LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2011-5-20


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
LE BOURGEOIS GENTILHOMME   MONSIEUR JOURDAIN, MAÎTRE PEINTRE       Mr Jourdain entra dans une salle d'exposition en y arrivant il y vu un tableau d'un peintre novice et d'un ton incongru il fît une remarque acerbe   MONSIEUR JOURDAIN- C'est une honte d'exposer des tableaux comme celui-ci.   Mais il ne savait pas que l'auteur de ce tableau se trouvait à quelques pas de lui.   MAÎTRE PEINTRE- Quelque... mansour
candide chapitre 2 Candide chap2 'L'enrôlement' Intro : • Dans le chapitre 1, après une enfance des plus heureuses dans le meilleur des châteaux possibles, Candide chassé du paradis 'à grands coups de pied dans le derrière' pour avoir goûté le fruit défendu. C'est le début des aventures à travers le monde. Le début du chapitre 2 raconte l'enrôlement et l'instruction milita... young
explication de texte Situations, Sartre   Explication de l’extrait (« en vain…homme parmis les hommes ») du texte de Sartre, Situations:                     Sartre utilise un conditionnel «chercherions » pour exprimer la possibilité de faire comme Amiel (un écrivain célèbre pour son journal intime). L’auteur... liliana2
La Violence Des Chavaliers Médiévaux Dans l'organisation de la société médiévale, les chavaliers sont ceux qui combattent (tout comme les clercs sont ceux qui prient et les paysans, ceux qui travaillent). La fonction qu'ils exercent implique qu'ils mènent une vie marquée par la violence. Jusqu'à quel point ? Nous verrons dans une première partie les formes que revête cette violence, avant de montrer dans un seonc temps q... Sakina94
Barbara de Jacques PREVERT (analyse) BarbaraJacques Prévert : 1900/1977 (4 février 1900- 11 avril 1977)       S’ennuie à l’école et dès quinze ans, après son certificat d’étude, la quitteScénariste et poèteŒuvres principales :  Poèmes :    * 1945 : Paroles* 1955 : La Pluie et le beau temps* 1955 : Lumières d’homme* Imaginaires* 1980 : Soleil de nuit, recueil posthume, Théâtre* OctobreEntretiens* Hebdromadaires (avec André Pozner)* 1973 : Eaux-fortes (av... malikamax
LE THÉATRE AU DIX-HUITIÈME SIÈCLE. LA TRAGÉDIE. — LA COMÉDIE. — LE DRAME. || I. — La Tragédie. Crébillon (1675-176z). — On attribue à Crébillon ce mot : « Corneille a pris la terre; Racine, le ciel; il me reste l'enfer. » Son but est d'exciter non plus l'admiration ou la pitié, mais la terreur. Et son tort est de chercher à y parvenir au moyen d'artifices plus romanesques et plus mélodramatiques que vraiment tragiques. Ses principales pièces sont Atrée et Thyeste (1707), Électre (1708), Rhadamiste e... ???
ROMANCIERS. — MORALISTES. — CRITIQUES AU XVIIe SIECLE || I. — Le Roman. Le Sage (1688-1747). — Le Sage n'est pas seulement un poète comique de premier ordre par son Turcaret ; il reste un des maîtres du roman français, avec le Diable boiteux (1707) et Gil Blas (1715-1735). Le Diable boiteux est imité de l'espagnol. Le diable Asmodée transporte don Cléophas au-dessus de Madrid, ôte aux maisons leur toit, et lui permet de voir tout ce qui se passe à l'intérieur, — fiction c... ???
JEAN-JACQUES ROUSSEAU (1712-1778): VIE ET OEUVRE || I. — Biographie. L'enfance et la jeunesse (1712-1741). — La famille Rousseau, d'origine française, s'était réfugiée à Genève vers 155o, et y avait obtenu le droit de cité. Le père de Jean-Jacques, Isaac Rousseau, était un homme de caractère aventureux, sans moralité ni bon sens; il avait d'abord cherché fortune à Constantinople, puis était revenu s'établir dans sa ville natale, comme horloger. Sa mère, d'une famille de pa... ???
LES INITIATEURS DE LA NOUVELLE RENAISSANCE || CHATEAUBRIAND, - Mm DE STAËL I. — Chateaubriand (1768-1848).   François-Auguste de Chateaubriand était né à Saint-Malo, le 4 septembre 1768. Il passa ses premières années à vagabonder sur le port; puis on le mit au collège de Dol, de là au collège de Rennes, où il fut un écolier très intelligent et très indépendant. Il resta ensuite deux ans dans la solitude du château de Combourg, avec son père, sa mère et Lucile, sa sœu... ???
MOLIÈRE ET LA COMÉDIE AU DIX-SEPTIÈME SIÈCLE || I. — Avant Molière. Nous rappelons, pour mémoire, les comédies de Corneille, en particulier le Menteur (1643). Une anecdote, discutable d'ailleurs, attribue à Molière ce propos : « Sans le Menteur, j'aurais sans doute fait quelques pièces d'intrigue, mais peut-être n'aurais-je jamais fait le Misanthrope. » Rotrou n'a pas composé moins de treize comédies, dont les principales sont : les Ménechmes (1632) (à comparer aux Ménechmes... ???
Les feuilles de coca ||The essay critically discusses if the coca leaves is actually a gift from mother earth or poison for the body and madness for the mind. This is actually a story of a simple little leaf with a complicated history in South America. This paper begins by a description of the coca leaf and its origin. Thereafter the cultural significance of the plant for Andean people and how they use it in their everyday lives is addressed. It will then go on... limsa45
RACINE ET LA TRAGÉDIE DE 1660 A 1700 (littérature) || Racine (1639-1699). Enfance. -- Jean Racine naquit le 21 décembre 1639, à la Ferté-Milon; deux ans après, sa mère mourait, et, deux années plus tard, son père. Le petit Racine, orphelin, fut recueilli par sa grand-mère Marie des Moulins, soeur de Mme Vitart. Or, cette Marie des Moulins avait une fille religieuse au couvent de Port-Royal, la mère Agnès de Sainte-Thècle ; elle y avait aussi deux soeurs religieuses; et elle-même, deven... ???
LES INFLUENCES PHILOSOPHIQUES ET SOCIALES AU XVIIe SIECLE || DESCARTES. — L'ACADÉMIE. — L'HOTEL DE RAMBOUILLET I. — Descartes (1596-1650). Vie. — René Descartes est né à La Haye, entre Tours et Poitiers, en 1596, d'une famille noble. Il fut mis au collège de La Flèche, chez les Jésuites. Descartes vint ensuite à Paris, étudier le droit; puis il voulut consulter le « grand livre du monde », et, pour voyager, il s'engagea : il prit part à la guerre de Trente Ans. On le ... ???
LA RÉFORME DE LA POÉSIE AU XVIIe siècle || MALHERBE. — SES DISCIPLES, SES ADVERSAIRES I. — Malherbe (1555-1628). État de la poésie française vers 1600. — Emporté par son génie propre, Ronsard avait fait violence à l'esprit et à la langue. Ses disciples, les d'Aubigné, les du Bartas avaient exagéré ses défauts. Il en résultait, dans le public, une certaine fatigue. De là, le succès de poètes de second ordre comme Desportes et Bertaut, et surtout celui de Ma... ???
TABLEAU DE LA LITTERATURE DU DIX-SEPTIÈME SIÈCLE || I. — Grandes divisions du XVII° siècle. La littérature du XVIIe siècle peut se diviser en trois périodes: 1° De 1600 environ jusque vers 1660, l'esprit classique n'est pas encore complètement déterminé, sauf en Malherbe. Les grands génies, comme Corneille, Descartes, Pascal, ont plus d'indépendance et de vigueur. 2° De 166o à 1688, se fait sentir sur les lettres l'influence directe de Louis XIV. Les plus grands écrivains conco... ???
Extrait de 1984 de Georges Orwell : dans quelle mesure le dialogue entre les deux personnages fictifs élucide-t-il la dénonciation du totalitarisme et l'éloge de la littérature ? || I un dialogue révélateur d'un univers contre utopique 1- un dialogue ambigu Symne monopolise la parole= représentation emblématique de son pouvoir. Le texte s'organise autour des trois longues répliques de Smyne. à noter l'apparente efficacité argumentative de sa première prise de parole : voir les deux occurrences du modalisateur "naturellement" qui confirme le degré de certitude absolue du locuteur, les phrases interrogatives qui ... ???
THÉOLOGIENS - HISTORIENS - POLITIQUES AU XVIe SIECLE || I. — Calvin (1509-1564). Vie. — Jean Chauvin, qui latinisa son nom en Calvinus, d'où sortit à son tour la nouvelle forme française Calvin (cf. Tourneur, Turnebus, Turnèbe), était né à Noyon, en Picardie, le o juillet 1509. De bonne heure destiné à l'Église, il fit ses études à Paris, au collège de Montaigu. Il se rendit, pour étudier le droit, à Orléans, puis il suivit à Bourges les leçons du célèbre Alciat, et il y appri... ???
LE THEATRE AU XVIe SIÈCLE || LA TRAGÉDIE. — LA COMÉDIE La seconde moitié du XVIe siècle et les premières années du XVIIe sont pour le théâtre une période de transition assez obscure. Nous nous bornerons à signaler les principaux auteurs et les théories essentielles. I. — La Tragédie. Les Tragédies latines. — Tandis qu'on représentait encore des mystères, surtout en province, les humanistes de collège, dédaigneux de ces jeux grossiers, composaien... ???
LA POÉSIE DIDACTIQUE ET LYRIQUE. ANDRÉ CHÉNIER || I. — La Poésie didactique et satirique. Louis Racine (1692-1763) est le dernier des enfants de Jean Racine. Il donna d'abord La Grâce (I730), puis, quelque vingt ans plus tard, La Religion (six chants, 1742), ouvrage de beaucoup supérieur au précédent. C'est sans doute bien moins poétique que la prose de Chateaubriand; mais il y a de l'élégance et de l'art. — Le meilleur titre de Louis Racine est dans les Mémoires qu'il n... ???
MONTAIGNE ET LES MORALISTES || I. — Montaigne (1533-1592). Sa vie. — Michel Eyquem de Montaigne naquit le 28 février 1533, au château de Montaigne, situé sur un tertre au pied duquel coule la Lidoire, affluent de la Dordogne. Son père, Pierre Eyquem, fit la guerre en Italie, et devint conseiller à la Cour des aides et maire de Bordeaux en 1544. — Michel de Montaigne fut, dès qu'il put parler, confié à un précepteur allemand qui ne savait mot de fran... ???
TABLEAU LITTERAIRE DU XVIe SIÈCLE || I. — Dates et définitions. On appelle Renaissance la période qui s'étend, approximativement, de l'avènement de François Ier (1515) à la mort de Henri IV (1610). Ces dates, comme celles du moyen âge, demandent à être rectifiées en ce qui concerne le théâtre : les Mystères ne sont interdits qu'en 1548, et la tragédie du XVIe siècle ne commence qu'après 1550. Le mot Renaissance exprime de la façon la plus heureuse, par une simple ... ???
LES SALONS. — L'ENCYCLOPÉDIE. — BUFFON || I. — Les Salons. Caractères généraux. — Il faut bien distinguer les salons du xviiie siècle de ceux du XVIIe : chez Mme de Rambouillet, chez Mlle de Scudéry, chez Mme de Sablé, chez Mme de La Fayette, on causait littérature et morale, on faisait des portraits ou des maximes, on lisait des ouvrages. Maintenant, nous allons trouver des salons où l'homme de lettres, à titre de philosophe, tient la première place, et dans les... ???
LA FONTAINE ET LA FABLE || La Fontaine (1621-1695). Enfance et jeunesse. — Jean de La Fontaine est né à Château-Thierry, le 8 juillet 1621. Son père, Charles de La Fontaine, était maître des eaux et forêts, capitaine des chasses, et fils lui-même d'un marchand drapier. Après de bonnes études classiques à Reims, La Fontaine se crut la vocation ecclésiastique et, à l'âge de dix-neuf ans, il entra à l'Oratoire, où il resta environ un an. Puis il se fit rec... ???
VOLTAIRE (1694-1778): SA VIE, SON OEUVRE || I. Biographie. Enfance, éducation (1694-1713). — François-Marie Arouet est né à Paris, le 29 novembre 1694. Il était fils d'un notaire au Châtelet. Il eut pour parrain l'abbé de Châteauneuf, bel esprit libertin. François-Marie avait dix ans quand on le fit entrer au collège Louis-le-Grand, où il resta jusqu'en 1711. Voltaire n'oubliera jamais quelques-uns des jésuites qui furent ses professeurs : le P. Porée, le P. Tournemine,... ???
MONTESQUIEU : analyse de son oeuvre || Biographie. — Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu, est né au château de la Brède, près de Bordeaux, le 18 janvier 1689. Quand il eut achevé ses études chez les Oratoriens, à Juilly, « on lui mit entre les mains des livres de droit; il en chercha l'esprit s. En 1714, il fut nommé conseiller au Parlement de Bordeaux, et, en 1716, président à mortier. Il était un magistrat exact et travailleur, mais peu convain... ???
LES MORALISTES: LA ROCHEFOUCAULD. LA BRUYÈRE ||   Tous les écrivains du grand siècle, quelque genre qu'ils traitent, y enferment une morale. Pourquoi donc réserve-t-on à quelques-uns d'entre eux le nom de Moralistes? — On appelle ainsi ceux qui « traitent des mœurs, non parmi d'autres choses, mais à part, et comme sujet unique ». (Nisard.) I. — La Rochefoucauld (1613-1680). Vie. — Il faut distinguer deux périodes dans la vie de La Rochefoucauld : la prem... ???
BOSSUET ET LES PRÉDICATEURS || I. — La Prédication avant Bossuet. Après saint François de Sales, dont il a été question plus haut, il faut signaler encore quelques précurseurs de Bossuet : — SAINT VINCENT DE PAUL (1576- I 66o); — le P. LEJEUNE (1592-1672), le P. SENAULT (1599-1662), tous deux de l'Oratoire, fondé en 1612 par le cardinal de Bérulle. Les Jésuites, de leur côté, eurent le P. CLAUDE DE LINGENDES (1591-166o). Enfin, Port-Royal contri... ???

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo