LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2011-7-2


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
rhinocéros la scène finale DAISY, à Bérenger, qui lui tourne le dos. Il se regarde dans la glace, se dévisage. -la vie en commun n'est plus possible Tandis que Bérenger continue à se regarder dans la glace, elle se dirige doucement vers la porte en disant : « il n'est pas gentil, vraiment, il n'est pas gentil. » Elle sort, on la voit descendre lentement le haut de l'escalier. BERENGER, se regardant toujours ... quelqu un
Le personnage du Don Juan Don Juan a trois traits de caracteres principales. Il est d'abord un seducteur: Il seduit les femmes avec une sorte de charme superficielle. Il promet le mariage et l'amour alors qu'il ne veut qu'un amour ephemere. Il est un predateur des femmes de toute sorte de classes. Il seduit Mathurine, une paysanne, alors qu'elle est fiancee a Pierrot, un homme qui lui a sauver la vie. Il est aussi un provocateur: Il provoque M. Dimanche. Il l'empeche ... upintheclouds
aaa Le merveilleux chrétien : Les aventures héroïques de Roland sont empreintes de merveilleux. Ainsi, la petite arrière-garde française résiste face aux 400 000 sarrasins qui sont décimés, grâce aux coups prodigieux qu'assènent Roland et ses pairs. Durendal, et les reliques qu'elle contient ("Ah ! Durendal, comme tu es belle et sainte ! Dans ton pommeau doré, il y a beauc... karine84
La liberté ou libre arbitre. A la distinction de la matière, de la vie et de la pensée répond celle de l'automatisme pur, de la spontanéité et de la liberté. Étudions la liberté. Elle a été définie : 1° Le pouvoir d'agir sans motif (liberté d'indifférence). On croit prouver cette liberté par l'exemple classique, soit des guinées de Reid, soit de l'âne de Buridan. Mais la liberté d'indifférence n'existe pas et, si elle existait, nous serait parfaitement inutile. Elle... ???
L'esprit. || L'esprit est la substance pensante (res cogitans). Deux théories : l'esprit n'est pas distinct du corps (matérialisme). - L'esprit est une substance simple, immatérielle (spiritualisme). MATÉRIALISME 1° La pensée est une fonction du cerveau. En effet, on observe une relation constante entre le cerveau et la pensée. Partout où il y a un cerveau, il y a pensée. — Pas de cerveau, pas de pensée. — Plus le cerveau est dévelo... ???
La vie Définition. — La vie se distingue de la matière brute par la sensibilité, la spontanéité et la finalité. Deux théories : mécanisme — dynamisme. MÉCANISME Le mécanisme est un matérialisme, se. un mode d'explication du supérieur par l'inférieur. Ses formes : a) Mécanisme de Descartes : les bêtes-machines (Disc, de la Méth., 5e partie). b) Organicisme. — La vie est une résultante des organes : l'oeil étant donné, la v... ???
L'espace et le temps || Donnons une des théories les plus modernes de l'Espace et du Temps, celle d'Hamelin. Le Temps et l'Espace ont une existence idéale : ce sont, non des choses en soi, mais des catégories de l'entendement. Toute catégorie peut et doit être construite a priori : il suffit, pour opérer cette construction, de trouver les termes simples et opposés dont elle est la relation. C'est ainsi qu'Hamelin construit l'idée de Temps avec les seules cat... ???
La valeur de la science et l'idée de la vérité. La science tend à la vérité ; on ne peut dire qu'elle la possède autrement que d'une façon restreinte et approximative. Elle vaut moins par ses résultats, si appréciables qu'ils soient, que par son esprit et sa méthode. Elle résume les faits déjà connus et conduit à en connaître d'autres. « Elle n'est qu'un langage inventé par l'homme, une sténographie conceptuelle, un système de signes abrégés pour symboliser nos expériences sur la nat... ???
LES THÉORIES DE LA CONNAISSANCE Ces théories portent : 1° sur l'origine ; 2° sur la valeur de la connaissance. Les premières sont l'empirisme et le rationalisme ; les secondes sont le scepticisme, le relativisme et l'idéalisme. On a étudié les premières ; étudions les secondes. I. — Scepticisme. Thèse : La connaissance n'a aucune valeur. Arguments. — 1° Tiré de la contradiction (Montaigne). Il n'y a pas d'opinion qui n'ait de contradicteurs. Or la vérité... ???
LE RATIONALISME, SES FORMES DIVERSES A) La maïeutique de Socrate. — Enseigner, ce n'est pas communiquer la vérité toute faite aux esprits, c'est la leur faire trouver. Donc les esprits portent en eux-mêmes la vérité ou du moins le germe de la vérité, les principes de la science. B) La réminiscence de Platon. — L'âme se souvient, à l'occasion des faits de l'expérience, des idées éternelles qui fournissent l'explication de ces faits. C) L'innéité cartésienne. &... ???
L'EMPIRISME, SES FORMES DIVERSES A) Sensualisme. — Cette théorie, d'après laquelle toute connaissance dérive des sens, est vraie, si l'on n'a en vue que les matériaux de la connaissance, les faits ; mais elle ne vaut plus pour la connaissance entendue comme la mise en œuvre des matériaux, la liaison que l'esprit établit entre les faits. ???
La patrie et l'humanité La patrie est : 1 ° un fait physique, géographique, à savoir un pays ayant une unité, formant un tout, borné par des frontières naturelles, habité par des hommes de même race ; 2° un fait historique et social : elle suppose un peuple ayant le même passé, les mêmes traditions, les mêmes souvenirs, parlant la même langue, ayant la même religion, obéissant aux mêmes lois, au même gouvernement...  ???
Morale civique et politique. LA MORALE ET LA VIE POLITIQUE — LIBERTÉ ET ÉGALITÉ — L'ÉTAT. LA LOI — DROITS ET DEVOIRS CIVIQUES. En principe, la nation est souveraine, tous les citoyens sont libres et égaux. Mais la nation exerce et épuise sa souveraineté en choisissant des représentants qui exercent le pouvoir en son nom, discutent et votent les lois. La loi est l'expression de la volonté nationale, telle qu'elle ressort des élections législative... ???
LA PROPRIÉTÉ ET LE TRAVAIL La propriété est le droit d'user des choses d'une façon absolue (uti et abuti). Origine ou fondement. — Si la propriété dérive de la violence (conquête) ou de la ruse (fraude), ou même simplement de la spéculation, du jeu, elle est injuste, elle n'est pas un droit. Si elle n'a d'autre raison d'être que la première occupation ou la coutume, la loi, elle est encore insuffisamment justifiée. Le travail seul fonde la propriété, la rend... ???
La Morale économique. || LA MORALE ET LA VIE ÉCONOMIQUE — LA DIVISION DU TRAVAIL — LA SOLIDARITÉ — LA PROFESSION — LA QUESTION SOCIALE. I. La morale introduit la justice dans les relations économiques. Elle règle par exemple les conditions du travail. Le travail, pour être productif, doit être spécialisé. La spécialisation résulte de la division du travail, c'est-à-dire de la séparation des industries et de la séparation des tâches da... ???
Morale domestique 1. Constitution morale de la famille. — On doit considérer, non les différentes manières dont la famille s'est constituée historiquement mais la forme idéale qui lui convient. L'origine de la famille est le mariage, contrat par lequel les époux s'engagent à vivre ensemble et à élever en commun les enfants issus de leur union. L'union monogamique est la seule qui s'accorde avec la dignité de la femme et l'égalité des époux. Cette ... ???
LA MORALE ET LA VIE PERSONNELLE. LA VIE DU CORPS ET LA VIS DE L'ESPRIT. LA DIGNITÉ INDIVIDUELLE. RAPPORTS DE LA MORALITÉ PERSONNELLE ET DE LA VIE SOCIALE. La Morale personnelle. L'agent moral isolé aurait encore des devoirs, c'est-à-dire le devoir de gouverner sa vie, de lui donner sa forme la plus haute et la meilleure. Ce devoir tient tout entier dans le respect de soi-même, dans le sentiment de la dignité personnelle, il a pour formule : « Agis de- telle sorte que tu traites la personne humaine en toi aussi bien que dans les autres comme une fin et que tu ne t'en serves jamais comme d... ???
Les grandes conceptions de la vie morale: MORALE EMPIRISTE OU EUDÉMONISTE (MORALE DU BONHEUR) / MORALE DU SENTIMENT OU ALTRUISME Toutes les questions de la morale tournent autour de celle du souverain bien : de tous les motifs d'action ou de tous les buts de la vie humaine, quel est celui qui prime tous les autres ou auquel tous les autres se ramènent ? La réponse sera différente suivant que la fin proposée est celle que les hommes doivent poursuivre ou celle qu'ils poursuivent en fait : dans le premier cas, on a le devoir, dans le second le bonheur. Les grandes ... ???
La justice et la charité. Distinction de la justice et de la charité. — Formule de la justice : Neminem laede. Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît à toi-même. Formule de la charité : Omnes, quantum potes, juva. Fais à autrui ce que tu voudrais qui te fût fait à toi-même. La justice est donc une vertu négative, d'abstention, s'exprimant par une prohibition ou défense; la charité, une vertu positive, d'action, s'exprimant par un comman... ???
LA RESPONSABILITÉ ET LA SANCTION Pour être responsable, il faut être : 1° raisonnable, c'est-à-dire capable de comprendre ce qu'on fait, de saisir la portée et les conséquences de ses actes et d'en apprécier la valeur morale; 2° libre, c'est-à-dire capable de réaliser on non le bien que l'on conçoit, de choisir entre le bien et le mal. Supprimez soit la raison, soit la liberté, la responsabilité disparaît. Faites varier, augmentez ou diminuez l'une ou l'autre ou les de... ???
Origine du droit || Les termes de droit et de devoir sont corrélatifs : le devoir est au droit ce que le débit est au crédit : ainsi j'ai le devoir de respecter la propriété de mon voisin, mon voisin a le droit de faire respecter de moi sa propriété ; dans ce cas, le droit de l'un devient le devoir de l'autre; le devoir et le droit sont les deux aspects d'une même notion ou les deux termes d'une même relation morale. — Le devoir et le droit ont aus... ???
LA CONSCIENCE MORALE — SA NATURE ET SA VALEUR || Distinguons d'abord la conscience psychologique et la conscience morale. La première est la simple connaissance que l'homme a de ses états, en particulier de ses actes; la seconde est en outre et avant tout la connaissance qu'il a de la valeur de ses actes. La première est un témoin, la seconde un législateur et un juge. Par conscience psychologique entend-on l'ensemble des faits psychiques? la conscience morale sera une sélection opé... ???
LE PROBLÈME MORAL : LA MORALE ET LA SCIENCE || Poser le problème moral, c'est, au lieu de suivre aveuglément les idées reçues, la coutume, la tradition, les mœurs courantes, s'en faire juge, les soumettre à la critique, prendre pour guide sa raison, et se rendre responsable de ses pensées et de ses actes (autonomie). Ce problème est pratique, quand l'individu ne vise qu'à régler sa conduite, théorique, quand il donne pour base à ses règles d'action la construction de la mora... ???
INVOCATION. ANDRÉ CHÉNIER Salut, belle Syros, deux fois hospitalière! Car sur ses bords heureux je suis déjà venu ; Amis, je la connais. Vos pères m'ont connu : lis croissaient comme vous; mes yeux s'ouvraient encore Au soleil, au printemps, aux roses de l'aurore; J'étais jeune et vaillant. Aux danses des guerriers, A la course, aux combats, j'ai paru des premiers. J'ai vu Corinthe, Argos, et Crète et les cent villes, Et du fleuve Egyptus les rivages fertiles ; Mais ... ???
UN FRAGMENT DE ROUSSEAU. Si fêtais riche... Émile, livre IV MATIÈRE. — Commentez non seulement par des observations de style, mais par des observations littéraires le texte que voici : ... Je serais peuple avec le peuple, je serais campagnard aux champs; et quand je parlerais d'agriculture, le paysan ne se moquerait pas de moi. Je n'irais pas me bâtir une ville en campagne, et mettre au fond d'une province les Tuileries devant mon appartement. Sur le penchant de quelque agréable colline b... ???
FRAGMENT D'UNE LETTRE DE DIDEROT A Mlle VOLLAND (31 octobre 1760). Le Spleen. Vous ne savez pas ce que c'est que le spleen ou les vapeurs anglaises ; je ne le savais pas non plus. Je le demandai à notre Écossais dans notre dernière promenade, et voici ce qu'il me répondit : « Je sens depuis vingt ans un malaise général plus ou moins fâcheux) je n'ai jamais la tête libre. Elle est quelquefois si lourde que c'est comme un poids qui vous tire en devant... J'ai des idées noires ; de la tristesse et de l'ennui : je me... ???
FLEURS DU FEU. Trophées de José-Maria de Heredia On lit le sonnet suivant dans les Trophées de José-Maria de Heredia (1893) : Bien des siècles depuis les siècles du chaos, La flamme par torrents jaillit de ce cratère, Et le panache igné du volcan solitaire Flamba plus haut encor que les Chimborazos. Nul bruit n'éveille plus la cime sans échos. Où la cendre pleuvait l'oiseau se désaltère; Le sol est immobile, et le sang de la Terre, La lave, en se figeant, lui laissa le repos. Pourta... ???

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo