, l’art, en somme l’identitĂ© de tout un chacun. Est-ce pour autant que la culture par le biais des rĂšgles que la sociĂ©tĂ© nous impose, nous rend-elle p...
Ressource gratuite : La conscience est-elle le privilège de l'homme ?   INTRO Le mot « Conscience » vient du latin « cum scientia » qui signifie « avoir le savoir ».En effet, la conscience dĂ©signe la connaissance plus ou moins claire que nous avons de nos sentiments ou de nos actes, mais Ă©galement de la connaissance de leur valeur morale : il convient de distinguer l’aspect strictement psychologique de l’aspect moral de la conscience. La conscience psychologique est la facultĂ© de se reprĂ©sen...
Ressource gratuite : La connaissance scientifique progresse-t-elle par l'accumulation des faits ? « On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison ». Cette citation de PoincarĂ©, mathĂ©maticien français de la fin du XIXĂšme siĂšcle, aborde la question de la formation de la connaissance scientifique. Si celle-ci se nourrit d’une succession de faits pour se construire, elle nĂ©cessite un raisonnement et une...
Ressource gratuite : La connaissance scientifique progresse-t-elle par l'accumulation des faits ? Pour aboutir Ă  une connaissance scientifique il faut prĂ©alablement Ă©mettre une hypothĂšse qui propose une rĂ©ponse probable Ă  un questionnement survenu par l'observation de faits divers et qui sera, par la suite, elle-mĂȘme appuyĂ©e par des exemples et des expĂ©riences concluantes. Elle devra pourtant avoir une universalitĂ© dans le sens qu’elle envisage et anticipe toutes les rĂ©actions possibles de l’objet qu’elle se propose d’...
La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ? Les sciences, au cours de l’évolution du vivant, ont tentĂ© de schĂ©matiser la nature pour mieux la comprendre. Cette recherche aboutit au fait que le vivant est le rĂ©sultat d’un enchainement logique d’évĂšnements et des interactions de la nature. Cette vision, de mĂ©canisme, qui ramĂšne l’ensemble des phĂ©nomĂšnes Ă  une combinaison purement physique, est rĂ©ductrice, car le vivant se dit de ce qui naĂźt et meurt, et sa connaissa...
Dissertation gratuite: La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?   Intro : Il faut ici mettre en opposition deux idĂ©es : la connaissance de soi et la connaissance des choses. Afin de rĂ©pondre Ă  cette interrogation il faut avant tout dĂ©finir ces deux idĂ©es. MĂȘme si Ă  la premiĂšre lecture du sujet nous serions tenter de rĂ©pondre qu’il est Ă©vident que la connaissance de soi est un fait dĂ©jĂ  acquis, puisque Ă  premiĂšre vu nous savons qui nous sommes et que la connaissance des choses n’est a...
Dissertation gratuite: La beauté peut-elle être naturelle ? Les diffĂ©rentes dĂ©finitions du beau :    -Le beau est une satisfaction qui ne rĂ©sulte d’aucun intĂ©rĂȘt.  -Le beau produit une universalitĂ© subjective qui postule l’accord de tous.  -Le jugement de goĂ»t n’est pur que s’il n’est pas conditionnĂ© par la reprĂ©sentation d’une fin.  -Le beau est l’objet d’une satisfaction nĂ©cessaire, il ne s’agit pas d’une nĂ©cessitĂ© logique, mais de l’ordre subjectif du sentiment...
La barbarie n'est-elle qu'une affaire de point de vue ? Introduction :    Dans les Essais publiĂ© en 1580, Montaigne dĂ©nonçait un prĂ©jugĂ© tenace, consistant Ă  ignorer, voire Ă  nier l’humanitĂ© des peuples d’AmĂ©rique, simplement parce que leur culture Ă©tait diffĂ©rente de celle des EuropĂ©ens. Ce prĂ©jugĂ©, que l’anthropologie moderne avec Claude LĂ©vi-Strauss nommera ethnocentrisme, correspond Ă  un aveuglement sur ses propres habitudes culturelles qui empĂȘche l’acceptation de...
L'Etat doit il garantir la liberté d'expression ?   I Oui l’Etat doit garantir la libertĂ© d’expression. a) historiquement, la libertĂ© d’expression a mis du temps Ă  s’acquĂ©rir petit Ă  petit, et elle est le signe de l’évolution et du progrĂšs social. L’Etat doit la garantir. b) par l’expression de leurs idĂ©es les citoyens participent Ă  la vie de l’état. c) l’état doit simplement veiller Ă  que rien de ce qui est dit n’aille Ă  l’encontre d’autrui. (On peut...
Dissertation gratuite: Imaginer Est-Ce Là Le Bonheur ? Imaginer, du latin imaginari, imaginatio signifiant image, est la facultĂ© que possĂšde l'esprit de se reprĂ©senter ou de former des images. Imaginer est aussi le pouvoir d'Ă©terniser des instants de bonheur, en Ă©vitant le sentiment du regret, liĂ© Ă  la disparition d'un bonheur passĂ©. Le bonheur quant Ă  lui, est une addition de deux mots, bon et heur, signifiant bonne chance. On entend par ce terme un sentiment de satisfaction complĂšte...
"Il est des morts qu'il faut qu'on tue". (F. Desnoyers) F. Desnoyers semble penser que la mort n'est pas une fin en soi. Selon lui, il y a des morts que nous devons tuer. Ceci peut paraßtre paradoxal, car cela implique que ces morts ne sont pas vraiment morts! Il y a donc un rapport entre le mort et le vivant, entre la vie et la mort. Le vivant se doit de faire disparaßtre définitivement son ennemi, la mort.    Il vaut alors concevoir le défunt comme étant mort physiquement et ce n'est pas...
Esthétique de Hegel: la beauté artistique est supérieure à la beauté naturelle. Le mot "art" au sens originel dĂ©signait le savoir-faire de l'artisan tandis qu'au sens moderne "l'art" dĂ©signe la production de choses grĂące Ă  un ensemble de procĂ©dĂ©s maĂźtrisĂ©s: savoir-faire et habilitĂ©.  À partir de cette dĂ©finition, nous pouvons dorĂ©navant savoir sur quel sujet portera le texte Hegel. L'oeuvre " esthĂ©tique" du philosophe allemand Hegel porte comme son nom l'indique sur le beau ou plus exactement sur l'art. A...
BACHELARD: « la science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion »   Le texte que nous nous proposons d'Ă©tudier est tirĂ© de la formation de l'esprit scientifique Ă©crit par Gaston BACHELARD, un philosophe français du XXe siĂšcle et qui se penche sur le thĂšme des sciences. Ici le problĂšme est de dĂ©terminer si la connaissance scientifique peut-elle Ă  un moment ou un autre de sa dĂ©marche intĂ©grer l'opinion en tant que un avis, un point de vue relatif Ă  chaque individu qui reste donc incomplet et ... ???
Dissertation gratuite: Gagne-t-on À perdre ses illusions ? Dans quelle mesure les illusions ont-elles un effet bĂ©nĂ©fique ou nĂ©faste sur nous mĂȘme ?  Nous pourrons enfin Ă©valuer si l’influence de nos illusions nous est principalement favorable ou dĂ©favorable ainsi que la mĂ©fiance que nous devrons possĂ©der Ă  leurs Ă©gards.  La situation dans laquelle nous place l’illusion nous amĂšne Ă  nous sentir plus sĂ»rs de nous. Elle nous est favorable. La confiance en soi est la base de toutes ...
Fiche de lecture : Pierre Hadot, « Qu'est-ce que la Philosophie Antique ? » Qu’est-ce que la philosophie antique ?, est un livre Ă©crit par Pierre Hadot, philosophe et historien français (nĂ© en 1922) Ă©ditĂ© en 1995. Monsieur Hadot s’adonne beaucoup Ă  la philosophie antique ; en effet c’est son deuxiĂšme ouvrage traitant de la philosophie grecque (le premier s’intitulant Exercices spirituels et philosophie antique). Pierre Hadot se focalise plus particuliĂšrement sur les rapports entre la chrĂ©tientĂ© e...
Fiche De Lecture sur l'Hippias de Platon Partie I : Introduction    La premiĂšre partie de l’Ɠuvre est un prologue. Hippias est un orateur sophiste et Socrate un philosophe.    Socrate : «   Il ne faut pas le demander ; c’est sans doute LacĂ©dĂ©mone, oĂč tu es allĂ© plus que partout ailleurs. » (283b)  Hippias : « Non, par Zeus, Socrate.  » (283b)    Hippias dit que les LacĂ©dĂ©moniens (Spartiates) ont manquĂ©s Ă  la loi suprĂȘme qui consiste Ă  chercher ce ...
LE MALAISE DANS LA CULTURE de Freud : « LE BONHEUR EST-IL COMPATIBLE AVEC LA CULTURE? » Freud Ă©crit Le Malaise dans la culture en 1930, moment de grande souffrance et de crise Ă©conomique. Freud, adoptant une vision assez pessimiste de la condition humaine, propose une analyse psychique des comportements humains face Ă  la culture. Cet ouvrage se structure en huit parties oĂč Freud est amenĂ© Ă  dĂ©velopper les consĂ©quences sur le comportements individuel de la relation d'antithĂšse entre pulsion de vie (_Eros_) et pulsion d...
Faut-il avoir peur du Léviathan ?   INTRODUCTION   . Peur : Crainte, inquiĂ©tude envers une situation prĂ©sente ou avenir. . LĂ©viathan : Renvoie Ă  l’ouvrage de Hobbes intitulĂ© Le LĂ©viathan (1651). L’auteur utilise une mĂ©taphore pour dĂ©signer l’État. Au dĂ©part c’est un monstre marin dĂ©crit dans la Bible au livre de Job. Il a l’aspect effrayant d’un dragon, d’un serpent et d’un crocodile. Il peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme l'Ă©vocation d'un cataclysme...
Faut-il toujours se rendre à l'évidence ? L’évidence est ce qui va de soi, ce qui s’impose Ă  l’esprit, comme une vĂ©ritĂ© incontournable. Elle est formĂ©e de sensations que ressent la personne comme individu, ou la sociĂ©tĂ© dans laquelle il vie en gĂ©nĂ©ral. L’évidence joue un rĂŽle important dans de nombreux domaines comme la Religion, la Politique, la Science, la Recherche, mais aussi la Vie quotidienne. On peut donc lĂ©gitimement se poser la question : Doit on « se...
Faut-Il Se Libérer Du Désir ? Par sa proximitĂ© apparente avec la passion, on peut avoir le sentiment que le dĂ©sir constitue une aliĂ©nation qui se prĂ©senterait, comme beaucoup d’aliĂ©nations, sous les traits positifs d’une rĂ©alisation personnelle libre et plaisante. Mais alors, comme pour toute aliĂ©nation, la seule attitude cohĂ©rente serait de tenter de s’en libĂ©rer pour reprendre son autonomie et n’agir que conformĂ©ment Ă  sa volontĂ©. Pourtant, avant de...
Faut-Il S'Abstenir de penser pour atteindre le bonheur ? Il s’agit de savoir si le fait de ne pas penser permet d’ĂȘtre heureux. Il parait Ă©vident que si on ne pense pas, on ne peut pas accomplir de choses qui permet d’ĂȘtre heureux. Pourtant, le fait de ne pas penser permet de ne pas se soucier des problĂšmes de la vie qui peut empĂȘcher les personnes Ă  ĂȘtre heureuses.  Il faudra donc s’interroger sur la question suivante : Faut-il s’abstenir de penser pour ĂȘtre heureux ?  Dans ...
Faut-il renoncer à ses opinions ? A premiĂšre vue, renoncer Ă  ses opinions serait admettre le fait d’abandonner un droit, une idĂ©e. Toutefois, renoncer Ă  ses opinions, pourrait ouvrir de nouvelles perspectives. En effet, rĂ©ussir Ă  Ă©couter les autres et s’ouvrir Ă  eux ne peut que renforcer la libertĂ© de penser, Ă©tant donnĂ© que l’on conserve le droit de choisir son opinion, aprĂšs avoir Ă©changĂ© avec les autres. Est-ce dire pour autant que l’opinion des autr...
FAUT-IL REINVENTER L'AMOUR?  '' L'amour est Ă  rĂ©inventer, on le sait. '' faisait dire Arthur Rimbaud Ă  l'Ă©poux infernal de sa Saison en Enfert (1873), reprochant aux femmes de n'user de leurs charmes que dans le but d'obtenir par le mariage une position confortable. A la fin du XIXe siĂšcle, l'auteur rĂȘve le mariage d'amour. Un peu plus d'un siĂšcle plus tard, alors que ce dernier est devenu majoritaire et que la rĂ©volution sexuelle a libĂ©rĂ© les moeurs, le v... ???
Faut-il penser à la mort ? La mort, dĂ©prime, fais peur et sa pensĂ©e nous paralyse d'angoisse car elle apparaĂźt comme inexplicable, inĂ©vitable. Être insouciant, c'est se libĂ©rer de la pensĂ©e de la mort, ne pas se projeter dans un aprĂšs, qui pourra autant ĂȘtre demain que dans cinquante ans, afin de profiter du moment prĂ©sent. Dans ce cas, l'homme ne s'attache qu'Ă  des plaisirs Ă©phĂ©mĂšres et momentanĂ©s. Il vit de divertissements, comme Jacques le fatalistes...
Dissertation gratuite: Faut-il être seul pour être soi-même ? || Introduction      Selon l'opinion commune, la rĂ©ponse serait positive. Lorsqu'on serait seul, l'on se retrouverait seul face Ă  soi-mĂȘme et notre naturel pourrait s'exprimer dans son entier, sans aucune influence d'autrui. En effet, selon Sartre, autrui nous pousse Ă  devenir Ă©tranger Ă  nous-mĂȘme en introduisant un point de vue que l'on ne maĂźtrise pas. Cependant, il est clair que l'homme ne se dĂ©veloppe qu'en sociĂ©tĂ©, et don... ???
« Faut il haïr les autres pour être soi même ? » Être soi mĂȘme relĂšve un problĂšme lorsque l'on prend en compte que l'homme est un animal vivant en sociĂ©tĂ©. Le problĂšme est donc le suivant, dois je me dĂ©tacher d'autrui pour ĂȘtre un individu unique, avec une personnalitĂ© propre ? Nous verrons dans un premier temps qu'au contact avec autrui, j'ai tendance Ă  l'imiter, et que m'en dĂ©tacher serait le mieux pour moi. Dans une deuxiĂšme partie, nous verrons que l'affect et les notions ...
EXISTE-T-IL DES INEGALITES JUSTES ? Dans toute sociĂ©tĂ©, il existe des diffĂ©rences entre les individus. Certains, sont blonds d’autres bruns, certains sont grands d’autres petits. En principe, ce ne sont pas des inĂ©galitĂ©s. En revanche, ces diffĂ©rences deviennent des inĂ©galitĂ©s lorsqu’elles sont traduites en termes d’avantages et de dĂ©savantages. Au vue de notre sociĂ©tĂ© actuelle, nous pouvons donc Ă©tablir qu’il existe bien des inĂ©galitĂ©s de revenus et pl...
Existe-T-Il Des Abus De Pouvoir ?   Introduction Poser la question des abus de pouvoir est surprenant dans la mesure oĂč chacun peut aisĂ©ment en constater l'existence. En quel sens donc cette question mĂ©rite-t-elle d'ĂȘtre posĂ©e? I) Pouvoir lĂ©gitime, pouvoir abusif Abus de pouvoir doit se comprendre par rapport Ă  usage de pouvoir. S'il y a des usages du pouvoir qui sont des abus de pouvoir, c'est qu'il y en a d'autres qui n'en sont pas..Ce que chacun de nous dĂ©no...
Le sujet est-il maître de soi ? Plusieurs courants de pensĂ©e s’affrontent. L’un penche du cĂŽtĂ© du rationalisme et du fait que l’homme soit entiĂšrement maĂźtre de lui-mĂȘme dans tous ses choix de vie. Les autres vont plutĂŽt dans le sens d’un inconscient qui nous empĂȘcherait de dĂ©cider totalement, de faire des choix libres.  Donc, deux notions sont mises en jeu, celle du conscient soutenu par Sartre et celle de l’inconscient soutenu par Freud.  Sartre ne c...
Dissertation gratuite: Etre heureux, est-ce satisfaire tous ses désirs ?   La question peut surprendre car nous avons tendance Ă  associer naturellement le bonheur Ă  la satisfaction de nos dĂ©sirs. Qu’il s’agisse de l’enfant qui obtient le jouet qu’il a dĂ©sirĂ© ou l’homme mĂ»r qui dĂ©croche la promotion qu’il convoitait, le bonheur semble passer par l’obtention de l’objet de nos dĂ©sirs. Dans le cas contraire, nous Ă©prouvons un sentiment de manque et de frustration. Mais lorsque nous lisons l...
Sujet : Est-il raisonnable de se représenter le vivant comme une machine ? Essayer de reproduire le vivant Ă  l'aide des robots est une des grandes prĂ©occupations de l'homme du 21° siĂšcle. Sans cesse, il perfectionne les machines et les fait ressembler de plus en plus Ă  des ĂȘtres vivants. La preuve la plus probante de ce phĂ©nomĂšne est que les robots de demain seront dĂ©sormais couvert d'une peau identique Ă  celle des ĂȘtres humains, dans laquelle il y aura des capteurs de chaleur, d'humiditĂ© ... c'est Ă  d...
Philosophie : Doit-on apprendre à être libre ? A-t-on besoin d’apprendre Ă  ĂȘtre libre ? Cette question pose un problĂšme car on peut y apporter plusieurs rĂ©ponses contradictoires en fonction du sens que l’on donne aux mots libertĂ© et apprentissage : est-il question d’une libertĂ© humaine ou naturelle ? De mĂȘme, l’apprentissage est il considĂ©rĂ© comme une contrainte ou comme un outil ? Dans une premiĂšre partie on dĂ©veloppera l’idĂ©e qu’il existe deux sortes de libe...
Dissertation de philosophie : L'idée de génie ||||Au dĂ©but du XVIII Ăšme siĂšcle, le violoniste italien Giuseppe Tartini dit avoir composĂ© sa « sonate du diable » en rĂȘve grĂące Ă  un pacte scellĂ© avec le diable pour le prix de son Ăąme. En ce sens, nous nous interrogeons sur le processus de crĂ©ation de ce musicien. Ce dernier apparaĂźt bien comme un gĂ©nie douĂ© d’une aptitude surnaturelle Ă  crĂ©er quelque chose d’exceptionnel. En effet, la source plus ou moins mystĂ©rieu...
Dissertation gratuite: LE TRAVAIL REND IL LIBRE ?  Aujourd'hui, on peut encore lire à l'entrée de ce qui était le camp de travail d'Auschwitz l'inscription pour le moins paradoxale : "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre"). Placée en ce lieu d'esclavage et de mort, l'affirmation nazie paraßt non seulement ironique, mais surtout déplacé, sordide et profondément nihiliste. Mais, elle incite aussi à se questionner : au-delà du cÎté néfaste des idées nazis (totalitarisme et... ???
Dissertation sur le théâtre: théâtre et représentation Le thĂ©Ăątre peut se dĂ©finir comme un art qui consiste Ă  crĂ©er l'illusion de la rĂ©alitĂ©, par le biais de l'artifice : dĂ©cors, costumes, lumiĂšres, etc ... le jeu des acteurs est primordial pour maintenir l'illusion, « le temps de la reprĂ©sentation ». Tout est mis en ' uvre, par la cohĂ©rence du jeu, de l'intrigue, de la psychologie des personnages, pour crĂ©er « le vraisemblable » qui la condition « sin qua non » depuis Ar...
Quelle est la finalité de la loi ? L’homme doit vivre en sociĂ©tĂ© pour devenir un homme. La sociĂ©tĂ© suppose une organisation est donc des lois. La loi est souvent conçue comme un obstacle Ă  la libertĂ©. Cela engendre donc un problĂšme politique fondamental : Comment faire pour que la loi exprime la libertĂ© ?  Rousseau par du principe qu’ĂȘtre libre ne consiste pas Ă  rĂ©alisĂ© tout ses dĂ©sirs, Ă  ne faire parler que son instinct naturel et immĂ©diat, mais Ă  faire...
Sujet : « Pensez vous que la littérature, ou l'art en général, ait un rôle à jouer dans la ?dénonciation des horreurs de notre temps ? » La littĂ©rature, ainsi que l’art est en gĂ©nĂ©ral, est prĂ©sente dans les sociĂ©tĂ©s depuis dĂ©jĂ  bien longtemps. L’art a de nombreuses visĂ©es auprĂšs de son public. Son premier but est de divertir, d’égayer et de plaire. Cependant, nous pouvons nous demander si l’art Ă  un rĂŽle Ă  jouer dans la dĂ©nonciation des horreurs de notre temps. Est-ce que la littĂ©rature, l’art ont la capacitĂ© d’intervenir dans le monde, dans les i...
«Celui qui ne se soucie aucunement d'autrui, qui pense n'en avoir nul besoin ou en est effectivement privé...demeure dans son être sur le mode de l'être-avec-autrui.» Martin Heidegger, Être et Temps Quel homme peut se vanter de n’avoir nul besoin de l’autre durant sa destinĂ©e ? Que l’on veuille ou non, le destin de tout homme est marquĂ© par l’empreinte de l’altĂ©ritĂ©. L’ĂȘtre de l’homme est en partie prenante avec autrui, d’oĂč le mode ĂȘtre-avec-autrui prend une signification capitale pour toute existence menĂ©e solitairement ou socialement. Le philosophe allemand de la premiĂšre partie du XXe siĂšcle, Martin Heidegg...
Dissertation gratuite: Pour être heureux, faut-il ne rien désirer ? Il faut ici s’interroger, Ă  tort ou Ă  raison, sur le lien qui existe entre le dĂ©sir et le bonheur.  Le bonheur, qui est par dĂ©finition, la quĂȘte que vise tout homme, l’état de satisfaction complĂšte auquel tout ĂȘtre humain aspire. Cependant cette notion reste complexe, et sa dĂ©finition trĂšs Ă©nigmatique.  Le dĂ©sir quant Ă  lui, est spĂ©cifique Ă  l’homme et est caractĂ©risĂ© par la conscience d’un manque que l’on devrait...
Dissertation gratuite: La question : "qui suis-je ? " admet-elle une réponse exacte ? Cela fait longtemps que l’Homme se questionne sur lui-mĂȘme. Il s’interroge sur son passĂ©, son prĂ©sent et son avenir, ainsi que ce qu’il Ă©tait, ce qu’il est et ce qu’il sera. RenĂ© Descartes, au XVIIĂšme siĂšcle posera le cogito, fondement de l’esprit cartĂ©sien, afin d’établir une Conscience rĂ©flĂ©chie de l’Homme. NĂ©anmoins, le " qui " du " qui suis-je " peut avoir plusieurs significations, devrait-on limiter ce pronom...
Dissertation gratuite: Peut-on toujours se connaître soi-même ? Il nous est tous arrivĂ© un jour d’accomplir ou de dire quelque chose que l’on ne se serait jamais cru capable de dire ou de faire. Cela peut nous amener Ă  nous demander si l’on peut toujours se connaĂźtre soi-mĂȘme.  N’y a-t-il pas des moments dans la vie oĂč nous sommes surpris de nos rĂ©actions, de nos attitudes ? Sommes-nous tout le temps conscients de nos actes ?  Dans une premiĂšre partie, nous verrons les moments qui nous...
Dissertation de philosophie : LA LIBERTE POLITIQUE SE REDUIT-ELLE AU POUVOIR DE VIVRE LIBREMENT ? « Un ĂȘtre, ne se sent obligĂ© que s'il est libre, et chaque obligation, prise Ă  part, implique la libertĂ© » Henri BERGSON  Doit-on conclure de cette phrase que l'homme ne peut-ĂȘtre libre, que lorsqu'il respecte des lois ?. Mais cette libertĂ©, se suffit-elle au simple respect des lois ?. De plus, la libertĂ© politique, est-elle suffisante pour espĂ©rer « vivre », au sens le plus large ?. Cette libertĂ© politique qui est la jouissanc...
Dans la République, VII, 540 d-541 b, Platon dit que le vrai philosophe est un homme libre qui, à la tête de la cité, voit la justice « comme la chose la plus importante et la plus nécessaire ». Or, on sait que la cité est organisée selon un ordre hiérarchique clairement défini et contraignant et que « l'homme lui ressemble ». Comment démêler ce paradoxe apparent ?  La justice est un sujet phare de la philosophie de Platon. Pour lui, c’est une des clĂ© de voĂ»te pour une vie en sociĂ©tĂ© idĂ©ale. La justice de Platon permet de placer des repĂšres, qui nous permette, nous, ĂȘtres humains ignorants, d’avoir chacun sa place. C’est paradoxal car d’un cĂŽtĂ© on nous assigne une place et de l’autre nous pouvons jouir de la libertĂ© dans cette place. C’est surtout un paradoxe pour nous, lecteur d... ???
Sujet : Difficile liberté ? Le concept de libertĂ© prĂ©sente un paradoxe fondamental : bien que nous sentions confusĂ©ment que nous sommes Ă  l'origine de nos actes, tout semble prouver le contraire et plus l'on essaye de prouver cette libertĂ©, plus la nĂ©cessitĂ© de se rendre au dĂ©terminisme le plus absolu semble Ă©vidente. En effet, mĂȘme si la contingence semble demeurer parfois, nous pouvons attribuer cette impression au fait que nous ne sommes pas omniscients. A...
Malebranche, De la recherche de la vérité «Il est assez difficile de comprendre, comment il se peut faire que des gens qui ont de l'esprit, aiment mieux se servir de  l'esprit des autres dans la recherche de la vĂ©ritĂ©, que de celui que Dieu leur a donnĂ©. Il y a sans doute infiniment plus de  plaisir et plus d'honneur Ă  se conduire par ses propres yeux, que par ceux des autres ; et un homme qui a de bons yeux ne  s'avisa jamais de se les fermer, ou de se les arracher, dans l...
En quoi ces trois textes argumentatifs s'appuient-ils sur un registre comique ? Le corpus de textes prĂ©sent nous propose l'Ă©tude de trois documents, tous unis par un mĂȘme but : convaincre et persuader le lecteur. Ces trois textes, un extrait des “ Confessions ”, de Jean-Jacques Rousseau, prestigieux philosophe des LumiĂšres, un autre de “ Jacques et le Fataliste ”, de Denis Diderot, autre philosophe de LumiĂšres, et enfin, un poĂšme de Raymond Queneau, “ Le peuplier et le roseau ”, auteur bien plus ...
Dissertation gratuite: Dans quelle mesure la science doit-elle prendre en compte le probable ? Pour l’opinion commune, la science est le « royaume de la nĂ©cessitĂ© » (A. Barberousse). Elle est censĂ©e produire une connaissance scientifique, au sens de poser des certitudes. Deux raisons motivent cette conception du discours scientifique. PremiĂšrement Aristote, qui nous dit qu’il n’y a de science que du gĂ©nĂ©ral, et donc qu’il faut chercher Ă  attribuer Ă  la nature ce qui se produit le plus souvent (hĂŽs epi to polu) et au...
Sujet : Dans quelle mesure est-on l'auteur de sa propre vie ?  « Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul_. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l’auteur._ » dit Julie Green. L’homme serait donc soumis Ă  un destin, une force supĂ©rieure qui nous Ă©chapperait totalement. Mais n’a-t-on aucune emprise sur son existence ? L’homme ne peut-il pas agir librement et dĂ©cider de ses actions ? S’il a conscience d’ĂȘtre, tout homme ne peut-i... ???
« Dans la vie, on ne regrette que ce qu'on n'a pas fait. » Jean Cocteau Jean Cocteau attestait « Dans la vie, on ne regrette que ce qu’on n’a pas fait». Le commun des mortels passe Ă  cĂŽtĂ© d’énormĂ©ment d’opportunitĂ©s, de possibilitĂ©s. Une simple rencontre ratĂ©e, une petite occasion omise et la vie peut prendre une tournure totalement diffĂ©rente, parfois bien pire que celle espĂ©rĂ©e. Les regrets se tournent-ils vraiment toujours sur des actions loupĂ©es ou se peut-il d’ĂȘtre pris par des rem...
La conscience et l'hypothèse de l'inconscient Si le mot conscience nous est familier, c’est parce qu’il dĂ©signe ce dont nous faisons tous l’expĂ©rience. De fait, nous expĂ©rimentons la conscience de deux maniĂšres : - d’une part, comme ce par quoi nous jugeons de la valeur de nos actions, c'est-Ă -dire comme une voix intĂ©rieur qui nous dicte le bien et le mal. Nous lui donnons le nom de « conscience morale » - d’autre part, cette grĂące Ă  quoi on sait que l’on est. ...
Commentaire Texte Sartre, "Cahiers Pour Une Morale" Et comme il faut assumer nécessairement pour changer, le refus romantique de la maladie par le malade est totalement inefficace. Ainsi y a-t-il du vrai dans la morale qui met la grandeur de l'homme dans l'acceptation de l'inévitable et du destin. Mais elle est incomplÚte car il ne faut l'assumer que pour la changer. Il ne s'agit pas d'adopter sa maladie, de s'y installer mais de la vivre selon les normes pour demeurer homme. Ainsi ma liberté ...
Merleau-Ponty, Phénoménologie de la Perception: le corps, la nature et la culture L'usage qu'un homme fera de son corps est transcendant Ă  l'Ă©gard de ce corps comme ĂȘtre simplement biologique. Il n'est pas plus naturel ou pas moins conventionnel de crier dans la colĂšre ou d'embrasser dans l'amour que d'appeler table une table. Les sentiments et les conduites passionnelles sont inventĂ©s comme les mots. MĂȘme ceux qui, comme la paternitĂ©, paraissent inscrits dans le corps humain sont en rĂ©alitĂ© des institutions. Il est i...
Explication de texte : Hobbes « Celui dont les dĂ©sirs ont atteint leur terme ne peut pas davantage vivre que celui chez qui les sensations et les imaginations sont arrĂȘtĂ©es. La fĂ©licitĂ© est une continuelle marche en avant du dĂ©sir, d'un objet Ă  un autre, la saisie du premier n'Ă©tant encore que la route qui mĂšne au second. La cause en est que l'objet du dĂ©sir de l'homme n'est pas de jouir une seule fois et pendant un seul instant, mais de rendre Ă  jamais sĂ»re la ...
BERGSON: Le moi et la durée Nous sommes libres quand nos actes Ă©manent de notre personnalitĂ© entiĂšre, quand ils l'expriment, quand ils ont avec elle cette indĂ©finissable ressemblance qu'on trouve parfois entre l'oeuvre et l'artiste. En vain on allĂ©guera que nous cĂ©dons alors Ă  l'influence toute-puissante de notre caractĂšre. Notre caractĂšre, c'est encore nous ; et parce qu'on s'est plu Ă  scinder la personne en deux parties pour considĂ©rer tour Ă  tour, par un effo...
Jean Jacques Rousseau, Julie, ou la Nouvelle Héloïse: BONHEUR ET DESIR Ce texte, Ă©crit en 1761, est tirĂ© de l’oeuvre de Jean Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle HĂ©loĂŻse. Le sujet traitĂ© est le rapport entre le dĂ©sir et le bonheur. L’auteur dĂ©crit les diffĂ©rentes Ă©tapes de la satisfaction d’un dĂ©sir en Ă©nonçant que c’est le fait de dĂ©sirer et d’imaginer l’objet de nos dĂ©sirs qui mĂšne au bonheur, et non la satisfaction de ces dĂ©sirs.  Cet extrait est dĂ©coupĂ© en trois parties. Tout...
Commentaire gratuit: « Penser c'est dire non » ALAIN Ce texte «Les trois humiliations » est un essai dont l’auteur est Sigmund FREUD  (1848-1925), grand mĂ©decin et inventeur de la psychanalyse. Il est extrait de l’Introduction Ă  la psychanalyse, 3Ăšme partie, chapitre 13, Ă©crite en 1916. Le thĂšme de ce texte est l’ethnocentrisme de l’Homme, selon Freud la science rejetterait la supĂ©rioritĂ© que l’Homme s’est attribuĂ© face aux autres espĂšces. Mais « Les Trois humiliati...
La justice et la loi chez Blaise PASCAL Dans le texte, L’homme devant l’apparence extrait de Propos sur les pouvoirs publiĂ© en 1924 ALAIN se prĂ©occupe de dĂ©finir la pensĂ©e. Il soutient que penser c’est d’abord dire non, notion qu’il va dĂ©finir. Il se demande Ă  quoi il faut penser pour enfin Ă©largir son sujet sur l’impact et l’importance de penser. En cherchant Ă  rĂ©pondre Ă  cette question : qu’est ce que la pensĂ©e remet en question ? Il aborde donc ce t...
La justice et la loi chez Blaise PASCAL "Il est juste que ce qui est juste soit suivi, il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il y a toujours des méchants ; la force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste.La ...
« [...] Être captif de son plaisir et incapable de rien voir ni faire qui nous soit vraiment utile, c'est le pire esclavage et la liberté n'est qu'à celui qui de son entier consentement vit sous la seule conduite de la Raison. » Spinoza, Traité théologlco-politique, 1670. Commentez. xxx||Le thĂšme de ce texte est la notion de libertĂ©. Mais qu'est-ce que le la libertĂ©? AprĂšs avoir Ă©noncĂ© les prĂ©jugĂ©s que les hommes ont sur la nature de libertĂ© , Baruch Spinoza les approfondi dans une analyse rigoureuse oĂč il Ă  pour but de « clarifier » les choses. Le raisonnement de Spinoza s'effectue en plusieurs , et plus prĂ©cisĂ©ment deux Ă©tapes. Tout d'abord la thĂšse de Spinoza est la suivante : L'homme n'est pas lib...
N'avons nous de devoirs qu'envers autrui ? N'avons nous de devoirs qu'envers autrui ?||  Bien dĂ©finir les termes du sujet :   - « Devoir » : au sens large, c’est une rĂšgle d’action particuliĂšre, une obligation dĂ©finie. Au sens strict, le terme peut avoir une acception morale et une acception dans le droit. Ce peut donc ĂȘtre tout d’abord l’obligation morale considĂ©rĂ©e en elle-mĂȘme, et indĂ©pendamment de son application particuliĂšre. C’est ce que je dois f...

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo